Baie Des Anges

  • La Côte d'Azur est connue pour ses paysages, ses ruelles pittoresques, ses palaces ou ses villas de rêve. Terre de lumière et de villégiature, baignée de soleil une grande partie de l'année, elle ne pouvait que susciter l'envie des professionnels du cinéma. Depuis près de 100 ans, les plus grands acteurs et réalisateurs sont venus tourner là, en extérieur ou aux célèbres studios niçois de la Victorine. Plus de 600 films ont trouvé matière à une scène ou à la totalité de leur déroulé de Saint-Tropez à Menton. C'est cette aventure que Claude Raybaud vous propose de revivre de 1955 à 2018 à travers une sélection d'oeuvres emblématiques.
    De "La main au collet" (1955) à "Briantissime (2018) ce sont 43 films dont le tournage s'est effectué entre Menton et Saint-Tropez que Claude Raybaud nous dévoile. A noter trois parcours pédestres "Sur les traces des acteurs"sont proposés au lecteur (autour du port de Nice, Vieux-Nice, Cannes croisette et St Tropez) et deux parcours routier autour de la Vésubie/Turini et de la côte de Nice à Menton.

  • Voici donc la troisième publication d'un livre qui s'impose de plus en plus comme un classique, que ce soit parmi les professionnels, les étudiants ou les cinéphiles. Cette dernière version, augmentée et enrichie, laisse la part belle au rapport son-image dans les grands classiques du cinéma comme : Alfred Hitchcock (Psychose - Les Oiseaux), Sergio Leone (Le Bon, la brute et le truand - Il était une fois dans l'Ouest), Steven Spielberg (La Liste de Schindler - Il faut sauver le soldat Ryan), George Lucas (THX 1138 et la saga Star Wars), Peter Jackson (la trilogie du Seigneur des anneaux), Francis Ford Coppola (Apocalypse now), Jacques Tati (Mon oncle ) etc.
    Sont successivement abordés les aspects historiques, depuis l'arrivée du Parlant (Le Chanteur de Jazz, 1927) - l'écriture sonore (la musique, la voix, les ambiances, les effets) - les différents maillons de la chaîne audio-cinématographique - le son direct, la postsynchronisation, le doublage, le mixage, la spatialisation - l'évolution sonore dans les salles de cinéma.
    Sont également présentés les différents rôles des métiers du septième Art : sound-designer, chef opérateur du son, perchman, monteur son, mixeur, bruiteur. L'auteur rend notamment hommage aux monuments du son que sont George Lucas, Walter Murch, Ben Burtt, Randy Thom ou Gary Rydstrom.
    Cet ouvrage s'avère indispensable aussi bien au professionnel du cinéma, de l'audiovisuel et du multimédia, qu'à l'étudiant en école de cinéma, mais aussi au cinéphile intéressé par le rapport qu'entretient le son avec l'image. Enfin, l'ouvrage est complété par un glossaire technique complet.

  • Cinéma et musique ? Un vieux couple. un couple dans lequel la musique fut tour à tour servante, accompagnatrice puis enfin collaboratrice et même inspiratrice. Un couple pas toujours en phase, mais un couple où la musique peut se mettre en contrepoint de l'image pour mieux servir l'histoire du film. leur histoire commune ! En novembre 2008, la musique de film fêtait ses cent ans. Une vieille dame certes, mais une alliée indissociable du cinéma. Même si la musique a rencontré le cinéma dans l'obscurité des fosses du muet, elle vit depuis longtemps dans la lumière des projecteurs. Ce manuel s'adresse aussi bien au professionnel, qu'à l'étudiant, au cinéphile et bien sûr au " béophile ".
    Sont successivement abordés les aspects historiques, esthétiques et techniques (musique et cinéma, le cinéma d'animation, film musical, comment la musique de film). L'ouvrage est enrichi de nombreuses annexes : florilège des 52 principaux compositeurs de la toile de Angelo Badalamenti à John Williams en passant par Lalo Schiffrin et Ennio Morricone ; une "grosse partie" consacrée aux droits d'auteurs ; plus un glossaire technique et musical, sans oublier une large bibliographie. Indispensable !

