Littérature générale

  • Au début du xxe siècle, un jeune officier engagé dans l'oeuvre coloniale, le lieutenant diego brosset, écrit un roman.

    Dans ce roman, il se met à la place de l'autre, celui d'en face, celui qui lutte contre lui les armes à la main et que l'occident n'a pas touché. témoin et acteur, diego brosset ne peut pas oublier le monde qui va disparaître devant lui.
    Il prévient le lecteur de sa trahison. il est fou d'embaumer les morts.
    Seule aurait dû survivre la leçon d'humilité.
    Mais être humble c' est renoncer aux joies du souvenir.
    Il rend le plus bel hommage à un inconnu.
    Nous sommes de l'autre côté, parmi les plus grands chasseurs et nomades du désert.
    Nous avons la chance d'avoir ce témoignage, c' est l'histoire peu banale d'un habitant du sahara.
    C'est l'histoire d'alifa.

  • En 1972, Jean-Claude Guillebaud et Raymond Depardon ont couvert la guerre du Vietnam. L'un comme correspondant de guerre, l'autre comme reporter photographe. Des années plus tard, ils entreprennent un voyage de Saigon à Hanoi, qui leur dévoile une réalité bien différente de celle dont ils avaient le souvenir. Ensemble, ils prennent le temps de se laisser guider par la grâce de ce pays qui s'ouvre à l'Occident et soigne les plaies de la guerre.

  • Il se compose d'un récit de Jean-Noël Pancrazi sur la mort de son père dans une clinique d'Ajaccio puis sur son enterrement dans un village Corse. C'est un texte poignant et discret qui constitue la suite de Long Séjour. Les photographies de Depardon représentent exclusivement des paysages et des monuments, très loin des images pittoresques et habituelles. Les deux oeuvres n'ont pas de correspondance directe mais sont unies par des résonances profondes. C'est après avoir vu les photographies de Depardon que Pancrazi a écrit son récit.
    Les deux auteurs ont longuement parlé du projet.
    Le récit, extrêmement personnel, de l'écrivain n'est pas un commentaire des images du photographe, pas plus que celle-ci ne sont une illustration du récit. Les résonances qui les unissent sont plus profondes et constituent une approche de la Corse subtile, grave et singulière, où les clichés ordinaires n'ont aucune part.
    Raymond Depardon, photographe et cinéaste, a publié de nombreux ouvrages, notamment aux éditions du Seuil, en collaboration avec Jean-Claude Guillebaud, La colline des Anges, retour au Vietnam et La porte des Larmes, retour vers l'Abyssinie, Errance et récemment Désert, un homme sans l'occident.

empty