Gilles Rapaport

  • Un livre indispensable pour parler aux enfants de fraternité et de liberté Je me souviens d'un pays qui a laissé entrer ma grandmère et mon grand-père. Je me souviens que mon père est né dans ce pays et qu'on lui a donné la nationalité, juste parce qu'il était né. Je me souviens de ce policier qui, un soir, a prévenu ma grand-mère de la grande ra?e du lendemain. Je me souviens de cette famille de paysans, dans la Sarthe, qui a caché mon père et son frère. Et les a sauvés. Je me souviens être né dans ce pays, m'y être marié, avoir des enfants. Je me souviens y être heureux.
    À travers l'histoire de sa famille, arrivée en France il y a un siècle, Gilles Rapaport nous parle de ces femmes, hommes, anonymes, voisins, qui leur ont tendu la main et qui, sans le savoir, lui ont aussi permis d'être là. Un album à mettre entre toutes les mains.

  • Après avoir illustré, avec puissance et sensibilité, plusieurs grands contes du répertoire, G. Rapaport s'essaye ici à un tout autre genre. En mettant en scène un jeune garçon fasciné par les exploits des stars du ballon rond, il narre l'une de ses journées. Entre fiction et réalité, l'imagination et le mimétisme se donnent ainsi rendez-vous, métamorphosant un quotidien plein de fougue et de drôlerie.

  • Français Grand-père

    Gilles Rapaport

    Comment transmettre une mémoire qui n'est pas la nôtre, qui n'est pas seulement celle d'un homme, mais de millions d'êtres...


  • dimanche 31 octobre 1943.
    pour la dernière fois de sa vie, young perez monte sur un ring. il fait nuit. il fait froid. au milieu de la grande place d'appel de buna. a auschwitz. young à 32 ans.

  • Près du pôle Nord, dans un village inuit, un super-héros aide les personnes seules, garde les enfants, sauve les animaux... C'est Polarman. Il est super occupé, alors tomber amoureux ? Impossible, Polarman n'a vraiment pas le temps ! Jusqu'au jour où...

  • « La nuit, je vois les arbres, les maisons, le ciel, les étoiles, je vois les chiens, les chats, les chouettes.

    Mais moi, personne ne me voit : je suis l'homme invisible. » Qui est cet homme ? Personne puisqu'il est invisible. Nous ne le voyons pas alors que nous le croisons chaque jour.

    Gilles Rapaport écrit et met en images avec force et émotion le parcours chaotique d'un immigrant face à l'indifférence et à la violence du monde contemporain. Ce poème épuré et les illustrations fortes qui l'accompagnent en font un album poignant, d'une grande sensibilité.

  • Français Zigmund

    Gilles Rapaport

    Zigmund a ses parents et ses grands-parents en permanence sur le dos - enfin, plus précisément, sur la tête. Oui, au sens propre. Et ils ne se gênent pas pour commenter le moindre de ses faits et gestes.
    D'un côté, il n'est jamais seul. D'un autre côté, il n'est jamais seul non plus.

  • Français Un homme

    Gilles Rapaport


    " l'esclave fugitif qui aura été en fuite pendant un mois, à compter du jour que son maître l'aura dénoncé en justice, aura les oreilles coupées et sera marqué d'une fleur de lis sur l'épaule ; s'il récidive un autre mois pareillement du jour de la dénonciation, il aura le jarret coupé, et il sera marqué d'une fleur de lys sur l'autre épaule ; et, la troisième fois, il sera puni de mort.
    ".

  • Français Ita Rose

    Gilles Rapaport

    L'histoire exemplaire d'une mère juive et de sa famille pendant la guerre, victime et symbole de la barbarie nazie, comme tant d'autres.
    La mémoire d'une époque qui ne peut être oubliée.

  • Alors, c'est quoi la vie ?
    De nombreux scientifiques, philosophes, médecins, papas et mamans se sont penchés sur la question. Aucun n'a trouvé la réponse. Laurence Salaün et Gilles Rapaport, eux, oui.
    Ouf !

  • À la question que tous les enfants se posent, « Où il est, papa ? » (ou toute autre personne disparue), Serge Marquis répond « Il est dans l'Amour » : un amour riche de ces moments qui l'ont nourri, ces gestes, ces mots, ces souvenirs. C'est simple, beau et infiniment consolatoire.
    Voici un texte d'une intense émotion qui touche le coeur des lecteurs de tous âges et propose un réconfort universel. Gilles Rapaport traduit avec beaucoup de pudeur et d'expressivité cette réponse lumineuse.
    Une proposition essentielle pour surmonter le chagrin.
    Un ouvrage précieux.