  • Jean-Charles Fouché nous présente un livre traitant de la nouvelle génération numérique des caméras dédiées au cinéma : Arri D21 et Alexa, Red One, SI 2K, Sparta, Ikonoscope... ainsi que les nouveaux reflex numériques qui offrent désormais un enregistrement HD digne de ce nom, en plus des habituelles images fixes au format RAW.
    Ces caméras partagent des philosophies très proches, pour une qualité d'image finale souvent très éloignée ; mono capteur, mosaïque Bayer, images RAW, 4K, laboratoire et developpement numérique sont des termes qui se rajoutent au glossaire habituel de la HD, déjà fort riche. Un processus complexe, du "Négatif numérique" au "Positif numérique", qu'il va falloir comprendre et traiter pour former les équipes et fabriquer les images du cinéma de demain.

  • Voici la deuxième édition en couleurs de ce guide du tournage et du montage, destiné à un large public en quête de formation et de professionnalisation. Ce livre vous donnera les bases théoriques, techniques et artistiques qui vous permettront de réaliser des oeuvres audiovisuelles de qualité en vidéo légère, de la préparation du tournage en passant par le montage jusqu'à la diffusion de votre film. L'auteur développe les différentes étapes au travers de nombreux exemples concrets de tournage et de montage, et propose des pistes de réflexion pour donner une âme à vos films : composition, construction, sens, point de vue, style et patine personnelle, sobriété, efficacité, rythme, respiration...
    Loin des ouvrages purement techniques qui existent sur le sujet, l'auteur s'appuie sur son expérience pour réfléchir sur le trou noir intersidéral audiovisuel environnant, marqué par une superficialité esthétique (effets, 3D...) qui vide le langage cinématographique de tout son sens.
    Un large panel de caméras HD légères professionnalisées est abordé dans chaque situation et réglage (balance des blancs, exposition, mise au point, prise de son...), ainsi que les procédures de base dans chacun des logiciels de montage : acquisition, dérushage et gestion des rushes, montage, export... dans les conditions réelles de production.
    Véritable guide pratique, il est le compagnon de vos premiers films professionnels.

  • Après La pratique de la HD et Comprendre la vidéo numérique, Jean-Charles Fouché nous livre son point de vue sur les techniques du tournage et du montage vidéo.Destiné à un public en quête de formation ou de professionnalisation, ce livre vous donnera les bases théoriques, techniques et artistiques qui vous permettront de réaliser des oeuvres audio-visuelles de qualité en vidéo légère, de la préparation du tournage (DV, HDV, P2, XDCAM HD...), en passant par le montage (Avid, Premiere, Final Cut Pro) jusqu'à la diffusion de votre film (Master sur cassette, DVD, Blu Ray ou streaming sur internet).L'auteur développe les différentes étapes à travers de nombreux exemples concrets de tournage et de montage, et propose des pistes de réflexion pour donner une âme à vos films : composition, construction, sens, point de vue, style et patine personnelle,sobriété, efficacité, rythme, respiration, tempo...Loin des ouvrages purement techniques qui existent sur le sujet, l'auteur s'appuie sur son expérience pour réfléchir sur le trou noir audiovisuel environnant. Marqué par une superficialité esthétique qui vide le langage cinématographique de tout son sens.Un large panel de caméras HD légères est abordé dans chaque situation et réglage (balance des blancs, exposition, mise au point...), ainsi que les procédures de base dans chacun des logiciels de montage: acquisition, dérushage et gestion des rushes, montage, export... dans les conditions réelles de production professionnelle.

