• Français Diane Arbus

    Diane Arbus

    Lorsque Diane Arbus meurt en 1971, à l'âge de quarante-huit ans, elle exerce déjà une influence significative - qui tient même de la légende - sur les passionnés de photographie, alors même qu'un nombre encore relativement limité de ses photos les plus importantes ont été publiées. La parution de Diane Arbus (publié en français par les Editions du Chêne en 1973), tout comme la rétrospective posthume du Museum of Modern Art de New York, permet au grand public de découvrir la portée et la puissance de son oeuvre. La réaction est sans précédent. La publication de cette monographie de quatre-vingts photos a été dirigée et conçue par un ami et collègue de Diane Arbus, le peintre Marvin Israel, et par sa fille, Doon Arbus. En créant ce livre, leur objectif était d'être aussi fidèle que possible aux critères utilisés par Diane Arbus pour juger sa propre oeuvre et à la manière dont elle espérait qu'on la verrait. Le livre est devenu un classique universel. Diane Arbus: une Monographie, un chef-d'oeuvre intemporel traduit en cinq langues, demeure à la base de sa réputation internationale. Près d'un demi-siècle plus tard, les photographies d'Arbus suscitent toujours la même fascination, et les mêmes controverses. Elles pénètrent au plus profond de nous-mêmes avec la force d'une rencontre personnelle et, ce faisant, elles transforment la manière dont nous voyons le monde et les gens qui nous entourent.

  • A Box of Ten Photographs est le seul livre que Diane Arbus ait conçu de son vivant et qui la fera entrer dans l'Histoire de la photographie. En association avec le Smithsonian American Art Museum, Aperture reproduit en fac-similé ce livre-objet culte qui contient également la onzième photographie qu'Arbus ajouta pour Bea Feitler, alors directrice artistique de Harper's Bazaar, et le complète d'un essai du curateur du Smithsonian, John P. Jacob. Comme dans l'édition originale, chaque photographie est protégée par une feuille de soie annotée par la photographe.

  • Au moment de la disparition de l'artiste, la plus grande partie de ce travail - qui comprend environ la moitié des tirages qu'elle exécuta de son vivant - se trouvait entreposée dans des cartons, rangés dans un recoin inaccessible de sa chambre noire en sous-sol du 29 Charles Street, à Greenwich Village à New York. On en ignora l'existence pendant plusieurs années, et ils ne furent inventoriés que dix ans après leur découverte. Ce fut seulement lorsque les archives de Diane Arbus entrèrent au Metropolitan Museum of Art en 2007 que cet ensemble d'oeuvres commença d'être pleinement exploré. Son étude a fait apparaître que le Diane Arbus publié par Aperture constituait en réalité le chapitre deux de la monographie ; cet ouvrage en livre le chapitre premier et essentiel. Il examine la genèse de l'artiste et la manière dont elle élabora ses images suggestives et souvent obsédantes, affinant la substance de son inspiration et en pleine possession des nombreux dons aujourd'hui reconnus dans le monde entier.

  • Ce troisième ouvrage sur les photographies de Diane Arbus est le seul qui soit consacré à une seule série. Les images de Untitled ont été prises dans des centres pour handicapés mentaux entre 1969 et 1971, les dernières années de la vie de Diane Arbus. Même si elle envisageait effectivement un livre sur le sujet, la plus grande partie de ces clichés est restée inédite jusqu'à cette publication.

  • Revelations est le catalogue de l'exposition du même nom, conçue par le SFMoMA en 2003. Cette exposition est aussi la première rétrospective complète sur l'artiste à être présentée ensuite en Europe, à commencer par le Victoria & Albert Museum à Londres en 2005. L'ouvrage reproduit 200 images noir et blanc couvrant toute la carrière de Diane Arbus, et mêlant les chefs d'oeuvres reconnus aux images plus confidentielles.

  • Diane Arbus A Chronology Diane Arbus: A Chronology is the closest thing possible to reading a contemporaneous diary by one of the most daring, influential, and controversial artists of the twentieth century. Drawn primarily from Arbus's extensive correspondence with friends, family, and colleagues, personal notebooks, and other unpublished writings, this beautifully produced volume exposes the private thoughts and motivations of an artist whose astonishing vision derived from the courage to see things as they are and the grace to permit them simply to be. Further rounding out Arbus's life and work are exhaustively researched footnotes that amplify the entire Chronology. A section at the end of the book provides biographies for fifty-five personalities, family members, friends, and colleagues, from Marvin Israel and Lisette Model to Weegee and August Sander. Describing the Chronology in Art in America, Leo Rubinfien noted that "Arbus . . . wrote as well as she photographed, and her letters, where she heard each nuance of her words, were gifts to the people who received them. Once one has been introduced to it, the beauty of her spirit permanently changes and deepens one's understanding of her pictures . . . " The texts in Diane Arbus: A Chronology originally appeared in Diane Arbus Revelations. This volume makes this invaluable text available in an accessible, paperback volume for the very first time.

empty