• SUJET - Sagesse céleste est la traduction française d'une des oeuvres les plus importantes du shaykh 'Alawî tant par les dimensions que par le contenu. Il constitue un authentique traité de soufisme contemporain. D'une apparence très accessible, son propos prendra selon le degré de compréhension de celui qui le lit une dimension plus ou moins universelle. Le saint soufi reprend ici les principaux enseignements du soufisme shâdhilî tels qu'on les trouve répandus dans le Maghreb.
    LES POINTS FORTS ?
    - Le lecteur y trouvera abordés des grands thèmes de la spiritualité orientale comme la doctrine de l'amour spirituel ou encore celle de l'Unicité divine et de l'extinction intérieure aussi bien que des conseils pratiques destinés à ceux qui avancent dans la voie spirituelle allant de ce qu'ils doivent éviter à l'attitude requise à l'égard de leur maître en passant par les vertus de l'anonymat.
    - Ce manuel de réflexion et d'enseignements relève de ce qu'on appelle la « science du soufisme ». Il s'appuie sur des principes doctrinaux ayant leur base dans la révélation coranique et les traditions prophétiques ainsi que dans les sources traditionnelles prônant, entre autres, les vertus de l'invocation, la vigilance intellectuelle, la confiance en Dieu et le renoncement au monde.
    - Le lecteur contemporain y verra avec intérêt une tentative sans équivalent d'actualisation et de rénovation de la science du soufisme.

  • Que de signes contiennent les cieux et la terre ! Mais les hommes passent à côté et s'en détournent.
    (Coran, 12, 105). " C'est ainsi que les livres célestes et les récits prophétiques contiennent de nombreuses allusions à l'Unicité pure, mais les âmes ont un penchant pour la terre et s'accrochent obstinément au niveau de l'analogie et de l'opposition. " Comme le rappelle le Shaykh al-'Alawî, nombreuses sont les allusions à la doctrine ésotérique de l'Unicité, que ce soit par les prophètes ou les grands maîtres spirituels au fil des siècles.
    Dans le présent commentaire intuitif et inspiré de la sourate de " L'Etoile " dont les premiers versets traitent en des termes extrêmement synthétiques de l'expérience de la vision divine, il soulève le voile de ce sens intérieur de la Révélation. Ce traité est suivi de Sublime Présence, un des poèmes extraits de son Dîwân (recueil de poèmes).

  • Un livre tout simplement unique. Sans équivalent.au moins en langue française. Par ailleurs, cette oeuvre réunit l'influence et la sainteté de deux figuresmajeures de l'ésotérisme islamique : Ibn 'Achir et surtout le sheikh al-'Alawî. Toute l'expérience spirituelle et la sagesse de cemaître du XXe siècle transpirent à chaque page, chaque ligne. Nous avons ici l'exemple concret d'une transposition de textes sacrés. Partant de données coraniques ou prophétiques pour synthétiser le droitmusulman et le rendre accessible au peuple, Ibn 'Achir rédigea une épître succincte qui connut le succès immédiatement. C'est de cettemême épître que le sheikh al-'Alawî va extirper toute lamoelle. C'est tout l'esprit caché derrière la lettre qu'il nous livre.Mais plus encore, il nous enseigne tout au long des pages la pédagogie de cette science qu'est la transposition permettant de voir ce qui se situe au-delà des sens extérieurs. Un ouvrage sans précédent dont le profit est sans limites.

  • Un peu moins d'un siècle après sa rédaction, ce traité de défense du soufisme, sur la base du Coran et de l'exemple du Prophète, n'a rien perdu de son mordant. Alors qu'aujourd'hui les intégrismes les plus étroits se développent un peu partout dans le monde, cette "lettre ouverte" du shaykh al-Alawî constitue une véritable oeuvre de salubrité publique. C'est clans le cadre des polémiques opposant soufis et milieux réformistes qu'il eut l'occasion de l'écrire en 1921. Servi par une rhétorique efficace et un style incisif, il y réfute une par une les critiques des adversaires du soufisme en se référant aux fondements de l'islam, le Coran et les paroles de son Prophète, ainsi qu'aux témoignages de nombreuses personnalités de la civilisation islamique au fil des siècles. Il redonne ainsi leur véritable sens à des notions musulmanes fondamentales, souvent incomprises ou défigurées.

  • Revivification de la tariqa Shâdhuliyya, Sheikh Ahmad Ibn-Mustaphâ al-'A1awl [1869-1934 (de l'ère chrétienne)] a laissé une importante oeuvre écrite, source inépuisable de science spirituelle pour les aspirants à la connaissance. Le texte dont nous présentons ici la traduction forme initialement la dernière partie d'un ouvrage versifié intitulé "l'épître alawite sur quelques questions concernant la Loi sacrée (al-risélla al- 'alawiyya fi ba'd min al-masâ'il al-shar'iyya)". Celui-ci expose, comme l'indique son titre, en se plaçant d'un point de vue initiatique, l'essentiel des vérités doctrinales et des règles rituelles et méthodiques, ainsi que les convenances traditionnelles, que doit connaître et mettre en oeuvre tout disciple (murid) dans la tariqa. Le dernier chapitre en est la synthèse et l'aboutissement.

empty