Abdallah Penot

  • Au-delà des débats sur la place de la femme en Islam et des polémiques qui l'animent, cet ouvrage s'adresse à celles et ceux qui souhaitent se faire une idée de quelle fut la vie des femmes qui entourèrent le Prophète.
    A partir de sources historiques souvent méconnues du grand public, 'Abd Allâh Penot recrée ici l'ambiance qui fut celle de cette époque et redonne vie à une galerie de figures étonnantes et animées d'une foi ardente. Plus éloquentes que les arguments des "pour" et des"contre" il invite à la découverte de certaines des plus brillantes personnalités féminines de l'islam naissant. Sous forme de brefs récits issus de témoignages d'époque, le lecteur pourra ainsi se faire une idée des rapports qui furent ceux des femmes et des hommes dans les premiers temps de la Révélation.
    Il verra que, si la suprématie de l'époux y est sans conteste affirmée, la femme se prononce sur les sujets les plus graves avec une hardiesse qui contredit à l'évidence l'image d'une femme servile et déconsidérée qui peut lui être attribuée.

  • Réservées à l'origine à une élite intellectuelle, les litanies (awrâd) d'Ibn 'Arabî étaient récitées tout au long de la semaine après le coucher et le lever du soleil par le Shaykh al-Akbar et ses disciples.
    Elles reprennent sous forme synthétique les affirmations principales de la doctrine de l'Unité ainsi que les vérités essentielles de la révélation islamique. Nourries de l'inspiration la plus sacrée, elles ont une dimension incantatoire que renforce, en arabe, une langue rythmée aux innombrables renvois symboliques et métaphysiques. En dépit de l'intérêt croissant du lectorat français pour l'oeuvre d'Ibn 'Arabî, ces litanies n'avaient jamais été réunies en un seul volume.
    Le caractère universel des ces quatorze prières en fait un recueil susceptible d'intéresser toute personne attirée par la spiritualité. Elles sont accompagnées ici de deux chapitres inédits des Futûhât al-Makkiyya, "Les Révélations de La Mecque", sur l'indigence de la créature et l'Indépendance de son Créateur. Considéré dans le soufisme comme le "Sceau des saints", le "Sultan des gnostiques" et "le plus grand des Maîtres", Ibn 'Arabî et son oeuvre ont contribué à modeler la forme du soufisme jusqu'à nos jours.
    Né en Andalousie, il parcourut le Maghreb avant de s'établir en Syrie à Damas où il mourut en 1240. Son oeuvre, sans équivalent dans la littérature spirituelle mondiale, est incontournable et contient une synthèse des enseignements doctrinaux les plus élevés du soufisme. Ibn 'Arabî disait de lui-même : "je ne suis ni un prophète, ni un envoyé, simplement un héritier, quelqu'un qui laboure le champ de la vie future".
    D'Ibn 'Arabî est déjà paru dans la collection Hikma : Les Révélations de La Mecque (2009).

empty