• Le Cu2O est connu comme un semi-conducteur de type-p depuis plusieurs années. Cependant, le Cu2O de type n n'existe pas naturellement, mais il peut être déposé électrochimiquement par dopage ou par ajustage du pH. Dans cette étude, nous avons déposé des nanostructures de Cu2O dopé au Cl sur un substrat de FTO dans un bain sulfate avec différente concentrations de KCl et NaCl. Pour le KCl: Les mesures M-S montrent une conduction type-p pour le Cu2O non dopé et dopé avec 0.01 M et 0.05 M KCl, et une conduction de type-n pour le Cu2O dopé avec 0.1 M. On a utilisé les mesures de photo-courant pour confirmer les résultats de MS. La caractérisation par DRX et UV-Vis a montré que les ions Cl- influencent les propriétés structurales et optiques de Cu2O. Pour le NaCl: Les mesures de M-S ont montré que les dépôts non dopé et dopé avec 0.01 M présentent une conduction type p alors que les autres sont de type n ainsi qu'une augmentation des porteurs de charges quand le dopage en Cl croit. La DRX a montré que les dépôts ont une structure selon (111). L'AFM montre une modification de la topographie. Les propriétés optiques indiquent une diminution de l'énergie de gap avec l'ajout de Cl-.

  • L'ouvrage examine la problématique identitaire algérienne et arabe à travers certaines pratiques scripturaires en rapport avec l'altérité. L'étude s'attache essentiellement à dessiner une sorte d'archéologie du roman algérien moderne dans sa traversée des signes de l'Histoire, de la culture et du monde. La dialectique tradition/modernité pose tragiquement la question de l'acculturation et la naissance mouvementée à l'Histoire. Le rapport à l'Autre, à soi et au monde est théâtralisé grâce à des visions du monde qui reflètent tout à la fois malaise mémoriel et une soif de modernité et d'émancipation. Tiraillé entre plusieurs déterminations, souvent contradictoires, l'écrivain algérien et arabe restitue, même dans ses démarches les plus fragmentaires et les plus partielles, une vision totale d'un monde en devenir, un monde confronté aux grands défis civilisationnels.

  • Qu'est-ce que la poésie ? Et comment le savoir, sans du moins la fixer ?
    Qu'est-ce qu'un poète ? Il paraît déjà moins impossible de répondre: un qui a la grande humilité et la petite folie de soupçonner que les mots, le verbe, en savent plus que lui sur le monde, ses environs et ses avatars.
    Ainsi, H.Baba Farid atteint, par, ou dans, les tressaillements de son écriture, le chant et les harmoniques des mythologies célées en l'immense reliquaire d'un inconscient collectif et néanmoins secret.

empty