Arts et spectacles

  • Itinéraire tracé au hasard par le photographe qui fixe son objectif sur ce qui retient son attention, sans négliger ce que la ville est devenue aujourd'hui : grands projets en cours de réalisation, la vie de jour et de nuit.Les photos de S. Ciannella représentent une oeuvre esthétique de grande valeur. L'auteure décrit le présent, explore l'histoire et nous propose un récit agréable à lire et parfaitement documenté.

  • À Brion et Cadet on doit l'élaboration d'une nouvelle esthétique architecturale, basée sur leur approche généreuse de la culture et de la tradition marocaines. Gislhaine Meffre, petite-fille de Brion, apporte un argument de valeur en faveur de la sauvegarde du patrimoine architectural marocain du XXe siècle. Les photos de Bernard Delgado, d'un graphisme surprenant, contribuent à faire de ce livre un ouvrage de référence.

  • Terre d'accueil pour les candidats marocains à l'émigration dans l'histoire récente, l'Italie a longtemps été une grande pourvoyeuse de main-d'oeuvre qualifiée, pour les États-Unis mais aussi pour le Maghreb, qui représentait alors l'espoir d'une vie meilleure pour les laissés-pour-compte du sud de la péninsule ou pour les Juifs italiens rejetés par le fascisme.
    Travailleurs et courageux, ces candidats de la seconde chance, souvent d'origine modeste, ont contribué par leur savoir-faire à l'édification d'un Maroc plus moderne.
    A travers récits et témoignages, le livre rappelle aussi les douloureux moments de la Seconde guerre mondiale, où il ne faisait pas bon être italien sous protectorat français.
    De cette chronique douce-amère de la présence italienne au Maroc - dont il n'a pas été facile de rassembler les fragments d'une mémoire éclatée - se dégage l'image d'une communauté " laborieuse, aux manières simples et respectueuses de l'élément local ".

  • Fès et Florence figurent pour la première fois dans un ouvrage qui, sans relever de similitudes, rend hommage à la grandeur des destinées de ces deux villes ainsi qu'aux hommes qui les ont forgées. Il s'agit aussi de comprendre comment elles sont devenues des villes-phare pour leurs univers respectifs et d'explorer leur goût partagé du raffinement et de l'art, et l'importance de cet héritage artistique...

  • Maroc épuré

    Jean-Michel André

    [...] le travail de Jean-MichelAndré se situe entre la magie de la vie quotidienne, c'est-à-dire modeste et même pauvre, et la quête de l'infini. Il parvient à contourner la trappe dumalentendu inhérent à l'art de la photographie, la transforme et en joue afin que la photo ne soit pas l'ombre de la vie mais la vie même telle que nous ne savons pas la voir.
    (Tahar Ben Jelloun)

  • Illustré par des photos somptueuses et inédites, cet ouvrage introduit le patrimoine « souterrain » de Tétouan : le Scoundo, canalisation souterraine vieille de 5 siècles ; les mazmorras, labyrinthe souterrain unique au Maroc, où étaient enfermés les Chrétiens capturés par les corsaires ;
    Les cimetières, musulman, juif et catholique, où reposent les personnages qui ont marqué l'histoire de la ville...

empty