Editions Encre Rouge

  • Français Courage

    Soren Paul Petrek

    "Courage " présente Madeleine Toche, une jeune française douée pour assassiner les allemands. Recrutée par l'Intelligence Britannique et formée par un juif, ancien agent des services secrets allemands, elle reçoit la mission d'enrayer l'élite nazi. Se déplaçant à travers la France, elle devient l'une des plus talentueuses agentes des Opérations spéciales. A la veille du Jour-J, un ordre visant Rommel, l'amène à s'opposer à son mentor ; une mission qui pourrait changer le cours de l'Histoire.

  • « ...Ysaline et moi, nous avons fait de notre mieux pour être à la hauteur, mais on ne devient pas pauvre du jour au lendemain, ça s'apprend. Certains ont eu la chance de naître dedans, évidemment c'est plus facile. Ceux qui n'ont connu que la pauvreté ne se rendent pas compte de l'ampleur de la tâche, tirer le diable par la queue, c'est un entraînement de haut niveau. Nous avons dû faire preuve d'une grande détermination pour ne pas échouer... » Ecrite en juillet et août 2018, cette farce sociale ignorait encore la brutalité des événements qui allaient marquer la société quelques mois plus tard...

  • Nous sommes en 1702 et Louis XIV a révoqué dix-sept ans plus tôt l'édit de Nantes en interdisant aux protestants leur liberté de culte.
    David, un paysan cévenol, va s'insurger contre la violence du Roi et des dragonnades en devenant malgré lui un camisard redouté.
    Persécuté, emprisonné sur une galère, il finira par se libérer et vivra de multiples aventures, mettant sa vie en danger pour sauver les siens.
    Il va fuir sa terre de France, affronter des pirates et traverser la Méditerranée. Il rencontrera des grands chefs berbères et participera à la prise d'Oran contre les Espagnols. Mais il restera toujours habité par son désir de vengeance contre les institutions l'ayant privé de ses droits et de son amour d'enfance, Magdeleine, sa bien-aimée. Son retour sera terrible et cruel, jusqu'à en faire vaciller la cour de Versailles.
    Duels, complots, emprisonnements, trésor dérobé, bataille militaire, rien ne manque pour faire de ce livre Les larmes de la colombe un vrai roman de cape et d'épée romantique et captivant.

  • Une brume inquiétante envahit la côte d'albâtre. Fécamp et ses environs se retrouvent brutalement coupés du monde extérieur, comme mis sous cloche durant des jours, des semaines et des mois. La municipalité ne sait plus comment endiguer l'exode et la violence d'une population affamée. L'armée intervient mais ne peut empêcher les révoltes, les pillages et même les assassinats de notables. Jean-Mary, artiste peintre local, décide de fuir vers la Seine. En chemin il croisera des personnages surprenants puis une femme mystérieuse qui le ramènera au port. La brume obsédante semble vouloir nettoyer cette portion de terre, lessiver l'âme de ses habitants confrontés aux grands choix. Est-ce leur part d'ombre qui se cache au milieu des gouttelettes assassines ?

  • De Magnat l'Étrange à La Courtine en Creuse, Pierre est lefruit d'amours illicites entre un soldat russe et la femme pianiste. Les deux enfants abandonnés à l'Assistance publique sont ballottés d'une guerre mondiale à l'autre. Privés d'amour, leur jeunesse oscille entre souffrances et providence. Quelles sont leurs chances de maîtriser leurs destins de bâtards et de prendre une revanche sur leur sort ?

  • Mia, Rosine et Chloé se connaissent depuis l'école maternelle. A présent trentenaires, elles se retrouvent, à chaque changement de saison, pour une soirée riche en confidences. Cette année, elles font toutes trois l'expérience d'une relation déstabilisante, qu'elles se racontent au fil des rendez-vous. Mia craint pour l'équilibre de sa famille depuis l'arrivée surprise d'un premier enfant ignoré de son mari. Chloé vit une passion chaotique avec son patron libraire, marié à une femme dépressive, et Rosine, riche propriétaire, subit les caprices de son bel amant. Le rendez-vous de l'hiver a lieu dans un restaurant où les trois femmes font la connaissance de Célie, la serveuse. Cette rencontre cristallise leur révolte et leur désir de se venger des abuseurs. Elles se liguent en un commando meurtrier à bord d'un allié d'exception : le 4x4 de Rosine.