  • Objectif Artistes a été l'occasion de réunir sur un même ouvrage des artistes venant de milieux artistiques et créatifs différents. De notoriété nationale voire internationale ou tout simplement connus localement, jeunes pousses ou talents confirmés, tous sont ici pour la qualité de leur travail et leur place dans le milieu artistique du sud.
    Objectif Artistes est un livre de partis pris, de choix assumés, de rencontres, de plaisir mais aussi et surtout une une volonté de "montrer l'avant" (l'avant spectacle, l'avant vernissage, l'avant exposition (.).
    Avec (par ordre alphabétique) : Virginie Broquet, illustratrice ; Marc Duret, acteur ; Lora Fallot, designer ; Daniel Fillod, artiste ; Jean-Marie Fondacaro, sculpteur ; Kiki Giuliana, céramiste ; Julien Guérin, danseur ; Harriet Macaree, peintre ; Jacqueline Mattéoda, plasticienne ; Patrick Moya, artiste ; Nivèse, artiste ; Noëlle Perna, comédienne ; Roxane Petitier, photographe ; Christian Sinicopri, chef cuisinier ; Jérémy Taburchi, artiste.

  • Voici la deuxième édition de ce livre de référence publié par la maison d'édition Baie des Anges sur la pratique de la Haute Définition.
    Une première partie théorique présente les différentes philosophies HD (RAW, Gamma et Knee, courbes de réponse, LIN et LOG...), et explique les notions techniques nécessaires à l'exploitation des caméras numériques, du HDV jusqu'au Cinéma Numérique, en passant par la stéréoscopie/relief 3D, de manière pédagogique.
    Une deuxième partie pratique orientée exploitation détaille les menus des caméras les plus récentes pages après pages : Panavision Genesis, Sony F35, F23 (SRW-9000), Red One, Sony HDW F900R et 790P, Panasonic HPX3000 et HPX2100, Phantom, sans oublier d'évoquer les nouvelles Sony PDW700 / F800 (remplaçante de la F900R) ainsi que les HD légères (P2, HDV, XDCAM EX...).
    Ce livre s'adresse à tous ceux qui vont travailler ou qui travaillent déjà en HD, aussi bien dans le domaine du film et du téléfilm que celui du documentaire ou de la télévision. Quinze pages pages couleurs en fin d'ouvrage vous permettront de mieux comprendre les éléments technologiques qui font partie de l'univers de la Haute Définition et du Cinéma Numérique.

  • Voici le 4ème volume de notre Collection Carte Blanche & Noire, réalisé avec brio et talent par Magali Moscardo. Cet ouvrage a la particularité d'avoir été entièrement " shooté " en argentique avec un Holga. Cet appareil photo possède tous les défauts que les appareils d'aujourd'hui cherchent à corriger : flou, déformation, vignettage, etc. Le Holga propose très peu de possibilités de réglage, mais laisse cependant de larges marges de manoeuvre, temps d'exposition, avancement du film, complètement manuel, il permet d'explorer des domaines inatteignables avec un appareil numérique actuel... D'ou l'idée de Magali Moscardo d'exploiter ces défauts pour créer un style photographique qui lui soit propre. " Je crée mes images ! " dit-elle.
    Nice au carré ... c'est de l'insolite, de l'émotion, la ville de Nice sublimée par le format carré, le noir et blanc, le Holga et le talent de Magali... Au menu : la Prom, le port de Nice, Rauba Capeu, la cascade de Gairaut, la confiserie Auer, la cours Saleya, la place Masséna, le cimetière de Cimiez, le Régina, etc. Une alternance de lieux connus des touristes et d'endroits plus secrets qui parleront aux niçois.

  • 36 photos en noir et blanc de la Principauté de Monaco. mais en version Reflets !
    Extrait des titres des photos publiées :
    Palais dans une flaque, Carte sur l'Office du Tourisme, Depuis le Queen Mary II, Yacht, Tours jumelles, Larvotto, Le Palais.
    La philosophie de la collection Carte Noire et Blanche : notre maison d'édition donne littéralement "carte blanche" à un photographe, celui-ci nous remet 50 clichés numériques sur un sujet de son choix. Nous retenons 36 photos, nous collaborons ensemble à la mise en page, nous suivons de près la fabrication et la diffusion.
    L'ouvrage a un format carré de 20x20 cm, il comporte 36 pages intérieures et 4 pages de couverture, tout est exclusivement en noir et blanc. Le tirage est volontairement limité et le prix de vente est plus que raisonnable : 13,00 euros. Nous voulons en faire de " véritable collector " qui seront recherchés par les collectionneur et amateurs de photos quand nos photographes seront (nous l'espérons) devenus célèbres !

