• "L'Esquisse d'une psychologie scientifique" est un texte jamais publié par Freud en dehors de sa correspondance à Fliess. Ce livre propose de mettre en parallèle la représentation imaginaire de l'appareil psychique de Freud et l'imagerie médicale actuelle: repérer la "Chose" qui articulerait le corps et l'esprit. Il cherche également à identifier les premiers concepts fondateurs de la psychanalyse et à réinterroger Lacan comme lecteur critique tout au long de son enseignement.

  • Quand l'oeil écoute, il peut entendre l'invisible. Le cinéma regarde la psychanalyse, la psychanalyse écoute le cinéma comme '' l'oeil écoute'' la peinture pour Claudel. Interpréter le film, lui trouver une signification rétrospective, construire les rapports d'altérité portés par le film, analyser les effets de la projection, reconnaître sa valeur esthétique, tel était le but d'un petit groupe d'amateurs et de professionnels, du cinéma et de la psychanalyse.

  • Ce livre reprend les interventions proposées lors du séminaire de réflexions sur la phrase de Lacan: "La seule chose dont on puisse être coupable, au moins dans une perspective analytique, c'est d'avoir cédé sur son désir". Ont tenté d'y répondre: Philippe Collinet et Jacques Ascher (psychanlaystes), Pascal Janin (aumônier EPSM), Geneviève Hermann (journaliste), Joëlle Robert (professeur de langue) et Damien Corazza (psychologue).

  • "La vitalité, l'inventivité, la modernité et l'actualité de la psychanalyse sont ici à l'oeuvre : La psychanalyse en analyse / La femme et la psychanalyse / Médecine et psychanalyse / Dieu et la psychanalyse. Quatre chapitres pour réunir les interrogations sur cet « autre Je » à travers un cheminement personnel et professionnel, à la recherche d'un savoir chaque fois promis et toujours espéré. Rimbaud termine sa lettre « Je est un autre ». Phrase clé qui éclaire la lettre et introduit à la Psychanalyse. La Psychanalyse peut, pour le monde d'aujourd'hui, elle aussi, être une autre."

  • Cette ville de 2 800 habitants, située en plein centre de la France, est connue depuis le temps des Gaulois qui l'avaient baptisée Neriomagus pour les vertus de ses eaux thermales.
    Devenu Aquae Nerii avec les Romains, Néris commença son développement vers le XVIIIe siècle pour connaître son apogée juste après la Grande Guerre avec une transformation complète : construction de villas et d'hôtels luxueux, rénovation des bâtiments communaux.
    La devise de la cité, Dona undis pulcherrima, signifie « le plus beau des dons grâce aux eaux » et résume parfaitement son histoire.
    Philippe Collinet, passionné par l'histoire de sa commune, vous invite à découvrir à l'aide d'une riche collection de cartes postales anciennes le Néris-les-Bains de 1900. Si cet ouvrage vous donne l'envie d'y venir, vous en apprécierez encore davantage la beauté et le calme.

  • Ce livre raconte mon histoire vécue : un combat sur soi-même par la pensée. C'est un témoignage d'une recherche de la paix intérieure depuis le commencement des difficultés jusqu'à la découverte du bonheur... Courir un marathon ? C'est avant tout dans l'esprit que cela se décide. Le corps ne fait que suivre ce que la pensée explore. Courir 100 km ? C'est possible ! Je cherchais l'Extrême en repoussant mes limites, vers de nouvelles sphères de la conscience. Une traversée de la Belgique à pied, celle de la France à vélo, et un diplôme de kinésithérapie... Que d'aventures réelles aux frontières de la volonté, pour entendre dire un jour : «Tu souffres de schizophrénie.» C'est une histoire possible car l'impossible a été vaincu, il ne reste que la paix de l'esprit au bout du chemin...

  • Ceci est un recueil de lettres, de billets, de textes que le sujet adresse à son propre corps pour rendre compte des rapports que l'esprit peut entretenir avec ce corps qui l'accompagne et qu'il habite. Cohabitation harmonieuse et orageuse, heureuse, parfois douloureuse. Carnets d'un voyage dans l'intime de l'être.

  • "Chacun de nous trois n avait qu une cetitude : avoir au moins deux lecteurs. Trois raisons pour prendre l air, prendre le large, prendre la plume et s échapper du confinement. - - Lectuer, voyage en notre compagnie, laisse-toi conduire par la couleur, le parfum et la musique des mots, monte à bord."

empty