Taschen

  • Près d'un siècle après sa mort, l'artiste viennois Gustav Klimt (1862-1918) éblouit toujours par son érotisme décomplexé, ses surfaces éblouissantes et sa créativité expérimentale. Cette monographie rassemble toutes les oeuvres majeures de Klimt et des commentaires de sommités de l'histoire de l'art, ainsi que de rares documents issus des archives personnelles de Klimt.

    Grâce à des illustrations de la plus haute qualité et de nouvelles prises de vue de la célèbre frise du palais Stoclet, le livre raconte Klimt, figure majeure de la Sécession en 1897, ses représentations sans fard du corps féminin et sa lumineuse «période dorée», au cours de laquelle la feuille d'or vint apporter une texture et une tonalité chatoyantes à des oeuvres aussi célèbres que Le Baiser et le Portrait d'Adele Bloch Bauer I, surnommé le portrait de « la Dame en or ».

    Grâce aux éblouissantes doubles pages et aux détails minutieusement choisis, cette monographie dévoile l'éventail des inspirations japonaises, byzantines et allégoriques qui irriguent les perspectives horizontales, le répertoire symbolique et les textures proches des mosaïques de Klimt. Fondé sur les critiques et grandes voix de l'époque, ce livre s'attarde aussi sur l'accueil mitigé de ses oeuvres par le monde de l'art et sur son évolution stylistique. De ses paysages à ses toiles érotiques, jusqu'au plafond controversé de la grande salle d'accueil de l'université de Vienne, on comprend à quel point la presse et le public furent divisés par le mélange de tradition et d'audace chez Klimt, pornographe pour les uns, maître de l'art moderne pour les autres.

  • Produit en collaboration avec le groupe, grâce à un accès sans précédent à ses archives, voilà un ouvrage qui vous donnera entière satisfaction. Plus de 450 pages richement illustrées donnent à voir l'envergure remarquable de l'histoire des Stones, qui approchent des 60 ans de carrière, ainsi que leur charisme, sur scène et en dehors, grâce au travail de photographes légendaires comme David Bailey, Herb Ritts, Peter Beard, Andy Warhol, David LaChapelle, Annie Leibovitz, Cecil Beaton et Anton Corbijn.

  • Capitol Records est la maison de disques qui a apporté les Beatles à l'Amérique, les Beach Boys au monde entier et qui, avec sa tour emblématique à Hollywood, fut aussi un refuge pour Nat King Cole et Frank Sinatra. Ce récit épique en photos et en musique est le récit officiel de Capitol Records de sa création, en 1942, à nos jours. Avec une préface de Beck et des centaines d'images issues des archives de Capitol Records montrant la scène musicale pop, rock, country, classique, soul et jazz.

  • Une édition mise à jour des Archives Pedro Almodóvar offrant un accès unique au cultissime réalisateur espagnol qui envoûte les spectateurs du monde entier avec ses études captivantes sur le désir, la passion et l'identité. À travers des photos des coulisses, des documents d'archive et des souvenirs personnels, ce livre retrace le parcours du réalisateur, de ses débuts jusqu'aux Amants passagers (2013) et à Julieta (2016).

  • Milhazes Nouv.

    Aussi vivifiante que son langage visuel unique, cette monographie présente le travail de Beatriz Milhazes, la peintre brésilienne qui fusionne l'abstraction moderniste avec les couleurs et la lumière de son pays natal. Élargie à ses pièces de 2020, cette édition explore toutes les phases créatives de l'artiste et présente plus de 280 oeuvres, de ses débuts à aujourd'hui.

  • Le 15 décembre 1868, Carl Friedrich Philipp von Martius (1794-1868), professeur de botanique à l'université de Munich et directeur du Jardin botanique royal, est conduit à sa sépulture dans un cercueil recouvert de feuilles de palmier fraîchement cueillies, hommage à sa révolutionnaire Histoire naturelle des palmiers: une oeuvre en trois volumes, publiée entre 1823 et 1853. À cette époque, ce trésor encyclopédique rassemble toute la somme des connaissances humaines sur le sujet, et contient 240 illustrations chromolithographiques, dont paysages où poussent les palmiers et des dissections botaniques.

    Cet ouvrage épique est le fruit de l'expédition de Martius au Brésil et au Pérou, en compagnie du zoologiste Johann Baptist von Spix et avec le soutien le roi Maximilien Ier de Bavière, pour étudier l'histoire naturelle et les tribus primitives. De 1817 à 1820, le duo a parcouru plus de 2.250 km à travers le bassin de l'Amazone, région la plus riche en palmiers au monde, collectant et dessinant les espèces. À leur retour, les deux hommes furent faits chevaliers et reçurent une pension à vie.

    Dans ce travail hors pair, Martius établit la classification moderne et propose les premières cartes biogéographiques des palmiers, décrit tous les spécimens présents au Brésil et réunit toutes les espèces connues de la famille du palmier. Aux côtés de son propre recueil de prélèvements et de notes, Martius a également beaucoup écrit sur les découvertes des autres. L'in-folio de Martius est insolite en ceci qu'il inclut des schémas transversaux révélant la structure interne de ces arbres majestueux que les citoyens d'Europe centrale auraient autrement eu du mal à imaginer avec précision. Tout aussi remarquables, les paysages en couleur présentent diverses espèces de palmiers - figurés souvent seuls - d'une beauté simple et élégante. Cet ouvrage fameux constitue un monument inégalé de l'illustration botanique et de la taxinomie.