  • Reprenant la philosophie de Faces cachées de la Tinée, mise en page, thématiques, travail en double page, ce livre va faire (re)découvrir la beauté et les merveilles des vallées les plus "extrèmes" des Alpes-Maritimes.
    Ce sont près de 450 photos réalisées par Rémy en un peu plus d'une année qui vont entraîner le lecteur de Menton à Tende en passant par l'embouchure et Vingtimille, mais aussi 3 communes italiennes (Airole, Olivetta, Fanghetto) puis nous traversons la frontière pour atteindre Sospel, Breil-sur-Roya, Fontan, Saorge, La Brigue, l'apiculture, les églises et chapelles, sans oublier la brebis brigasque pour finir par Tende et la vallée des Merveilles terme de notre périple...
    Et le baroque thème favori de la Roya Bévéra qui est décliné en 3 thèmes différents : baroque, anges du ciel, et fresques.
    En bonus grâce à Rémy, pour le plaisir des yeux et des papilles une double page "En cuisine..." Un régal !

  • Cet ouvrage est le premier volume de notre Collection Baie des Anges donne Carte Blanche & Noire à...
    De format "carré" (20 cm par 20 cm), l'ouvrage comporte 36 pages intérieures et 4 pages de couverture, les photos sont reproduites exclusivement en noir et blanc.
    L'ouvrage est en tirage limité (200 exemplaires) et vendu à un prix "attractif" : 13,00 euros. Le photographe nous remet 50 clichés numériques exclusivement en noir & blanc sur un concept de son choix. Nous retenons 36 photos, avec 34 photos reproduites en pages intérieures en format 16x16 cm, une photo retenu pour la couverture et une photo "clin d'oeil" en dernière page intérieure.
    Louis-Paul Fallot nous a proposé "de mer à monts ", un ouvrage comportant des photos de Cagnes-sur-Mer, (le port, le Cros, la promenade...), de Nice (Roba Capeu), de la vallée du Var (Annot, Entrevaux, Puget-Théniers, Méailles) et de la Provence.

  • Pour ce volume 3 de notre collection Carte Blanche & Noire, les éditions Baie des Anges ont fait confiance au photographe Rémy Masséglia.
    Reprenant le principe de la collection, Rémy nous a proposé 50 clichés sur un même sujet : le jongleur ! C'est ainsi que l'on pourra admirer l'artiste au sommet de son art dans un tunnel, en haut d'un escalier, en bord de mer ...mais aussi en compagnie de carabiniers italiens, de badauds, d'enfants jouant, de poule, de cygne et autre lieux souvent improbables.
    Cet ouvrage doit beaucoup au talent de jongleur Fabrice Dominici, jongleur, manipulateur d'objets, clown, Fabrice essaye jour après jour de faire évoluer ses techniques circassiennes au service de la scène. Il est le fruit de nombreuses séances de travail tout au long du printemps 2011 dans la vallée de la Roya et sur le bord de mer entre Vingtimille et Menton Un remarquable travail de photographe à découvrir d'urgence !

