Parascolaire

  • Événement : la nouvelle édition complète et entièrement révisée du livre de référence de Maria Montessori pour les 0-6 ans - La version intégrale pour la première fois en français, avec 11 nouveaux chapitres - Le best-seller des ouvrages de Maria Montessori - Une traduction entièrement reprise par une éducatrice Montessori diplômée de l'AMI.

    Il segreto dell'infanzia, publié en 1936 et connu en France sous le titre L'Enfant, est la meilleure introduction à l'oeuvre de la pédagogue italienne. Dans un style clair et concis, il expose les principes et les méthodes d'une éducation fondée tout entière sur le respect de la personnalité et des rythmes de l'enfant. Ce projet ne cesse, depuis près d'un siècle, d'inspirer théoriciens et praticiens de la pédagogie.
    Jusqu'ici, la traduction française ne proposait que les deux premières parties de la version originale, dans lesquels manquaient déjà 6 chapitres, avec plusieurs suppressions et des déplacements de textes. La troisième partie, constituée de sept chapitres, avait été omise. Cette nouvelle édition propose donc le texte dans son intégralité et dans l'exacte présentation initiale, avec plusieurs préfaces historiques.
    Traduction de Charlotte Poussin, éducatrice Montessori diplômée de l'AMI, membre du Conseil de l'Association Montessori France, et auteur de plusieurs ouvrages de référence autour de la pédagogie Montessori.

  • Maria Montessori (1870-1952), une des premières femmes médecins d'Italie, est internationalement célèbre pour sa pédagogie et les écoles qui portent son nom. Sa vie au parcours atypique, presque romanesque, est aussi très intéressante. Cette biographie en révèle de nombreux aspects, permettant, au-delà d'une image d'Épinal, de découvrir la « vraie Maria », proche, humaine, durant tout son cheminement : son féminisme, sa modernité, ses multiples voyages, le lien indéfectible avec son fils Mario, ses succès, ses échecs, ses convictions, sans éluder ses tâtonnements. Avec ce fil d'Ariane qui sous-tend toute son oeuvre : l'éducation à la paix et à la liberté.
    Martine Gilsoul explore ici toutes les facettes de l'itinéraire et de la riche personnalité de Maria Montessori, entièrement dévouée à la cause des enfants et dont la pensée originale, révolutionnaire et pertinente, reste plus que jamais d'actualité.

  • Voici le livre inédit en français que Maria Montessori a écrit en réponse aux demandes de milliers de parents et enseignants américains. Ce petit guide illustré (par l'auteur) sur l'utilisation des matériaux de classe Montessori, montre comment mettre en place un environnement favorable pour apprendre, dans lequel les enfants peuvent être leurs propres maîtres, et apprendre à leur propre rythme.
    Cadres pour le laçage et boutonnage, inserts en bois géométriques, cylindres sonores, lettres rugueuses, chiffres de couleurs : voici les éléments familiers de toute classe Montessori, aujourd'hui encore.
    Maria Montessori explique comment utiliser ces matériaux avec les enfants d'âge préscolaire pour stimuler leurs capacités. Ces outils d'apprentissage deviennent alors des "machines à enseigner" pour les jeunes enfants.
    Le rôle de l'adulte, que ce soit l'enseignant ou le parent, est de laisser l' enfant faire son expérience de l'apprentissage au contact de ces objets, percevoir ses propres erreurs.

  • Ce livre a marqué l'Histoire d'une pierre. Il a annoncé le début d'une ère nouvelle dans l'éducation : le bâtiment scolaire, souvent sombre, ressemblant à une baraque où les élèves étaient reclus, fit place à une construction de petite taille, attractive, proche de celles qui les accueillent aujourd'hui ; les lourds bureaux noirs furent abandonnés pour des chaises et des tables légères, colorées, qui emplissent maintenant nos écoles. Il indiqua aussi le passage de l'immobilité et du silence, auxquels les écoliers étaient contraints, à l'activité et la gaieté d'une vie normale d'enfant.Cet ouvrage fut le signal que le temps du maître tyrannique et sévère, imposant des tâches contre nature, exigeant une stricte discipline maintenue par des châtiments, était révolu. Il fallait céder la place à l'accompagnateur serein et bienveillant, étudiant les moyens de favoriser le développement naturel des potentialités de l'enfant. Par ce livre, cet enfant passa des conditions d'emprisonnement et d'esclavage où il était tenu, à celles de liberté et de maîtrise de soi.Bien des choses sont arrivées, depuis sa publication, mais, de toutes les oeuvres de la doctoresse Montessori, cet écrit reste le plus précieux.Il fut son tout premier livre, et cette édition historique, publiée aujourd'hui, révèle, comme seul un tel ouvrage peut le faire, la fraîcheur, l'enthousiasme et les sentiments d'une âme qui a fait une grande découverte : la découverte de l'enfant.
    Mario M. MONTESSORI Une des premières femmes médecins d'Italie, Maria Montessori (1870-1952) est mondialement connue pour la pédagogie et la méthode qui portent son nom. Son oeuvre en français est éditée chez Desclée de Brouwer.