  • En 1935, le fondateur de DC Comics, Major Malcolm Wheeler-Nicholson, édita le numéro 1 de New Fun, premier magazine de BD exclusivement composé de nouvelles planches originales, à une époque où les albums servaient surtout à recueillir celles qui n'avaient pas eu la chance de paraître dans les journaux. Ce qui avait d'abord été considéré comme une publication éphémère réservée aux enfants était bien parti pour devenir la mythologie de notre époque, la réponse du XXe siècle à Atlas ou Zorro.

    Plus de 40.000 BD plus tard, TASCHEN sort l'ouvrage le plus complet jamais publié sur DC Comics. Plus de 2.000 images - couvertures et intérieurs, illustrations originales, photographies, images de film et objets de collection - y sont présentées grâce à la technologie la plus récente en matière de reproduction numérique pour donner vie et relief aux scénarios, aux personnages et à leurs créateurs, que l'on découvre comme on ne les avait encore jamais vus. Le vétéran Paul Levitz, 38 ans de maison, nous dévoile les histoires qui se cachent derrière les numéros, dans des textes qui retracent toute l'histoire de la maison, de ses débuts dans le pulp jusqu'à son avenir dans l'édition numérique, et sont complétés par des chronologies détaillées et des biographies de tous ceux à l'origine de la magie de DC.

    L'édition XL originale de 75 Years of DC Comics a été récompensée en 2011 par le prix Eisner de l'industrie de la bande dessinée dans la catégorie « Meilleure publication consacrée à la bande dessinée de l'année » ! Cette nouvelle édition vous offre le même contenu à la gloire de DC en un format plus compact.

  • Trompe-la-mort et starlettes légèrement vêtues, intrépides dompteurs et «monstres» stupéfiants, ce voyage dans les coulisses du cirque américain réunit affiches originales, lithographies et une pléiade de photographies exceptionnelles pour retracer un monde de glamour et de paillettes et résumer la glorieuse épopée de ce qui a été la plus grande industrie du show-biz au monde.

  • L'art moderne ; une histoire de l'Impressionnisme à aujourd'hui Nouv.

    Plus de 200 tableaux, sculptures, photographies et pièces conceptuelles retracent l'histoire de l'innovation et de l'aventure qu'a représenté l'art moderne. À travers des texte expliquant chaque oeuvre et des essais introduisant les grands mouvements modernes, cet ouvrage de référence passe en revue les idées et les oeuvres d'art qui ont heurté les conventions, remis en cause les fondements et bouleversé le monde de l'art.

  • Les archives Charlie Chaplin Nouv.

    Dérivée du volume XXL qui n'a oublié aucun document des vastes archives documentaires de Chaplin, cette nouvelle édition retrace la gene`se de tous les films du maître à travers lettres et notes personnelles, croquis, storyboards, affiches, photos de tournage, un témoignage oral de Chaplin et de quelques-uns de ses plus proches collaborateurs... L'occasion de découvrir l'inventivite? spontane?e et la planification me?ticuleuse qui firent de Chaplin la toute premie`re star internationale du grand e?cran.

  • A garden Eden : masterpieces of botanical illustration Nouv.

    L'art rencontre la science dans ce magnifique recueil d'illustration botanique. Puisées dans les archives de la Bibliothèque nationale de Vienne, parmi des manuscrits datant du VIe au XXe siècle, ces reproductions raffinées en couleurs célèbrent à la fois le talent des artistes botaniques et la richesse de la flore naturelle.

  • Tout Bruegel. Les oeuvres complètes de Pieter Bruegel en très haute définition

  • Près d'un siècle après sa mort, l'artiste viennois Gustav Klimt (1862-1918) éblouit toujours par son érotisme décomplexé, ses surfaces éblouissantes et sa créativité expérimentale. Cette monographie rassemble toutes les oeuvres majeures de Klimt et des commentaires de sommités de l'histoire de l'art, ainsi que de rares documents issus des archives personnelles de Klimt.

    Grâce à des illustrations de la plus haute qualité et de nouvelles prises de vue de la célèbre frise du palais Stoclet, le livre raconte Klimt, figure majeure de la Sécession en 1897, ses représentations sans fard du corps féminin et sa lumineuse «période dorée», au cours de laquelle la feuille d'or vint apporter une texture et une tonalité chatoyantes à des oeuvres aussi célèbres que Le Baiser et le Portrait d'Adele Bloch Bauer I, surnommé le portrait de « la Dame en or ».

    Grâce aux éblouissantes doubles pages et aux détails minutieusement choisis, cette monographie dévoile l'éventail des inspirations japonaises, byzantines et allégoriques qui irriguent les perspectives horizontales, le répertoire symbolique et les textures proches des mosaïques de Klimt. Fondé sur les critiques et grandes voix de l'époque, ce livre s'attarde aussi sur l'accueil mitigé de ses oeuvres par le monde de l'art et sur son évolution stylistique. De ses paysages à ses toiles érotiques, jusqu'au plafond controversé de la grande salle d'accueil de l'université de Vienne, on comprend à quel point la presse et le public furent divisés par le mélange de tradition et d'audace chez Klimt, pornographe pour les uns, maître de l'art moderne pour les autres.

  • Michelangelo Nouv.

    Il Divino. Glorieuse exploration de l'oeuvre de Michel-Ange

empty