  • Cet ouvrage réussit, tout en gardant un niveau technique abordable, à traiter des multiples facettes du son au cinéma, à la télévision et dans l'audiovisuel. En s'appuyant sur des films ayant pour réalisateurs : Alfred Hitchcok (Les oiseaux), George Lucas (THX 1138 et la saga Star Wars), Steven Spielberg (Il faut sauver le soldat Ryan) l'auteur retrace l'évolution des techniques et les apports de ces pointures du cinéma dans l'élaboration d'une bande son.
    Il s'avérera indispensable aussi bien au professionnel du cinéma et de l'audiovisuel, qu'à l'étudiant en école de cinéma, mais aussi au cinéphile intéressé par le rapport qu'entretient le son avec l'image. Sans oublier le vidéaste soucieux "de donner du corps" à sa bande son.
    Sont successivement abordés les aspects historiques, depuis l'avènement du Parlant (Le chanteur de Jazz, premier film parlant de l'histoire du cinéma), l'écriture sonore (la musique, la voix, les ambiances, les effets...), les différents maillons de la chaîne audio-cinématographique ; son direct et post-synchronisation, doublage et mixage. L'évolution sonore dans les salles de cinéma est aussi abordé, du son analogique au son numérique jusqu'au THX et l'IMAX.
    L'ouvrage évoque également le rôle du sound designer, chef opérateur du son, perchman, mixeur, bruiteur et monteur son. Autant de métiers peu connus du grand public. L'auteur rend hommage à deux "monuments du son aux états-Unis : Walter Murch (sound designer de Francis Ford Coppola et George Lucas) et Ben Burtt qui a collaboré avec Steven Spielberg et Ron Howard...
    Les très nombreux films cités dans cet ouvrage permettront ainsi au lecteur de mieux appréhender l'importance du son au cinéma.

  • Cet ouvrage de photos est le résultat d'un concours organisé par l'Association pour le développement du Pays des Paillons dont le thème était : " La vie quotidienne dans mon pays des Paillons ". Il comporte 27 clichés choisis par un jury qui a eu la difficile tâche de les sélectionner, accompagnés d'une légende traduite en niçois.
    La diversité de la géographie physique, des paysages, de l'occupation de l'espace (villages perchés, terrasses oléicoles...), des patrimoines et savoir-faire ont constitué autant d'éléments qui ont stimulé la créativité et valorisé l'approche esthétique et culturelle de ce territoire. Afin que ce concours ne soit pas le primat de la photo de paysages, le choix du thème " la vie quotidienne dans mon pays des Paillons " a permis de positionner l'activité humaine comme l'un des éléments protagonistes au coté de la richesse patrimoniale et environnementale.
    Le photographe ayant reçu le prix du Jury, Gérard Marmigère fait la couverture avec son cliché du lycée René Goscinny de Drap. La liste des participants (par ordre alphabétique) : Thomas Asplanato, Françoise Barraquier, Sylvain Buvat, Pierre Donadey, Carla Durand, Maurice Gargano, Brigitte Garin, Jean-Paul Giabbanelli, Mariane Giachino, Cédric Lecocq, Anaëlle Loroscio, Pierre Marseille, Odile Morini, Antonio Patois, Julie Perrin, Lana Senise, Maud Tujague, Gilles Vial-Caille.
    A découvrir à petit prix, en 36 pages quadri, dans un format "à l'italienne", avec 26 photos couleurs et une photo en noir et blanc. A noter qu'aucune photo n'a été recadrée, c'est pourquoi le " blanc tournant " est différent sur tous les clichés.

  • Après le très bon accueil des professionnels, des étudiants mais aussi des cinéphiles, voici logiquement la deuxième édition de ce livre traitant du rôle essentiel du son lié à l'image. Cette nouvelle version revue et augmentée est également enrichie d'un long passage destiné aux audionautes, médianautes et internautes : logos sonores, place de l'audio dans le jeu vidéo et Internet, spatialisation.
    L'ouvrage de Bernard Guiraud réussit, tout en gardant un niveau technique abordable, à traiter des multiples facettes du son au cinéma, à la télévision et dans l'audiovisuel. En s'appuyant sur des films ayant pour réalisateurs : Alfred Hitchcok (Les oiseaux), George Lucas (THX 1138 et la saga Star Wars), Steven Spielberg (Il faut sauver le soldat Ryan) l'auteur retrace l'évolution des techniques et les apports de ces pointures du cinéma dans l'élaboration d'une bande son.
    Il s'avérera indispensable aussi bien au professionnel du cinéma et de l'audiovisuel, qu'à l'étudiant en école de cinéma, mais aussi au cinéphile intéressé par le rapport qu'entretient le son avec l'image. Sans oublier le vidéaste soucieux "de donner du corps" à sa bande son.
    Sont successivement abordés les aspects historiques, depuis l'avènement du Parlant (Le chanteur de Jazz, premier film parlant de l'histoire du cinéma), l'écriture sonore (la musique, la voix, les ambiances, les effets...), les différents maillons de la chaîne audio-cinématographique ; son direct et post-synchronisation, doublage et mixage. L'évolution sonore dans les salles de cinéma est aussi abordé, du son analogique au son numérique jusqu'au THX et l'IMAX. L'ouvrage évoque également le rôle du sound designer, chef opérateur du son, perchman, mixeur, bruiteur et monteur son. Autant de métiers peu connus du grand public. L'auteur rend hommage à deux "monuments du son aux Etats-Unis : Walter Murch (sound designer de Francis Ford Coppola et George Lucas) et Ben Burtt qui a collaboré avec Steven Spielberg et Ron Howard... Les très nombreux films cités dans cet ouvrage permettront ainsi au lecteur de mieux appréhender l'importance du son au cinéma.

