Seth Grahame-Smith

  • Abraham Lincoln est connu pour avoir sauvé l'Union et libéré des millions d'esclaves des chaînes de l'oppression, mais son combat contre les vampires est resté dans l'ombre jusqu'à ce que Seth Grahame-Smith mette la main sur son journal secret. Il est la première personne à avoir posé ses yeux sur ce journal depuis plus de cent quarante ans. À l'aide des notes du président défunt, l'auteur écrit une grande biographie, révélant aussi l'histoire secrète de la guerre civile et le rôle des vampires aux États-Unis.

  • Reveals the hidden life of the sixteenth U.S. president, who was actually a vampire-hunter obsessed with the complete elimination of the undead, and uncovers the role vampires played in the birth, growth, and near-death of the nation.

    1 autre édition :

  • Abraham Lincoln, 16e président des Etats-Unis d'Amérique est connu pour avoir sauvé l'Union et libéré des millions d'esclaves des chaînes de l'oppression, mais son combat contre les vampires est resté dans l'ombre jusqu'à ce que Grahame-Smith mette la main sur son journal secret. Il est la première personne à avoir posé ses yeux sur ce journal depuis plus de 140 ans. A l'aide des notes du président défunt, l'auteur écrit une grande biographie, reconstruisant la vraie vie du plus grand leader américain, révélant aussi l'histoire secrète de la Guerre civile et le rôle des vampires aux Etats-Unis.

    3 Autres éditions :

  • Indiana, 1818. A nine-year-old Abraham Lincoln kneels at his suffering mother's bedside. She's been stricken with something the old-timers call "Milk Sickness". "My baby boy..." she whispers before dying. Only later will the grieving Abe learn that his mother's fatal affliction was actually the work of a vampire.

  • Le Spectre d'Antioche, le cauchemar de Judée, l'épine dans le pied d'Hérode... Balthazar s'est vu attribuer bien des surnoms, alors qu'en vérité, il n'est qu'un voleur un peu plus ambitieux et un peu plus chanceux que les autres. Cette fois, pourtant, trop d'ambition et trop peu de chance l'ont mené directement dans les cachots de Jérusalem, où il rencontre Gaspard et Melchior, deux bandits de grand chemin qui doivent eux aussi être exécutés au matin. Mais Balthazar a un plan. Un plan qui finira par les conduire à Bethléem dans une certaine étable, où se cache une certaine famille, alors que brille dans le ciel une certaine étoile...
    Oubliez tout ce que vous croyiez connaître sur la Nativité et laissez-vous embarquer pour une grande aventure pleine de bruit et de fureur à travers la Judée de l'an 1 !
    Illustration de couverture : Flamidon d'après Shutterstock © Éditions J'ai lu

    1 autre édition :

  • Pour la famille Bennet, qui compte cinq filles à marier, l'arrivée de deux jeunes et riches célibataires dans le voisinage est une aubaine : enfin, des coeurs à prendre, et des bras supplémentaires pour repousser les zombies qui prolifèrent dans la région ! Mais le sombre Mr Darcy saura-t-il vaincre le mépris d'Elizabeth, et son ardeur au combat ? Les innommables auront-ils raison de l'entraînement des demoiselles Bennet ? Les soeurs de Mr Bingley parviendront-elles à le dissuader de déclarer ses sentiments à Jane ? Surtout, le chef-d'oeuvre de Jane Austen peut-il survivre à une attaque de morts-vivants ?

    1 autre édition :

  • Orgueil et préjugés et zombies ou comment revisiter un classique littéraire aux couleurs de la culture populaire.Orgueil et préjugés, c'est le célèbre roman de Jane Austen bien sûr, référence majeure des lettres anglo-saxonnes. Sur la trame du roman, qui dépeint les stratégies sentimentales et matrimoniales des familles bourgeoises anglaises au XI Seth Grahame-Smith, a développé scènes et personnages trash, puisant dans la riche imagerie des histoires de zombies. Bien vu : ce délirant remake (traduit en français chez Flammarion) est aussitôt devenu un best-seller, au point de susciter à son tour un projet d'adaptation au cinéma (avec Natalie Portman) et une bande dessinée, que voici. Séduction et hémoglobine, carnages et bonnes manières dans l'Angleterre rurale d'autrefois : ça promet !
    />

empty