Tourisme & Voyages Arctique / Antarctique

  • Français Survivant des glaces

    Mike Horn

    La dernière expédition de Mike Horn, Pole2Pole, consistait en une traversée du pôle Nord au pôle Sud, sans véhicule motorisé, en ski, en kayak et à bord de son voilier brise-glace. Cette aventure, achevée le 30 décembre 2019, est la plus extrême qu'il ait accomplie. Dans un récit palpitant, revenant sur cette odyssée entre les deux points les plus opposés de notre globe, il va une nouvelle fois comprendre que l'homme est bien minuscule face à la nature et à ses dangers, mais que pour rien au monde il ne renoncera à les affronter.

    « Dans une précipitation, une fébrilité qui me sont étrangères, je commets un faux pas qui aurait pu se révéler funeste... L'erreur n'est pas une option dans la vie que je mène depuis une trentaine d'années, cette fois elle condamne mon imprudence. La fragilité de la pellicule neigeuse a probablement raison de me crier que je me croyais sans doute plus fort qu'elle ; de me rappeler que ce n'est jamais la nature qui tend des pièges, mais plutôt l'homme trop sûr de lui qui manque à ses devoirs de réserve et de précaution. Rien que pour cela, je mérite peut-être de mourir... Mais à la résignation j'ai toujours préféré la révolte. »

  • « Traverser l'Antarctique, c'était mon rêve d'enfant. J'ai décidé d'affronter cette immensité blanche en empruntant un itinéraire jamais exploré, le plus long que l'on puisse envisager?: 5?100?km d'une trace presque rectiligne, avec, devant moi, la solitude, les champs de crevasses, les tempêtes de neige, les températures glaciales. On me prédit l'enfer, une course contre la mort. Je suis loin d'imaginer l'épreuve qui m'attend. » MIKE HORN.

    Le 7 février 2017, à 22?h?50, Mike Horn, seul et sans assistance, achève sa traversée de l'Antarctique. 5?100?km en 57 jours dans des conditions extrêmes qui l'ont poussé au bout de sa résistance. Un incroyable combat contre les éléments qui fait de cet aventurier le plus grand explorateur des temps modernes.

  • La France compte parmi les nations polaires majeures grâce à d'illustres explorateurs, géographes et scientifiques. Grand cirque dans lequel les Français se sont jetés avec fougue, passion, et parfois inconscience, la conquête de ces déserts blancs a donné lieu à mille et une aventures. Rédigeant à partir d'archives et de documents inédits, Stéphane Dugast retrace l'incroyable épopée polaire française, depuis ses origines dans l'Antiquité jusqu'aux expéditions mécanisées d'après-guerre. On y croise notamment l'injustement oublié Pythéas, premier explorateur de l'Antiquité à dessiner les contours de l'Europe, Dumont d'Urville qui laissera son nom à la principale base française scientifique de l'Antarctique toujours en activité, Jean-Baptiste Charcot et Paul-Émile Victor évidemment, mais aussi Cousteau, chantre du protocole de Madrid...

  • C'est la quête de l'ultime, dans des conditions extrêmes pour le corps et l'esprit. Seuls une poignée d'alpinistes sont assez fous pour se hisser à plus de 8 000 mètres en Himalaya, quand il fait jusqu'à - 50 °C et que le vent souffle à 150 km/h.
    Le sauvetage spectaculaire d'Élisabeth Revol en janvier 2018, a mis en lumière cette discipline méconnue : l'himalayisme hivernal. Les portes de ce monde presque confidentiel, que rien n'encadre, s'ouvrent. Qu'est-ce qui aimante aux sommets ces « guerriers des glaces » ? Et surtout, qui sont ces fous risquant leur vie pour escalader un géant de pierre et de glace alors que la probabilité d'être sauvé en cas de pépin est proche de zéro ?
    Les victoires et les échecs s'évaluent entre pairs. Et les drames sont nombreux...

  • L 'Arctique : la vie dans l'une des dernières régions sauvages du monde Nouv.

    Région froide, vaste et blanche, l'arctique n'est pas déserte : elle abrite des millions de personnes et d'animaux sauvages. Terre d'extrême avec ses variations saisonnières violentes, elle est le témoin de nombreux phénomènes naturels étonnants. C'est une région fascinante qui ne ressemble à aucune autre et qui est en proie à de nombreux bouleversements suite au changements climatiques. Laissez vous émerveiller par ses aurores boréales, par ses paysages accidentés et enchanteurs et pénétrez dans le quotidien de ses habitants qui survivent à ce milieu hostile grâce à l'industrie, au tourisme et à la recherche.
    Vous y découvrirez également la vie des ours polaires, des bélugas ou des lièvres d'Amérique. Au travers de près de 200 photographies, cet ouvrage est une exploration du toit du monde, à la découverte d'un territoire méconnu qui rassemble de nombreux pays : la Russie, les Etats-Unis, le Canada, Le Groenland, la Norvège, la Suède, la Finlande et l'Islande.