  • Le cinéma est un art en perpétuelle mutation, mais peut-être que le relief serait le synonyme d'un aboutissement recherché depuis ses balbutiements, à la fin du 19ème siècle. Un cinéma adulte, complet, où seraient enfin réunis le mouvement, la couleur, le son et la profondeur. Serait-on sur le point de réussir à immerger totalement le spectateur dans l'espace narratif créé par le réalisateur dont il maîtrise les quatre dimensions ?
    Vouloir parler de la mise en scène en 3D relief, c'est d'abord se heurter à son aspect double mais néanmoins complémentaire de technique et de langage cinématographique. C'est pour cela que cet ouvrage se décompose en deux parties distinctes, la première consacrée aux fondamentaux théoriques et techniques de la stéréoscopie, et la deuxième s'attachant à en explorer le langage, afin d'en dresser un portrait complet et cohérent, au sein duquel chacun pourra aller y puiser les connaissances qui lui manquent.
    Les férus de règles mathématiques et de lois physiques et physiologiques pourront rechercher dans la partie 1 les connaissances qui leur font défaut ou bien les compléter, alors que les auteurs et autres metteurs en scène qui préfèrent manier le mot ou la caméra de façon plus intuitive trouveront dans la partie 2 certaines pistes et idées qui les aideront à mieux appréhender le concept de boite scénique et à s'approprier ce nouveau langage qu'est la 3D relief.
    Considérez en quelque sorte que vous tenez en main deux livres en un !
    Afin de rendre cet ouvrage le plus représentatif possible de l'état de l'art stéréoscopique aujourd'hui, les chapitres sont accompagnés de nombreuses illustrations et de plus de 25 extraits d'interviews de professionnels, dont Jean-Pierre Jeunet, Demetri Portelli (stéréographe " Hugo Cabret " ), Phil " Captain 3D " Mc Nally (stéréographe chez Dreamworks Animation ). Leur précieuse contribution permet d'émailler les concepts évoqués, d'exemples concrets et vécus, et d'exposer divers points de vues, parfois opposés, afin d'enrichir la réflexion globale sur le relief en tant que technique et langage cinématographique.

  • La photographie de rue est un art photographique fascinant qui documente la vie quotidienne même dans son apparente banalité. C'est la vision artistique d'un quotidien non nécessairement spectaculaire auquel peu d'attention est portée. La compétence particulière d'un photographe de rue réside dans la détection d'un détail, la capture d'un moment, le gel d'un mouvement, la sélection d'une séquence. Le regard de l'observateur caché derrière son objectif ouvre nos yeux sur de nouvelles dimensions du spectacle de l'espace urbain.
    "Dans ce livre, je veux montrer cette vision focalisée de la vie quotidienne du lieu où je vis et que j'aime, la ville de Nice sur la Côte d'Azur" dixit Pia Parolin.

