• Français Paris-Shannon

    François-Robert Zacot

    • Mjw
    • 15 March 2018

    Un réalisateur est désespérément à la recherche de la femme qui pourrait incarner le personnage principal de son film. Jusqu'au jour où il rencontre Shannon, une femme à la fois émouvante, naturelle et mystérieuse. Le choix de Shannon s'impose à lui. Bien qu'ils se connaissent à peine, mais grisés par les risques de cette aventure, ils se rendent, pour les besoins du tournage et malgré l'inconnu que cela représente, dans l'Océan Indien. Le village où ils sont amenés à vivre est tellement unique et pittoresque, qu'il exerce un pouvoir émotionnel énorme sur leur relation naissante. Une symbiose incontrôlable se produit entre eux et la sensualité du village, la culture de cette société. Cependant ils ne se doutent pas d'une chose : cette expérience va agir comme un révélateur et les transformer affectivement et psychologiquement, ceci de façon définitive. Une fois rentrés à Paris, ils vivent leur passion fulgurante constamment en résonance à cette expérience. Contre toute attente, ils prennent une décision étonnante, qui va faire basculer le cours de leur vie. Leur but : comprendre pourquoi ce lieu a eu un tel impact sur leur vie affective, au point de les démasquer. Au fond, ce qui les intéresse c'est de vivre une nouvelle aventure, d'aller aux limites de leur vérité intérieure, de laisser exalter leurs désirs.

  • En amour, nous pensons être à l'abri de manipulations... la société est là pour s'en charger. L'auteur, ethnologue, enquête sur un événement qui provoque l'émotion dans ce village de nomades de la mer, les Badjos d'Indonésie. Il interroge les habitants, consulte les chamans, fini par découvrir une forme inhabituelle d'éthique, déterminante. Pourquoi cette société interdit-elle les désirs qui portent atteinte à l'ordre social, et malgré tout offre les moyens pour les réaliser ? Comment l'individu se retrouve-t-il ? Bientôt, à la fois les lettres de son amie et sa vie dans le village, le conduisent à une introspection: comment ne plus être complice des règles imposées par l'amour? Lentement, l'ethnologue se fait explorateur du psychisme dans ces deux civilisations, si loin l'une de l'autre. Les conclusions de son enquête sont étonnantes. S'y révèle un chefd'oeuvre de l'art badjo : celui de créer une société équilibrée et solidaire. Avec justesse, et non sans subjectivité, à travers des situations de la vie quotidienne, l'auteur réussit à nous transmettre l'âme de cette culture unique. L'ouvrage ouvre sur des questions, qui sont les nôtres : quelle place une société donne-t-elle aux contraintes de l'amour? La conscience morale peut-elle cohabiter avec le vice et la tentation? La magie avec le marivaudage?
    François-Robert ZACOT est anthropologue-ethnologue, réalisateur-photographe, François-Robert Zacot a dédié sa vie à l'étude et à la défense du peuple Badjo, nomade de la mer d'Indonésie. Ses champs d'intérêt sont aussi l'analyse de la logique culturelle occidentale et la mise en perspective des civilisations. Auteur, entre autres ouvrages: Un autre regard sur le monde, Louis AudibertLa Martinière, 2006; Peuple nomade de la mer, éditio

  • En amour, nous pensons être à l'abri de manipulations... la société est là pour s'en charger. L'auteur, ethnologue, enquête sur un événement qui provoque l'émotion dans ce village de nomades de la mer, les Badjos d'Indonésie. Il interroge les habitants, consulte les chamans, fini par découvrir une forme inhabituelle d'éthique, déterminante. Pourquoi cette société interdit-elle les désirs qui portent atteinte à l'ordre social, et malgré tout offre les moyens pour les réaliser ? Comment l'individu se retrouve-t-il ? Bientôt, à la fois les lettres de son amie et sa vie dans le village, le conduisent à une introspection: comment ne plus être complice des règles imposées par l'amour? Lentement, l'ethnologue se fait explorateur du psychisme dans ces deux civilisations, si loin l'une de l'autre. Les conclusions de son enquête sont étonnantes. S'y révèle un chefd'oeuvre de l'art badjo : celui de créer une société équilibrée et solidaire. Avec justesse, et non sans subjectivité, à travers des situations de la vie quotidienne, l'auteur réussit à nous transmettre l'âme de cette culture unique. L'ouvrage ouvre sur des questions, qui sont les nôtres : quelle place une société donne-t-elle aux contraintes de l'amour? La conscience morale peut-elle cohabiter avec le vice et la tentation ? La magie avec le marivaudage ?

  • Ce livre veut démontrer que les échecs de la civilisation occidentale, ne sont pas des dysfonctionnements fortuits, mais sont conformes et fidèles à ses valeurs. Ensuite, il répond à aux ques- tions : pourquoi persistons-nous à défendre des modèles qui mè- nent à l'échec ? Pourquoi pensons-nous comme nous le faisons ?
    François-Robert Zacot propose des réponses à ces questions en mettant en miroir la civilisation occidentale et celle, fort différente: les Badjos, nomades de la mer d'Indonésie qu'il a étudiée comme anthropologue.
    Il analyse, dans les deux cultures, comment se pratiquent éducation, croyances, vie sociale, mariage etc. dans le but de nous voir dans le miroir badjo, et saisir l'image qu'ils nous renvoient de nous, de nos façons de réfléchir sur notre société.
    Le livre déconstruit notre mode de penser, montre sur quelles valeurs notre civilisation a fondé ses modèles de comportements, ses représentations.
    Enfin, il propose des pistes pour mieux comprendre la « logique culturelle » de la civilisation occidentale.

empty