  • La petite ville de Grave Rock est secouée par de curieux agissements : tombes profanées, lumières dans le ciel, cadavres qui disparaissent... Des événements inhabituels secouent la petite ville tranquille de Grave Rock depuis quelques temps : des tombes bizarrement profanées, des lumières étranges dans le ciel, des cadavres qui disparaissent... La police locale, quelque peu dépassée par la situation, fait appel au FBI.
    L'agent spécial Tony Foxter est envoyé sur place pour résoudre cette enquête. Pas habitué aux phénomènes hors normes, il va vite comprendre que l'affaire ne se classera pas en quelques jours... Arrivera-t-il à mettre fin au cycle perpétuel des horreurs qui touche les habitants de Grave Rock ? Plongez-vous sans plus attendre dans ce roman fantastique et découvrez les mystères qui entourent Grave Rock !

  • Un vieux sculpteur se souvient de la beauté, celle des femmes et de la vie. "?Elle était plus belle encore, peau brunie, cheveux cascadant sur son cou, si brillants. Et la finesse soulignée de ses traits, son regard profond et chaud, ses lèvres prêtes au baiser. Et son corps dévoilé par une robe blanche, longue et légère qui lui était comme une caresse. Elle aimait ces robes de soie qui libéraient, à chaque mouvement, des formes nouvelles douces, délicates.
    Elle était à la fois toutes les statues de déesses, toutes les statues de femmes saisies pour l'infini par la main folle des tailleurs de rêves. Elle était femme, pleinement, elle était l'amour. Elle faisait se lever tous les regards et personne n'osait l'approcher. Elle glissait comme une apparition, insaisissable, abandonnant derrière elle un parfum de magnolia, seule trace de son passage?". Pétros Mikénaï, le vieux sculpteur, est de retour à Naxos un an après un départ précipité.
    Ce retour est un voyage dans sa vie qui fut une quête de la beauté idéale, une quête qui confine à la folie.

  • Français Belle de vie

    Sarah Poulain

    Texte d'autofiction, "cette promenade sinueuse et hâtive dans les chairs d'une jeune femme aux abois", raconte avec fraicheur et naïveté les tribulations d'une adolescente qui a grandi dans le Perche au sein d'un lotissement pavillonnaire. L'essentiel du récit se déroule au coeur d'un chef-lieu de canton rural, où son père est cantonnier, sa mère femme de ménage. L'année de ses quatorze ans, tout bascule : son frère meurt ; elle découvre les strass de la Côte d'Azur. Entre humour et violence, dans un style acéré, la narratrice relate un deuil impossible, la déflagration d'une cellule familiale, mais aussi l'apprentissage sauvage du sexe et de la politique. Malgré les années S.I.S.A, la jeune fille explore des corps à corps de plus en plus tordus affectivement et sexuellement. Elle affronte aussi et tente d'assumer sa condition de prolétaire provinciale en jouant toutes les gammes émotionnelles et charnelles d'une partition que seule l'adolescence autorise. Entre souffrance et curiosité littéraire, parviendra-t-elle à conjurer l'ordalie qui caractérise sa jeunesse ?

  • Que reste-t-il ?
    Trois fois rien, et pourtant, sur le bord d'une assiette, sous la table d'une salle de classe, ou bien là sur la peau, à la commissure des lèvres d'un jeune homme amoureux : partout autour de nous, des recoins dans lesquels l'instant passé s'accroche en une trace, une miette... Un monde d'échos fragiles fait de témoins discrets. Un microcosme hésitant, ni contemporain, ni caduc, où le temps n'a pas su trancher.
    Au gré d'un inventaire inattendu, ce recueil nous révèle la singularité de ces petits vestiges du quotidien où se racontent en creux les histoires et les bouts de vie.
    Par un jeu de mise en page judicieux, cet ouvrage nous laisse ressentir, imaginer, suspecter la nature du sujet abordé et parfois nous tromper et emprunter de fausses pistes comme des faux-semblants, pour mieux nous surprendre au détour de la page suivante.
    Car ici les choses ne disent pas leurs noms.
    Laissant le lecteur aborder chaque nouveau chapitre sans idée préconçue, les textes ne dévoileront leurs titres -et par là même leur sens véritable- qu'une fois la page tournée.

