• Cet ouvrage est un vibrant plaidoyer pour le respect de la biodiversité, de la nature et de la consommation éclairée : il nous propose une réflexion sur la condition animale et son rapport à l'homme. Logés, nourris, parfois même déguisés, les animaux ont perdu ce qu'ils avaient de plus cher, leur liberté. Qu'ils soient animaux domestiques, pensionnaires de zoos, de refuges, artistes de cirque, ils ne doivent être ni des cobayes, ni des marchandises, ni des objets et encore moins des biens consommables à volonté.
    Depuis le premier loup domestique, apprivoisé il y a 14 000 ans, jusqu'aux animaux d'élevage en passant par les animaux de compagnie, l'ouvrage détaille les rapports que l'homme a établis, tout au long de son histoire, avec l'animal. Souvent considéré comme une marchandise ou un être nuisible, son statut n'a jamais été clairement défini. Pourtant hommes et bêtes, domestiquées comme sauvages, doivent vivre ensemble. Il en va de notre survie : ne pas les respecter, c'est aussi ne pas nous respecter.

  • Découvrez Etre écolo... C'est possible ?, le livre de Marie-Pierre Hage

  • Animaux esclaves

    Marie-Pierre Hage

    Qu'ils soient animaux domestiques, de zoos, de refuges, élevés pour leur chair ou leur fourrure, qu'ils soient dans des enclos grillagés, dans des bâtiments au sol cimenté ou dans de grands parcs aquatiques ou naturels, tous sont condamnés à attendre, à obéir, à manger, et, pour certains d'entre eux, à être tués. Ce sont des « animaux esclaves », au service de l'humanité, qui ne représentent qu'une source de revenus, de divertissement, de consommation et de plaisir. Tout comme un individu ne peut pas être heureux lorsqu'il est contraint de travailler, un animal en captivité ou enfermé ne peut pas l'être, même si certains semblent avoir « la vie belle », notamment dans les zoos ou les parcs animaliers et aquatiques. Les animaux sont des êtres vivants, avec une sensibilité et des états d'âme. Ils ressentent le mal et le bien, tout comme l'homme. Alors quand leur prêtera-t-on une considération adaptée ?

  • Tour à tour animal de compagnie, chienne-gendarme, gardienne, D'Lina tombera dans les mains de maîtres sympathiques, odieux, sadiques. D'abandon en fugue, de maisons en maisons, c'est dans un refuge que sa vie se terminera comme bien d'autres animaux abandonnés... Les péripéties de D'Lina, c'est aussi le regard d'une chienne sur notre société, sur les hommes. Un récit plein de tendresse, sans concession, teinté de sensibilité, où respect et nature se côtoient.

  • La planète est mal en point. Tous les jours nous parviennent des informations alarmantes : réchauffement climatique, augmentation des émissions de dioxyde de carbone, appauvrissement de la biodiversité, sans parler des catastrophes comme celle de Tchernobyl ou de Fukushima. Et malgré tout cela, rares sont les personnes responsables prônant le changement radical dont notre société a besoin.
    Loin des idées toutes faites, cet ouvrage dresse un bilan sans concession des problèmes écologiques qui se posent à notre civilisation et invite a une vraie prise de conscience afin de les résoudre. C'est un combat, non seulement des différents ; pouvoirs mais aussi de chacun de nous, une démarche personnelle qui touche tous des domaines de la vie en société : alimentation, habitat, consommation, énergie.
    L'auteur dénonce également les attitudes ambiguës des écologistes « patentes » qui bien souvent se débattent ou acceptent bien des contradictions contraires à leurs discours.
    Un véritable cri d'alarme pour préserver notre avenir et celui nos enfants.

empty