  • Pensées avec drôlerie et à 6 mains (une auteur, un illustrateur, et une enseignante) voici, histoire que les choses soient dites une bonne fois pour toutes, des règles à faire lire et à répéter à tous les écoliers, petits et grands !

    Extrait :

    - Je me mets en rang quand j'entends la sonnerie. Pas en tas, en rang.
    - Je ne joue pas à Tarzan avec les porte-manteaux. Surtout quand je m'appelle Jeanne.
    - Je n'oublie jamais, quand je galope dans la cour de récréation, qu'il y a des murs, des gens, parfois des arbres aussi.
    - Je ne joue pas avec la nourriture à la cantine. La bataille des petits pois n'est pas une bataille célèbre.
    /> - Je m'excuse quand j'arrive en retard à l'école, même si c'est presque toujours la faute de mes parents.


    À bon entendeur...

    Gilles Rapaport a suivi les cours de l'Union Centrale des Arts Décoratifs. Il travaille dans la presse (Le Monde, Libération, Marianne, Lire.), l'édition et la communication depuis plus de vingt ans. D'un trait rond, malicieux, tendre et très fort à la fois, il a illustré une quinzaine d'albums destinés à la jeunesse, publiés chez Circonflexe, Mila, L'École des loisirs, Albin Michel, Nathan, et Sarbacane. Au Seuil jeunesse : Le Gros Ralbum de tous les y en a marre (2013), Il y a des règles ( 2014) , et Mon grand-Père (2014).
    Il vit à Paris.

  • 83 règles à appliquer joyeusement à la maison, à l'école et en famille, pour une parfaite harmonie entre adultes et enfants ! Mais si !

    Pensées avec drôlerie, voici des règles à faire lire et à répéter à la maison, à l'école ou en famille. Retrouvez les règles indispensables des trois ouvrages de Laurence Salaün et Gilles Rapaport :

    À la maison, il y a des règles.

    À l'école, il y a des règles.

    En famille, il y a des règles.

    Histoire que les choses soient dites une bonne fois pour toutes !

  • Ecrites avec drôlerie (et une pointe d'agacement), illustrées avec humour (et une pointe d'énervement), voici, histoire que les choses soient dites une bonne fois pour toutes, une somme de règles à mettre entre toutes les petites mains !
    Extrait :
    - Je dis " bonjour ! " le matin. Ça fait toujours plaisir.
    - Je ne dis pas " j'ai pas trouvé " quand j'ai pas cherché.
    - Je ne me précipite pas aux toilettes quand je dois débarrasser la table.
    - Je ne joue pas avec les allumettes, les briquets, le gaz, les silex. Maman n'est pas pompier.
    - Je ne demande pas à papa la permission quand maman a déjà dit " NON ! " même si je sais qu'il va dire oui.
    - La trottinette, c'est dehors ! Le ballon, c'est dehors ! Les bulles, c'est dehors ! Les patins à roulette, c'est dehors ! Les pistolets à eau, c'est dehors ! Sauf quand il pleut.
    À bon entendeur...

  • Toujours écrites avec un humour caustique et toujours illustrées avec la même drôlerie par un duo d'auteurs complices, voici 34 règles à respecter scrupuleusement au sein de la famille, quelle qu'elle soit ! Des règles essentielles de vie relationnelle, pour un meilleur respect de chacun, dans la bonne humeur !Extraits :- Je suis jaloux de ma petite soeur. C'est tout à fait normal. J'évite juste de la tuer.- J'écoute mes parents. Ils ont des choses intéressantes à dire, parfois...- Je m'excuse quand j'ai fait du mal à mon petit frère. Ça n'a jamais fait de mal.- Je ne dis pas à ma mamie que le meilleur gâteau au chocolat du monde est celui de ma maman. Même si c'est vrai.- Je ne fais pas accuser mon frère à ma place. Quoique...- Je ne suis pas obligé d'aimer mon beau-père. Mais j'aime ma maman, je fais un effort, j'arrête de vomir dans sa voiture.