  • Deux cents ans après la découverte de l'Antarctique, l'alpiniste Laurence de la Ferrière et le navigateur Éric Loizeau ont embarqué à bord d'un catamaran à voile de 27 mètres pour une incroyable expédition au coeur du continent blanc. Accompagnés d'une équipe d'explorateurs et de scienti?ques, ils ont enquêté sur ces terres glacées et isolées pour dresser un état des lieux de ce territoire qui semble encore préservé. Partis d'Argentine, ils ont traversé le redouté détroit de Drake au large du Cap Horn, exploré les îles Shetland et navigué vers le sud jusqu'à la limite des glaces. Sous forme d'un journal de bord, ce livre est le récit d'une aventure sur les traces des premiers découvreurs, capitaines héroïques ou chasseurs de baleines, un état des lieux des activités des bases scienti?ques internationales mais aussi, et surtout, un témoignage unique sur la nécessité de préserver l'environnement splendide et pourtant si fragile du plus mystérieux des continents.

  • Qu'y a-t-il autour du pôle Sud ? Rien, si l'on en croit les cartes, en ce début de XXe siècle... Ce serait le dernier territoire inconnu, laissé vacant par les expéditions inabouties de Dumont d'Urville. Le grand blanc. Soit tout un monde à découvrir, à étudier comme à défier, pour l'intrépide Jean-Baptiste Charcot.
    Le 31 du mois d'août 1903, le Français quitte donc les côtes du Havre, direction l'inexploré. À bord de cet excellent trois-mâts, une poignée de scientifiques s'élancent à l'assaut des glaces, résolus à en arracher pied à pied tous les mystères, au péril de leur vie...

  • En 1901, le docteur Otto Nordenskjöld dirige une expédition scientifique chargée d'explorer les îles à l'est de la péninsule antarctique. Ils embarquent sur l'Antarctic, un baleinier qui va finir broyé par les glaces. Dès lors, savants et marins, dispersés en trois endroits du continent, doivent lutter pour leur survie.
    Comment se retrouver ? Comment croire aux secours ? Comment surmonter deux hivernages au milieu des tempêtes de l'hiver austral ?
    Véritable épopée géographique, récit empreint de suspense, Vingt-deux mois dans les glaces raconte avec émotion cette aventure vécue dans l'enfer de l'extrême sud. En homme obligeant et passionné, Otto Nordenskjöld réussit à nous prouver que l'héroïsme se révèle toujours dans l'adversité.

  • Lorsque Catherine Pinard était en 5e année d'études en biologie, l'explorateur Michel Denis est venu présenter dans sa classe un film sur une expédition qu'il avait faite en traîneau à chiens, au Nunavik ( nord du Québec) et au Labrador ( nord du Québec). Il n'en fallait pas plus pour qu'un rêve naisse dans sa tête de petite fille, même si elle vivait dans une grande ville et n'avait jamais eu de chiens...

    Quinze ans plus tard, Catherine part pour le Yukon (nord-ouest du Canada) pour y travailler à titre de biologiste. Peu après son arrivée, elle s'initie au mushing. Elle apprend lentement et commet de nombreuses erreurs de débutante, ce qui lui vaut des péripéties souvent cocasses, parfois dramatiques. En parallèle, elle découvre ce que signifie « vivre dans le nord » : aller à la chasse et à la pêche, affronter des tempêtes, explorer des lieux magnifiques et isolés. Nourrie de sa passion, elle se met à participer à des compétitions, d'abord comme apprentie, ensuite comme musheuse, où elle rencontre des personnages colorés, légendaires - des mushers, des trappeurs, des chercheurs d'or, des Inuit, etc.

    Entre les heures d'extase à parcourir les sentiers avec ses chiens sous les aurores boréales et la difficile réalité de diriger un chenil au quotidien, Catherine Pinard raconte les hauts et les bas de ses extraordinaires aventures nordiques.

