Arts de l'image

  • Du chant, de la danse, de la guitare et des compás : le Flamenco est un monde. Il a ses épicentres, les belles Andalouses, bien sûr, le pueblo, mais aussi Mont-de-Marsan et Nîmes, les pefias gauloises ou ibériques. Cette planète obéit à ses propres rituels, les réunions autour du feu, au retour des champs, les chants des baptêmes et des veillées funèbres, les festivals, les cours et les académies. Un peuple, aussi, à part, des artistes mêlés aux aficionados, quelques figuras capables de transmettre le feu sacré.
    L'univers flamenco, Jean-Louis Duzert le sillonne depuis plus de 20 ans, les yeux grand ouverts. Il s'est engagé sur ces terres lors du festival Arte Flamenco, en 1989, et ne les a jamais quittées. Accompagné de Ludovic Pautier à l'écriture, le photographe nous offre une balade, non pas exhaustive, mais dont l'apparente désinvolture offre de rares et surprenants émerveillements. Ignorez les sentiers battus : partez pour une Balada Flamenca.

empty