Acoria

  • Bienvenue au togo, en albanie, à chicago, oú que ce soit, mais bienvenue en dictatures, en colonies ou en ghettos.
    Ici la ville appartient aux soudards, aux gaz lacrymogènes et aux machettes. en contrepoint de cette vie méprisée et battue, il y a le jazz, porteur d'espoir autant que d'identité. les nouvelles de kangni alem, au style vif et protéiforme, prennent tous les biais pour porter un message fort de résistance et de combat.

empty