  • L'école c'est obligatoire, sauf pour les poux. Alors pas le choix, le CP il faut bien y rentrer. Heureusement, un CM2 a pris les choses en mains, sous la plume de Laurence Salaün et de deux enseignants, et a rédigé un guide hilarant et pratique à l'usage d'un CP qui arrive dans la cour des grands.

    Pour bien démarrer sa rentrée, l'idéal est de se préparer. On rencontre qui à la grande école ? Des enfants ? Mais aussi des adultes, le directeur, les professeurs, les dames de service... Pas de panique, ça va aller : le CM2 nous prépare à chacune de ces rencontres.

    L'école ce n'est pas que la salle de classe et la cour de récré. Il y a la cantine, les couloirs, les toilettes... Plein d'endroits auxquels il va falloir s'habituer, dans lesquels il faudra apprendre à se comporter : la cantine, le préau, la salle des maîtres. On trouvera même un plan de la salle de classe !

    Et pour ne pas se faire avoir dès le premier jour, le CM2 présente au petit CP tous les types de voisins de table : le bavard, le clown, le chippeur, le puant, le bruyant, le méchant... Mais heureusement, il y a des astuces pour rester à côté de son meilleur copain.

    Les illustrations de Gilles Rapaport abordent avec humour tous ces conseils du CM2. Idéal pour dédramatiser ce moment clé dans la scolarité d'un enfant.

    Le guide de la rentrée pour dire bienvenue au CP !

  • En trente définitions, Laurence Salaün et Gilles Rapaport dressent un portrait aussi drôle que profond de cet être mystérieux que tous les enfants, un jour ou l'autre, craignent et rêvent de devenir.
    Le grand fait ce qu'il veut. Il peut choisir de manger des frites au petit-déjeuner ou de la banane avec du saucisson. Le grand prend des risques. Il ose tomber du toboggan et même se relever ensuite.
    Le grand aime les films de zombies et de méchants. Et en plus, il reste jusqu'à la fin. Le grand lit des livres de plus de cinquante pages. Sans images. Avec des mots écrits petit. Il sait survivre sans Wi-Fi, parfois même sans smartphone.
    Mais surtout, et c'est le plus important : le grand n'est plus un enfant sage. C'est un être un peu sage, un peu philosophe mais qui a toujours le droit de rêver.

  • Cet ouvrage s'adresse EXCLUSIVEMENT AUX ENFANTS.

    Grâce à ce mode d'emploi tu trouveras des réponses à toutes les questions que tu te poses et surtout des solutions à tous les problèmes que le monde extérieur met sur ton chemin dès que tu sors de ton lit.

    Parce qu'il n'est pas facile de survivre loin de sa chambre, et que l'on n'est jamais mieux servi que par soi-même, ce guide te sauvera peut-être lorsque tu seras :

    Invité à dormir, chez un copain ou une copine.
    Effrayé par un chien qui t'empêche d'aller au WC.
    Gardé par une baby-sitter dépressive.
    Envoyé de force en vacances chez tes grands-parents, où le Wi-Fi est inexistant.
    Obligé de mettre la table, de prendre ta douche, de faire tes devoirs, de répondre à des questions embarrassantes sur ta famille, d'aller chez le dentiste.

    Tu trouveras dans cet ouvrage tous les trucs et astuces pour te sortir de toutes les situations à risque du quotidien.

    C'est dommage de faire un livre que les parents n'achèteront jamais...

  • Peu de mots, beaucoup d'images et encore plus drôle : l'essentiel de la méthode best-seller du Dr Serge Marquis !
    Derrière le tapage incessant de Pensouillard le hamster se cache notre EGO. Face aux petits bobos et aux gros tracas de la vie, cet agité du bocal nous fait souffrir, nous leurre, nous empêche d'être libres. Comment le remettre à sa place ?
    Dans un style vivant et plein d'esprit, le Dr Serge Marquis nous invite à observer les mouvements de notre ego. À nous amuser de ses pitreries. Puis, à ralentir pour trouver la paix. Étape par étape, l'auteur nous guide dans une aventure inattendue, celle de la... décroissance personnelle pour ne plus subir la dictature de l'ego. Une démarche à contre-courant, à la fois divertissante et libératrice, illustrée avec beaucoup de talent et d'humour par Gilles Rapaport.
    Un essai graphique résolument ludique et interactif, accessible à tous, et qui se lit comme une BD !

empty