Francois Wagner

  • A l'aube du XXe siècle, Mulhouse est une ville en pleine mutation. La guerre de 1870 s'estompe dans les mémoires et le nouveau conflit à venir est encore inimaginable.
    La ville aux cent cheminées est placée sous le signe de l'essor industriel et démographique. A la Belle Epoque, elle connaît un développement remarquable intra et extra-muros.
    Une certaine douceur de vivre favorise la vie associative, la fée électricité préside à la qualité de la vie, alors que la mode parisienne se dessine à Mulhouse.
    Cet ouvrage s'efforce de révéler quelques-uns des aspects méconnus des années 1900, une floraison de commerces, l'extension des quartiers.
    Bernard Fischbach, ancien journaliste, et François Wagner, professeur d'histoire, auteurs de l'ouvrage 1914-1918 en Alsace dans la collectionMémoire en Images, allient, une fois de plus, leurs compétences pour proposer cette évocation historique s'appuyant sur des documents souvent inédits.

  • Les projets de relier la Méditerranée à la mer du Nord et le Rhône au Rhin ont traversé les siècles. Les Romains les envisageaient déjà. Mais c'est au début du XIXe siècle que s'ouvrit véritablement le premier grand chantier.

    Cet ouvrage raconte la grande et la petite histoire d'une voie navigable qui n'a certes pas atteint les objectifs espérés, voire rêvés de certains émules des grands bâtisseurs de l'Antiquité.

    Les auteurs évoquent les hommes dont le génie a permis la navigation entre Saint-Symphorien, en Côte-d'Or, et Niffer, dans le Haut-Rhin, et par conséquent de Lyon à Strasbourg : Claude Quentin La Chiche, Philippe Bertrand, Joseph Liard, Charles de Freycinet, Le Corbusier, etc.

    Sans oublier la grande et longue bataille du « Grand Gabarit », un ouvrage qualifié de pharaonique, que la Compagnie nationale du Rhône (CNR), après trois décennies consacrées aux études et aux acquisitions foncières, n'a pas réussi à concrétiser.

empty