Academie Royale De Belgique

  • Atom Egoyan, cinéaste canadien d´origine arménienne, propose une oeuvre large et multiple traversée par une réflexion continue sur l´image et son lien inextricable au champ de la mémoire.  S´il va de soi que le cinéma a partie liée avec la question de la mémoire (le cinéma enregistre le temps et les images filmiques s´inscrivent dans nos mémoires), cette analogie est constamment mise à l´épreuve dans les réalisations d´Egoyan. Que ce soit le rapport entre la mémoire et la technologie audiovisuelle, la mémoire et la Catastrophe, la mémoire et la diaspora, c´est chaque fois en construisant et en déconstruisant les fondations de l´image que ces alliances s´imposent. C´est dans cette dynamique, obsédante et répétitive dans son travail, qu´Egoyan crée des images à la fois artificielles et fragiles - des prothèses de la mémoire.
      Marie-Aude Baronian est docteur en philosophie et en études cinématographiques. Elle enseigne la théorie filmique, la philosophie de l´image et la culture visuelle à la Faculté des sciences humaines de l´Université d´Amster-dam. Elle a écrit et publié sur les relations entre l´esthétique et l´éthique, sur celles entre l´image, l´archive et la mémoire ainsi que sur de nombreux artistes et cinéastes.

empty