Academia

  • L'environnement numérique dans lequel les communautés d'archivistes oeuvrent aujourd'hui modifie la création de l'information, la gestion des documents, leur utilisation par le public et les historiens. Quels nouveaux regards se porteront sur les archives ? Quelles nouvelles responsabilités ? Quels nouveaux usages ? À quels nouveaux défis les archivistes de demain seront-ils confrontés ? Ils devront assurément réexaminer les fondements archivistiques, leurs fonctions, leurs missions et leur formation.

  • Deux frères. Deux artistes. Deux guerres. Celle de 1914-1918 et la Seconde Guerre mondiale. L'histoire relate la vie du musicien. L'amitié, l'amour, la paternité, la découverte des ateliers de peintres à Paris, la musique en tant qu'accompagnateur de films muets, puis violoniste à l'orchestre de la radio belge, la guerre d'Espagne, la résistance... Une vie faite de petits et grands bonheurs, de petites et grandes causes, dans laquelle se devine, en trame de fond, l'amour du frère trop tôt perdu

  • Cet ouvrage montre le pouvoir de la fiction télévisuelle de façonner des représentations particulières de la société, même pour les grandes séries américaines des chaines généralistes. Après une introduction aux études télévisuelles et cultural studies anglo-saxonnes, trois chapitres thématiques abordent les questions de société parfois sensibles qui sont traitées dans des séries telles que Grey's Anatomy, Desperate Housewives, 24 heures chrono ou Les experts.

  • La majeure partie de sa carrière scientifique à l'étude des origines de Rome, dont il est devenu un des spécialistes internationaux les plus écoutés. Nonobstant les progrès considérables qu'elle a apportés à une meilleure connaissance des premiers temps de Rome, l'?uvre de Jacques Poucet se distingue surtout par la méthodologie développée pour analyser et exploiter les sources de cette période primordiale. Adepte convaincu de la démarche pluridisciplinaire en histoire et en lettres, Jacques Poucet manie avec une rare aisance le commentaire des textes littéraires ou épigraphiques, l'analyse des témoignages archéologiques, l'histoire de la religion et l'érudition mythologique, l'étude des sociétés humaines. Autant de disciplines nécessaires au travail de l'historien de l'antiquité.
    Par ailleurs, disciple éclairé de Georges Dumézil, il identifie les ingrédients de la tradition légendaire des origines de Rome en adaptant aux récits fondateurs - et, en particulier, à l'histoire d'Énée - les techniques d'analyse inspirées de l'école comparatiste. Mais la grande originalité de l'?uvre de Jacques Poucet est d'avoir cerné très exactement le statut épistémologique de ces récits, que l'on peut résumer en une question : " Cet éventail de textes abrite-t-il des noyaux d'histoire authentique et, dans l'affirmative, comment parvenir à les repérer et à les utiliser fiablement dans une reconstruction historique ? " La notion d'" origines " s'impose quand il s'agit d'honorer Jacques Poucet. Celle d'" images " également, car tout discours sur les origines met en ?uvre des imaginaires puissants qui structurent le comportement des hommes par rapport à leur histoire. Les vingt-sept contributions rassemblées dans ces Mélanges articulent les deux termes du binôme " origines/images " dans des disciplines, des périodes, des spiritualités, des contextes très divers, en l'honneur d'un maître qui a su restituer aux temps des origines leur part de symbole et rendre au lecteur des textes anciens la liberté de préférer le mythe à l'histoire.

  • "L'oeuvre du grand cinéaste russe Andreï Tarkovski (1932-1986) n'a pas la réputation d'être facile d'accès auprès du grand public, et sans doute est-ce déjà une raison suffisante pour en explorer les énigmes et les mystères afin de la rendre plus accessible. En effet, celui qui prend la peine de scruter la richesse impressionnante de ses films découvre comme les strates multiples d'une vie et d'une oeuvre entremêlées, qui ne se laissent pas sonder par les seules ressources de la raison."

  • Pendant plus d'un siècle, la sucrerie de Genappe a bercé la vie de l'entité et de ses habitants. Si aujourd'hui la fermeture de l'usine, qui a eu lieu en 2004, reste pour certains un évènement au goût amer, c'est parce que ces cent vingt-cinq ans d'activités ont laissé des traces dans les mémoires. Ce sont ces souvenirs et les ébauches pour l'avenir, que le Centre culturel de Genappe a voulu consigner dans ces pages, à travers témoignages, photographies et rencontres avec des experts chargés de la réaffectation du site, devenu la plus grande réserve naturelle du Brabant wallon.

empty