• La littérature chinoise a connu une évolution fulgurante depuis la mort de Mao en 1976. Cet ouvrage clair et facile d'accès propose des clés pour se retrouver dans ce foisonnement littéraire et donne des informations sur les auteurs contemporains. Il privilégie les oeuvres traduites en français.

  • Le colloque international sur l'oeuvre de Gao Xingjian, prix Nobel de littérature 2000, a été
    organisé par l'équipe de recherche « littérature chinoise et traduction » dirigée par Noël Dutrait, à
    l'université de Provence. Il a réuni l'ensemble des chercheurs sur l'oeuvre de Gao Xingjian,
    originaires de France, Grande-Bretagne, États-Unis, Suède, Singapour, Hong-Kong, Corée, Japon,
    Taiwan, Vietnam ou Australie... Les actes de ce colloque constituent la première étude de niveau
    international sur l'oeuvre de ce prix Nobel de littérature inattendu.
    Devant le talent protéiforme de Gao Xingjian, il était nécessaire de réunir des spécialistes aussi
    bien de littérature comparée, d'écriture romanesque et théâtrale, que de littérature chinoise et de
    philosophie (l'oeuvre picturale n'est pas traitée ici). La place de l'oeuvre de Gao Xingjian dans la
    littérature chinoise et la littérature mondiale, les influences dont il a bénéficié, la réception de ses
    oeuvres en fonction de l'horizon de ses lecteurs (japonais, anglo-saxons, français ou coréens...), la
    nature de sa pensée (postmoderne, mais anti-nietzschéenne, individualiste ou zen, érémitique ou
    éminemment subversive...) autant de thèmes qui ont été évoqués au cours de ce colloque qui pose
    les jalons des études à venir sur l'oeuvre de Gao Xingjian.

  • Comment vivait-on au temps des empereurs qui ont régné sur la Chine pendant plus de deux mille ans? Comment fut construite la Grande Muraille? Comment les caractères chinois, vieux de plusieurs millénaires, s'adaptent-ils à l'informatique? Ce livre est une invitation à un voyage dans l'histoire de la Chine, dans sa civilisation et la diversité de ses paysages. Il raconte l'art, la religion, la pensée, les sciences, mais aussi les grandes transformations politiques, économiques et sociales, qui ont fait de ce pays une grande puissance mondiale.

  • Actes du colloque international Paris-Aix-en-Provence.

    Le volume réunit les actes issus des deux volets consécutifs et complémentaires de cette manifestation scientifique, organisée par trois équipes de recherche spécialisées (universités Paris 7-Diderot, Paris 3-Sorbonne Nouvelle et Aix-Marseille). Au-delà de son succès, l'oeuvre de Mo Yan appelle des réflexions universitaires, en raison de sa profonde originalité, à la confluence du local et de l'universel.
    Le royaume littéraire fondé sur son pays natal de Gaomi, irréductible à une portion de l'espace, constitue un moyen privilégié d'interroger les dynamiques de l'Histoire et de la mémoire. La superposition de différentes strates temporelles, mythiques, légendaires et historiques, transfigurée par un discours narratif carnavalesque, montre l'ambivalence d'un lieu aussi incontournable qu'inappropriable.
    Ce processus de déterritorialisation déjoue la vérité de l'identité pour s'ouvrir à un nouveau mode d'appartenance. C'est ce caractère de l'Ouvert que le colloque s'est proposé de débattre, en réunissant sinologues, comparatistes, traducteurs français et internationaux, (Chine, des Etats-Unis, d'Italie, des Pays-bas, de Suède...) dans la résonance du célèbre aphorisme formulé par Miguel Torga :" L'universel, c'est le local moins les murs".

empty