  • Première femme médecin d'Italie, Maria Montessori (1870-1952) a mis au point une méthode pédagogique qui connut rapidement le succès, mettant l'accent sur l'éducation sensorielle et la liberté active de l'enfant, dirigé sans contrainte par l'éducateur. Elle rappelle sans cesse l'importance primordiale de l'éducation : « C'est notre seule façon de bâtir un monde nouveau et de construire la paix. » Elle est l'auteur de nombreux best-sellers, tous édités aux éditions Desclée de Brouwer.

    Ce livre est constitué d'une série de cours que Maria Montessori donna en 1946 en Angleterre, où elle rentra avec son fils Mario après sept ans d'exil en Inde. Cette formation, dispensée six ans avant sa mort, révèle la grande sagesse de Maria Montessori : elle qui a voyagé autour du globe et observé intensément et scientifiquement une multitude d'enfants, aura passé sa vie à étudier, non pas uniquement la petite enfance, mais le développement humain dans son ensemble, c'est-à-dire, l'enfance, les années d'école primaire et l'adolescence.
    Cette série de 33 conférences, prises en note par l'une de ses assistantes, aura des répercussions pédagogiques immenses, en ce sens qu'elle est devenue le fondement des cours donnés par l'Association Montessori internationale (AMI).
    Cette formation complète était jusqu'ici inédite en français.

  • Connue surtout pour sa méthode pédagogique touchant aux premières années de la scolarisation - à travers les « Maisons des enfants » dont la première a été créée en 1907 à Rome -, Maria Montessori (1870-1952) s'est également intéressée aux premières relations de l'enfant dans sa famille. Une réalité très sensible aujourd'hui où bon nombre de parents ne savent plus se situer dans une juste relation avec leurs enfants, qui puisse concilier respect et autorité.
    Ce livre rassemble les textes inédits d'une série de conférences données en 1923 à Bruxelles sur ce thème. Maria Montessori propose à sa manière un guide à l'intention des parents et éducateurs, pour éviter toute incompréhension ou tentation d'autoritarisme.
    L'essentiel des oeuvres pédagogiques de Maria Montessori est publié en français chez Desclée de Brouwer.

  • En cette période où des réformes du système éducatif se donnent explicitement pour projet de respecter les rythmes des élèves en organisant l'éducation par cycle, il faut lire les textes de Maria Montessori. Avant bien d'autres, elle avait expérimenté et pensé une telle progression, en relevant le défi de créer des outils pour qu'enfants et adolescents apprennent par eux-mêmes et non en écoutant un enseignement. Après L'enfant (0 à 6 ans), elle développe dans cet ouvrage les trois cycles suivants, de l'écolier jusqu'à l'étudiant. Jeanne-Françoise Hutin, responsable d'une Ecole Montessori et présidente de l'Association pour la diffusion des idées Montessori, présente le livre et en souligne toute l'actualité.

  • Etude d'ensemble sur la vie et la méthode pédagogique de Maria Montessori qui a proposé une approche novatrice en ce qui concerne la psychologie du développement, le rôle essentiel du mouvement dans l'apprentissage et la relation entre l'enseignant et l'élève.

  • Comment éduquer les enfants, instruire et construire leur liberté sans avoir d'eux une approche globale, en ignorant tout de leur environnement et de leur milieu de vie ? Comment vraiment les considérer comme des personnes humaines à part entière, avec leurs potentialités intellectuelles, corporelles, mais aussi ludiques et spirituelles ? Autant de questions que se posait déjà la grande pédagogue Maria Montessori (1870-1952) voici plus d'un siècle.

    Si le premier volume de la Pédagogie scientifique s'attache à décrire l'expérience fondatrice de la « Maison des enfants », le second approfondit davantage des thèmes chers à l'auteur autour de l'éducation élémentaire. Ainsi du rôle du corps et de la préparation des pédagogues, de l'ambiance dans la classe, de la place de l'attention et de la volonté, de l'imagination et de l'intelligence. Un apport majeur à la théorie éducative.

  • Qu'est-ce qui fait courir un pédagogue ? Comment un professeur devient-il un militant et un chercheur en pédagogie ? Qu'espère-t-il vraiment en participant à des commissions ou des réformes ? En quoi son combat pour l'accès aux savoirs est-il solidaire d'un projet plus large d'émancipation de tous et de refondation de la démocratie ? Pourquoi décide-t-il de s'engager en politique? Qu'est-ce qu'un "catho de gauche" vient faire chez les écologistes ? Et, au total, qu'est-ce qu'être aujourd'hui un pédagogue dans la Cité ? Considéré par les uns comme une des figures de proue de l'éducation et de la formation, accusé par d'autres d'avoir sapé les fondements de l'école, Philippe Meirieu s'explique ici.
    Interrogé sans complaisance par Luc Cédelle, il répond sans fard. Sans esquiver les coups ni les problèmes. Au plus près du plus juste. Il s'adresse à tous ceux et à toutes celles qui se demandent : "Que voulons-nous transmettre à nos enfants ?"et "Quel futur préparons-nous ?"