  • À 10 ans, il voulait marcher sur la lune. Mais faute de devenir cosmonaute, Bernard Lugaz s'est fait l'arpenteur, inlassable, de notre Terre. Les confins du monde ne sont-ils pas un peu lunaires ? Le Grand Nord, qu'il découvre fjord après fjord - expédition hostile sous un jour sans fin - lui donne l'envie d'un autre pôle. Direction Ushuaia, puis les glaciers bleutés de soleil, le passage d'un manchot, le dos majestueux d'une baleine... L'émerveillement est total. Son rêve fou, de poser le pied où nul homme - ou presque - avant lui ne l'a posé, prend enfin vie : rendez-vous à l'extrême frontière...

    Inclus un cahier photos.

  • Son mari est parti s'établir au pôle Nord pour y mener une vie de trappeur. Alors Christiane, parfaite ménagère des années 1930, décide de troquer son statut de femme au foyer pour celui d'aventurière du Grand Nord.
    Elle débarque à l'été 1933 sur les côtes du Spitzberg pour rejoindre Hermann dans une cabane isolée, sur une terre hostile et déserte. Après l'angoisse des premiers jours, Christiane fait l'expérience indélébile d'un quotidien intense, entre extase et survie, et se prépare pour l'hiver et son interminable nuit noire... Progressivement, elle développe une véritable relation de tendresse avec cette nature capricieuse qui orchestre chaque instant de la vie, et offre parfois le spectacle d'une aurore boréale ou d'une famille d'ours polaires.

  • Les glaciers sont des environnements extrêmes d'une beauté saisissante, aussi puissants que vulnérables. Ce livre vous invite à un voyage grandiose dans un univers de neige, de glace et de rocs escarpés. Partez à la rencontre des habitants de ces contrées inhospitalières, qu'ils soient humains ou animaux.

    Avec près de 500 images en grand format, les beaux-livres de la collection "Grandeur nature" sont une invitation au voyage. Découpés par régions, et agrémentés d'informations et anecdotes sur les différents lieux et centres d'intérêt, ils sauront plaire aux futurs voyageurs comme aux amateurs de photographie et de grands espaces.

  • Erwan Le Lann a aimé passionnément la montagne sous toutes ses formes : il a été grimpeur, alpiniste globe-trotter, base jumper, organisateur d'événements pour un grand fabricant français de matériel de ski. Un jour, il s'est souvenu de ses racines bretonnes et a rêvé un grand voyage autour du monde, à la recherche des montagnes accessibles seulement par la mer. Il a acheté et restauré un bateau auquel il a donné le nom du dériveur de son enfance : le projet Maewan Adventure Base était né, un voyage de quatre ans, auquel tous ses amis aventuriers sont invités à participer.
    En février 2015, Maewan a descendu l'Aber Wrac'h et mis le cap sur l'Islande pour une navigation initiatique en plein hiver dans l'Atlantique nord. Le bateau s'est couvert de glace pendant les tempêtes, puis les marins alpinistes ont débarqué, chaussé leurs crampons et empoigné leurs piolets pour remonter des lignes de glace sur les falaises d'Islande. Sous les aurores boréales, Maewan est reparti vers d'autres tempêtes, toujours plus au nord. Il a exploré pendant deux printemps et deux étés les côtes sauvages du Groenland, à la recherche de pentes vierges à skier ou à escalader. Puis, en juillet 2016, dans le jour sans fin de l'été arctique, il a mis le cap sur les glaces du Passage du Nord-Ouest, toujours plus loin vers l'inconnu.
    Au fil des étapes, Erwan Le Lann se découvre et se raconte. Les réminiscences du passé entrent en phase avec la découverte de nouvelles terres et de ceux qui les habitent, l'exploration d'une nature vierge. Il raconte son voyage au bout du monde et au bout de la fatigue, l'attachement au bateau, la tension de l'aventure et la tension plus grande encore des retours à terre...
    Maewan, l'aventure arctique retrace les deux premières années de cette très longue circumnavigation, de la Bretagne au Kamtchatka. L'un des « invités », le skipper Éric Loizeau, summiter de l'Everest, raconte le quotidien de Maewan à travers son journal de bord. Erwan Le Lann, lui, est déjà reparti vers le Pacifique.