  • Laurent Vernoy est accusé à tort de viol par une adolescente, une presque gamine. Quelques mois terribles de prison où les violeurs sont persécutés par les autres prisonniers, parce qu'il a du mal à prouver son innocence, et son couple éclate. Lui qui avait fait, avec sa femme Annabelle, des dizaines de voyages jamais réalisés, tombe amoureux de son avocate, Nicole Lefranc, mais, à sa sortie, il partira seul, pour le Québec, Chicoutimi, La Malbaie, le Saguenay et il s'arrêtera au bord de la Rivière Éternité, trouvant enfin la paix.
    Un roman sur la solitude, celle du couple, celle de l'homme, celle de la vie?; un roman qui nous emmène des rives de la Saône et du Rhône à celles d'une rivière dans un pays si beau que les rêves les plus fous sont enfin réalité.

  • Nicolas, paisible fermier quinquagénaire, coule des jours heureux dans sa jolie et riante campagne de France en compagnie de Berthe, sa fidèle et tendre épouse. Rien ne trouble la paix du ménage jusqu'au moment où, un soir d'amples libations, le rusé maire de Trémousol va convaincre Nicolas de vendre à la municipalité un terrain auquel Berthe voue un attachement viscéral. Cet élément va entraîner le couple dans les méandres d'une histoire cocasse, ponctuée de rebondissements, d'intrigues et traduite par des expressions et des jeux de mots qui fleurent bon le terroir. Ils sont de la bouche d'un vieux curé porté sur le vin, d'un médecin original, d'un peintre fantasque, de commères glosant sur le parvis de l'église, de campagnards rassemblés sur les bancs des soirées vespérales. Et les visages vont rayonner ou se chiffonner quand, enfin libéré de lancinantes douleurs stomacales liées aux affres du remords, Nicolas va offrir à tout le village une truculente comédie en se lançant... dans une héroïque campagne électorale

  • Depuis deux ans à la Brigade de Gendarmerie d'Olliergues, le truculent Adjudant-Chef Constant Goupil est à l'affût du moindre fait divers pour retrouver le panache de ses missions à l'Ile de la Réunion.
    Quand soudain, contre toute attente, un meurtre va secouer les habitants du bourg du Brugeron. La nature inhabituelle du crime de Ferdinand, un coutelier radin au passé trouble va mettre à rude épreuve le flegme du gendarme et de ses collègues.
    Pensant avoir trouvé le coupable idéal en la personne de Léonce « le Fada » en raison d'indices qui l'accusent, l'Adjudant-Chef va vite se rendre à l'évidence que les vrais coupables ne sont pas les plus irréfutables mais bien les plus improbables.
    Au cours de son enquête pleine de rebondissements, Constant Goupil va côtoyer toute une série d'étranges personnages au caractère bien trempé comme notamment le Maire Honoré de Gouttevin, généreux mais alcoolique, Céleste-Aurore, une charmante bigote ruinée par les frasques d'un père comte décédé, Émile et Mélusine, des anciens du village chaleureux et accueillants, une veuve allemande Wivine voisine de la victime ou encore Octavie, une mère abandonnée à un an devant les portes de l'église de Marat.
    Trois adolescents Océane, Terry et Colleen vont, par leur joie de vivre et leur curiosité, faire avancer cette énigme en toute insouciance.

  • Si cette jeune hippie avait su ce qui l'attendait, aurait-elle poursuivi ses rêves?? Appelé en renfort au charmant petit village de Cunlhat pour surveiller un festival de motards Harley-Davidson, l'adjudant-chef Constant Goupil ne s'attendait pas à être confronté à trois univers diamétralement opposés : un club de motards, une communauté hippie et des exploitants agricoles. La cohabitation ne fera pas toujours bon ménage. Il ne va pas hésiter à se rendre sur place lors de spectacles débridés et explosifs de motards tatoués ou d'une rave-party organisée en toute illégalité par des adeptes quelque peu illuminés. L'adjudant-chef va devoir s'interposer, s'immerger dans leur culture et leurs propres valeurs. Il suffira d'une pendaison mystérieuse pour mettre le feu aux poudres. Constant Goupil va se retrouver au coeur d'une enquête pleine de péripéties, de facéties et de poésie. Grâce aux témoignages récoltés et à la sagacité légendaire de l'adjudant-chef et de son épouse Marinette, les rêves de la victime ne resteront pas lettre morte.