  • Monaco est à la fois immuable et sans cesse redessinée. Plus que des vestiges, ses pierres sont les fondements des époques qui ont structuré l'État princier. Des fortifications médiévales de Monaco-ville aux tours futuristes, en passant par les chefs d'oeuvre Belle Époque de Monte-Carlo, la Principauté n'a cessé d'évoluer en conservant son caractère unique. Solange Podell s'est rendue célèbre par ses portraits de stars dans leur vie simple. Elle a su regarder Monaco de la même façon, quand personne n'en troublait l'intimité. A l'opposé du voyeurisme, ses photographies posent sur la Principauté un regard tendre, parfois critique : un regard amoureux sur les années passées Cet ouvrage n'est pas un guide touristique. Il propose une cinquantaine de « vues » de Monaco sous des angles qui différent de la perception quotidienne. Des clichés aujourd'hui impossibles : nombre de sujets ont carrément disparu ou se sont métamorphosés...
    Pour rendre compte d'un passé encore si proche qu'il permet de comprendre les « grandissements » de Monaco, seule convenait la photo argentique. La profondeur et la chaleur du noir-et-blanc juxtaposent bien plus que cinquante nuances de gris.
    Ce livre propose quatre chapitres, quatre balades dans les lieux emblématiques de Monte-Carlo : Le Rocher dominant le Port Hercule, Monte-Carlo et son Casino, le Monte-Carlo Beach Hôtel, sa piscine et ses palmiers, enfin la Principauté entre mer et montagne, dans un amphithéâtre adossé aux contreforts des Alpes et ouvert sur la Méditerranée.
    Solange Podell a su capter la vie de la Principauté en l'observant comme un être animé. La sélection des clichés présentés dans cet ouvrage est un document exceptionnel qui révèle l'évolution esthétique et dynamique unique de la Principauté de Monaco.

  • Holga sur la Riviera est le sixième ouvrage de notre collection dédiée aux Photographes du Sud travaillant en noir & blanc.
    Ce livre se présente comme une ode à la Riviera de Cannes à Menton en passant par Lérins, Antibes, Cagnes/Mer, St Laurent du Var, Nice, Villefranche, St Jean et Monaco. Réalisé exclusivement en argentique sur un appareil photo «rudimentaire», le Holga. Cet appareil avec son rendu particulier a permis à Magali Moscardo de nous livrer un travail atypique. On découvrira au fil des 35 photos qui le composent, rivage, rochers, mer Méditerranée, mais aussi architecture entre Croisette et Menton en passant par les désormais plus que fameuses chaises bleues. Nous proposons aux lecteurs et/ou collectionneurs deux couvertures au choix ! (Cannes /Carlton et Nice/Prom). C'est notre seconde collaboration avec Magali après Nice au carré en 2011.

  • Pour découvrir cette gorge profonde, taillée N-S dans le massif du dôme du Barrot, il faut emprunter une route dessinée en 'pleins et déliés', sur les traces d'un tramway oublié ; longer ce défilé de schiste rouge, oxydé par le fer, creusé par le Var, une des dernières grandes rivières sauvages d'Europe. Un territoire minéral venu du passé, d'une exceptionnelle richesse géologique. Des terres rares qui n'existent qu'ici et qui font de cette gorge lie-de-vin un lieu unique et encore mystérieux.
    En page 2 vous trouverez la cartographie des photos et en page 39 la Carte d'identité de la Réserve Naturelle des gorges de Daluis.
    Site internet pour en savoir plus : http://gorgesdedaluis.fr Bon Voyage !

  • A l'aide de nombreux schémas et posters en couleurs, l'auteur décrypte pour vous les différentes sphères : vidéo analogique, vidéo numérique, haute définition et cinéma numérique, sans oublier les nouveaux médias que sont l'internet et la VOD. Loin du pavé de référence souvent difficile d'accès, le langage clair et pédagogique de cet ouvrage vous permet enfin de comprendre les rouages de ce que beaucoup appellent, sans vraiment comprendre de quoi ils parlent, le numérique (ce que l'auteur traduisait auparavant par les divinités du "sétrocomplexvoupouvezpacomprendre").

empty