  • Ouvrir ce livre, c'est embarquer pour une croisière vers le grand continent blanc. Le voyage en Antarctique comme si vous y étiez, avec des guides naturalistes qui encadrent régulièrement ce périple d'une vie ! Au rythme d'une navigation dans les mers australes, le lecteur découvre successivement au fil des pages la Terre de Feu, l'archipel des Shetland du Sud et la péninsule Antarctique. Pour celles et ceux qui rêvent de se rendre dans ces contrées mais hésiteraient encore à s'embarquer dans l'aventure, cet ouvrage se veut une incitation à franchir le pas. Pour celles et ceux qui reviennent d'un tel périple, il prolongera agréablement le voyage. Son florilège d'images enchantera tous les amoureux de nature et de l'extrême ! Grâce à plus de 200 photographies choisies pour leur caractère exceptionnel, la vie sauvage et les paysages englacés des régions polaires du Grand Sud n'auront plus de secret pour vous !

  • Hubert Wilkins fut un pionnier dans de nombreux domaines : navigation, météorologie, aéronautique, exploration sous-marine... Le récit de ses aventures stupéfiantes rend hommage à un homme dont l'intelligence, la ténacité et l'élégance révèlent un personnage authentique et modeste.

    Au début du siècle dernier, Hubert Wilkins et son pilote Eielson atterrissent en catastrophe sur un terrain minuscule, à Fréjus, et s'arrêtent au fond d'un hangar aux portes miraculeusement grandes ouvertes... Wilkins déclare très sérieusement aux spectateurs éberlués : « Comme cela, nous n'aurons pas besoin de garer l'avion ! » Une autre fois, en Arctique, l'explorateur doit s'accrocher, à trois reprises, à une corde avec les dents pour pousser l'avion qui ne peut pas décoller. Il se déchaussera toutes les dents de devant ! « Quoi que nous ayons pu accomplir, nous avons appris la sincérité de l'amitié », sera sa conclusion.
    Cette fois-ci, en 1927, alors qu'ils viennent de se poser sur un morceau de glace au milieu de l'immensité arctique, Wilkins donne un ordre à son fidèle pilote :
    - Je n'entends pas mon sonar, arrête ce satané moteur ! Ben, nous venons de faire une grande découverte, il y a 4 800 mètres d'océan sous la banquise !
    - Eh bien, peut-être que c'en est une, répondit Eielson, mais je viens d'arrêter le moteur de l'avion et nous mourrons de froid ici et personne, sauf Dieu, ne connaîtra jamais la profondeur de cet océan !
    Moment décisif dans l'histoire de l'aviation arctique. Personne n'a vu de ses propres yeux plus de terres et de mers inexplorées. Et personne sans doute n'a échappé aussi souvent, et avec autant d'humour et de désinvolture que lui, à la mort. Wilkins dira souvent qu'à son approche, « le coeur de l'homme est totalement serein »...

  • Anglais Antarctica

    Collectif

    Guide to planning your Antarctic adventure.
    The only complete travel guide to Antarctica.
    Full-colour wildlife guide, life at the South Pole and the history of polar exploration.

  • An engaging and beautifully illustrated full-colour guide to some of the most exciting wildlife in the world in an area about to see a significant increase in visitor numbers as a direct result of changes in the ice cover of the Arctic Ocean. Bradt's Arctic Wildlife is an ideal companion on board and on shore.
    A fascinating and informative read. Visitors to the far north cruise the Arctic coast in the company of humpback whales and belugas, see polar bears hunt ringed seals, and come in contact with a host of shorebirds and wildfowl gorging on the abundance of summer food. This revised edition includes new illustrations, a section covering the distinct flora and fauna of the Bering Sea and the revised version of the Arctic Code of Conduct. Tony Soper's expert knowledge is richly supplemented with full-colour illustrations by award-winning wildlife artist Dan Powell.

  • À travers une sélection de près de 300 photographies surprenantes, à la fois artistiques et documentaires, ce livre vous invite à vivre quinze mois dans les Terres australes et antarctiques françaises. Cinq jeunes ornithologues passionnés partagent dans ces pages l'expérience hors du commun qu'ils ont vécue pendant leur hivernage au coeur de la plus grande réserve naturelle française et du continent Antarctique, dans le but d'étudier oiseaux et mammifères marins de l'océan Austral. Les cinq aventuriers ont vécu ces terres de l'intérieur, au fil des saisons, et vous invitent à découvrir des sanctuaires exceptionnels de vie sauvage, à travers leurs regards croisés, vous livrant anecdotes et détails naturalistes.

    "Des photographies à couper le souffle prises au bout du monde, dans l'hémisphère Sud, là où le changement climatique est le plus perceptible. Plus qu'une invitation au voyage, ce livre est un témoignage sur un monde que l'on croyait protégé, car loin de l'agitation humaine, mais fragile et aujourd'hui menacé".
    (Yves Frenot, directeur de l'Institut polaire français Paul-Émile Victor).

empty