  • Marina est au sommet de sa carrière. Tout lui réussit, et pourtant...un mystérieux objet va l'entraîner dans un voyage intérieur dont elle ressortira transformée. Une bonne étoile veille sur elle...
    Note de l'auteur : Quand on regarde de vieilles photos, on pense parfois « Ah, c'était une autre vie... ». Mais comment passe-t-on d'une vie à une autre ? Ayant récemment dit au revoir à ma vie d'expatriée, c'est une question que je me suis posée. Elle sera le fil conducteur de ce livre.

  • Au dix-huitième siècle chez les Bouriates, près du lac Baïkal, la vie s'organise selon les préceptes chamaniques. L'homme est un élément de la nature qu'il s'efforce de préserver, il vit en harmonie avec elle, prélevant le strict nécessaire pour survivre. On ne parle pas d'écologie, on la vit.

  • Le temps s'accélère, les années s'entrechoquent, se bousculent. Le besoin de se retourner sur mon passé s'est imposé naturellement. Il ne s'agit point de dresser un bilan, ou même un état exhaustif de soixante et quelques années, mais simplement de me raconter, de me retourner sur ce passé pour mieux l'appréhender. Cette vie, que j'ai menée en évitant certains écueils, en affrontant les méandres de l'existence, se poursuit au gré des événements, des rencontres, des émotions, qui jalonnent ma route. Saisir à bras-le-corps chaque journée qui s'offre à moi, prendre le temps de respirer à plein poumon, de ralentir un rythme parfois accéléré, afin de mieux apprécier à sa juste valeur chaque instant, qui passe et poursuit sa course. Tels seraient quelques-uns des enseignements que je pourrais retenir en achevant ce récit de vie.

  • Qu'est-ce qui a bien pu pousser Thomas Pérois à chambouler sa paisible retraite pour tenter d'élucider un crime commis dans son village alors qu'il n'avait qu'un an??
    La chose fut jugée en son temps et l'accusé dûment acquitté faute de preuves. Restait cette question qui a obsédé Thomas et heurté son sens de la justice :
    Qui a assassiné Albert Brillot et pourquoi??
    Dans une gageure quelque peu insensée, il va s'efforcer d'y répondre.
    Sur le lieu de son enfance, là où il se sent chez lui, il retrouve l'emplacement du drame, rencontre d'anciens amis, échange des souvenirs, mais, dès qu'il tente d'évoquer « l'affaire », l'écart se creuse, on le tient pour un intrus.
    Entre ponce-pilatisme et vindicte ancestrale, s'instaure une conspiration du silence et une animosité décourageante...
    Mais Thomas possède en héritage l'art de se couler dans la mentalité des gens de sa race. Il saura en user pour fragmenter l'omerta.
    Sans haine et sans crainte, mais avec une coriace ténacité, il parviendra à infiltrer l'obscurité des consciences où vérités et mensonges se compactent depuis plus d'un demi-siècle.

  • Alam, jeune étudiant se cherche et finit par trouver sa voie :
    Ostéopathe. Il découvre l'énergie Divine qui se dégage dans ses mains.
    Alam applique à la lettre l'initiation reçue à travers les messages reçus des Maîtres.
    Il distille les bienfaits de l'énergie vivante par le canal de ses mains sur les patients.
    En tant qu'ostéopathe, il remet le squelette en osmose avec le corps physique, et déverse en même temps l'énergie dans le corps spirituel, car ils sont indissociables, l'un ne peut survivre sans l'autre (corps esprit).
    Il comprend que :
    LES MAUXDU CORPS SONT LES MOTS DE L'ÂME.
    AINSI, ON NE DOIT PAS GUÉRIR LE CORPS SANS CHERCHER À GUÉRIR L'ÂME....

empty