Editions Sutton

  • Longtemps introuvable et sans identité, le marais Nord Vendéen est confusément coincé entre l'Océan et la « Grand-Terre ». Les clichés de Jean Challet, réalisés entre 1952 et 1965, captent une réalité authentique mais déliquescente : un marais moins sec et moins arboré qu'il ne l'est de nos jours, des visages ridés aujourd'hui disparus. Le photographe donne à voir une humble réalité paysanne. Il le fait sans grandiloquence, sans dédain, avec un souci de vérité documentaire, avec surtout beaucoup d'émerveillement, de tendresse et de poésie. Dans ces pages, nous suivrons le photographe sur les chemins du marais, puis à la porte des bourrines avant d'y pénétrer pour saisir les gestes du quotidien. Il nous invitera ensuite à repartir jusqu'à la « capitale », Challans. Un des plus beaux et des plus touchants témoignages photographiques de ce terroir.

empty