  • Ce volume contient les oeuvres suivantes : Documents - Les Coniques - Introduction à la géométrie - Correspondance avec Fermat sur la règle des partis - Le Triangle arithmétique - La Machine arithmétique - Écrits sur le vide et l'équilibre des liqueurs - Les Provinciales - Autres polémiques religieuses.

  • En cette période où règne la fièvre des programmes politiques, il s'agit de proposer des initiatives concrètes à prendre pour mettre plus de justice dans l'école, au moment où l'échec des politiques égalitaristes est avéré.
    Qui osera changer de cap ? Qui osera remettre en cause le système de privilégiature à la Française ? Qui osera contester l'idéologie des faux experts ?
    Philosophe et enseignant, Guy Coq avance avec courage dix propositions pour les politiques et la société tout entière. Il est particulièrement attentif à la question du collège unique et de son avenir, au risque de voir se développer des filières élitistes à côté de lieux d'enseignement de seconde zone, au discrédit dont souffrent encore très largement les filières techniques, à la question des passerelles entre le technique et le général. Plus largement, comment faire pour que la nécessaire démocratisation républicaine de l'école ne soit pas une entreprise démagogique ? Comment prendre la mesure d'un phénomène tel que la déscolarisation, voire l'allergie scolaire, et réagir face à lui ? Autant de débats qui touchent très vite au quotidien de chacun d'entre nous.

  • Chaque année, au moment de la rentrée scolaire, les médias divulguent tel un leitmotiv des chiffres alertant sur les difficultés que rencontrent bon nombre d'écoliers dans la maîtrise des fondements de la lecture, du calcul et de l'écriture.
    Depuis quinze ans, l'auteur constate l'augmentation des troubles de l'écriture en liaison avec un apprentissage inadéquat et des problèmes de structuration globale ; difficultés se répercutant au niveau de la forme des lettres et traduisant une carence plus profonde. Ce guide offrira, aux enseignants et aux lecteurs en quête de réponses aux difficultés d'apprentissage des enfants, une aide méthodologique commentée ainsi que des pistes de réflexion.
    Le contact du millier de jeunes suivis dans son cabinet, les nombreuses conférences, les diverses animations pédagogiques et les formations menées avec profit auprès des enseignants ont enrichi Marie-Christine Foy d'une expérience qu'elle partage ici, pour le bien de tous et surtout celui des enfants.

  • Odette anime un groupe d'alphabétisation. Rachel participe à ce groupe et enseigne l'espagnol à Yves qui donne des cours de mécanique à Jacques et à Agnès. Agnès, elle, organise une aide aux devoirs à laquelle participe Omar qui lui-même apprend... Chacun est à la fois celui qui sait et celui qui ne sait pas . Les auteurs ont expérimenté cette idée, d'abord autour d'eux, puis très vite l'idée a séduit. Ils animent maintenant un mouvement où plusieurs dizaines de milliers de personnes échangent toutes sortes de savoirs. L'histoire, l'aventure de cette idée sont présentées et analysées ici. Les savoirs, parfois barrières entre les hommes, peuvent devenir de formidables multiplicateurs du lien social si, au lieu de les retenir, on les échange.

  • Quel sens des enfants âgés de quatre à six ans donnent-ils aux mots : informations, dessin animé, film, publicité ? Comment reconnaissent-ils l'existence des personnages sous la diversité de leurs apparences ? Que comprennent-ils de la mort présentée sous forme d'images ? Qu'est ce que l'espace ? Est-ce pour eux un produit de fantaisie ? A-t-il une réalité extérieure aux apparences télévisuelles ?
    Le vécu télévisuel de ces enfants révèle combien ils peuvent être prisonniers des apparences.
    Mais il témoigne également de la richesse créative de leur imaginaire : ils puisent par imprégnation de nouveaux motifs d'expression.
    Ce livre s'adresse aussi bien aux parents qu'aux enseignants, comme à tous ceux qui souhaitent comprendre l'impact profond de la télévision sur de jeunes enfants.

  • Annie Petrognani est infirmière en chirurgie, la nuit, dans un hôpital privé. Après s'être généreusement dépensée dans les événements de 1988, elle en sort déçue car les manifestants semblent ignorer les droits des malades. Elle cherche alors une autre voie et s'engage dans le cursus d'Infirmière Clinicienne de préférence à l'école des Cadres. Elle veut rester une soignante... et une soignante de terrain. C'est dans le contexte très spécial de la nuit qu'Annie s'actualise comme Clinicienne. Soigner de nuit comporte un bon nombre de défis, tels la brièveté des interventions, on ne peut réveiller un malade pour l'aider , l'absence de références médicales immédiatement accessibles, les difficultés structurelles de communication avec le jour , l'angoisse des malades... enfin l'équilibre personnel. Annie assume, s'enthousiasme, trouve sa juste distance professionnelle, en témoigne. Elle fait partie de la centaine d'infirmières françaises qui ont choisi de s'impliquer différemment auprès des patients en devenant clinicienne .

empty