• Français Basquiat

    Leonhard Emmerling

    Des rues de New York aux murs des galeries les plus en vue, suivez la carrière fulgurante, prolifique et politique de Jean-Michel Basquiat, figure culte de la critique sociale artistique. Cette introduction dévoile comment le jeune pionnier a puisé son inspiration dans des sources aussi variées que l'art grec, romain et africain, ou que la poésie française et le jazz, pour créer des images viscérales mêlant mots et couleurs vives.

  • Français Pollock

    Leonhard Emmerling

    Héros rebelle de l'expressionnisme abstrait, Jackson Pollock (1912-1956) a jailli tel un feu d'artifice sur la scène artistique américaine. Porté par des idées venues de sources aussi diverses que Picasso ou le surréalisme mexicain, il rejetait toute convention et a développé sa propre façon de voir, d'interpréter, et son propre mode d'expression.

    Les oeuvres les plus célèbres de Pollock sont ses peintures réalisées selon la technique du «dripping», en projetant et en faisant couler de la peinture en émail destinée à un usage domestique avec différents instruments, depuis les bâtons jusqu'aux seringues, en passant par les brosses à poil dur et les morceaux de verre brisé. Les éclaboussures obtenues vibrent d'une énergie particulière, loin du raffinement d'une peinture réalisée sur chevalet, et suscitent une réaction bien plus immédiate, vivante et physique. Pour détacher le spectateur du moindre élément figuratif, Pollock supprima les titres de ses oeuvres et n'identifia plus chacune que par un numéro tout à fait neutre.

    Notoirement solitaire et instable, aux prises avec l'alcoolisme, marié à l'artiste Lee Krasner, également proche de l'expressionnisme abstrait, et victime d'un accident de voiture mortel à seulement 44 ans, Pollock incarne autant une célébrité fascinante qu'un pionnier dans l'art. Cet ouvrage introductif de référence explore autant son travail que sa postérité, replaçant ses chefs-d'oeuvre dans l'histoire du modernisme et dévoilant les secrets d'une icône culturelle.

empty