Langue française

  • Pendant l'été 1987, Marguerite Duras et Claude Berri évoquent la possibilité d'adapter pour le cinéma L'Amant (prix Goncourt 1984) et succès « mondial ». Filmées dans les studios de Claude Berri, ces discussions ont laissé des traces du plus haut intérêt : autour de ce projet, ce sont deux conceptions du récit, de l'image, du cinéma et de la littérature qui s'affrontent - dans la douceur, l'impatience, l'incompréhension parfois.
    Parce qu'ils rendent raison très concrètement des mécanismes de la création littéraire et cinématographique, nous avons décidé de publier l'intégralité de ces échanges.
    Le texte est présenté par un entretien avec le scénariste Jérôme Beaujour, ami et collaborateur de Marguerite Duras, qui avait participé aux échanges.

  • L'adaptation cinématographique des textes littéraires est souvent envisagée dans une perspective défensive ou protectionniste dans une culture où la littérature a longtemps exercé son hégémonie : transposition ou adaptation en costume, le spectateur se prononce volontiers sur le respect du texte d'origine, et sur la conformité de la vision du cinéaste avec sa propre vision.
    Nous souhaiterions proposer ici une nouvelle approche de l'adaptation cinématographique : considérant que le cinéma est un art distinct de la littérature, nous partirons de l'hypothèse que texte et film, quand même ils portent le même nom, n'appartiennent pas à la même espèce - et ne peuvent en conséquence faire l'objet d'une simple comparaison.
    Après avoir examiné les critères d'évaluation traditionnels de l'adaptation (la fidélité, l'esprit et la lettre, la construction narrative, le traitement des dialogues, la voix off, etc.), on essaiera de déplacer les lignes de confrontation pour montrer comment le cinéma, au lieu d'illustrer simplement les textes littéraires, du fait même qu'il est un moyen d'expression autonome, propose nécessairement une pensée de la littérature.
    NB : divisée en 6 chapitres, cette réflexion prend appui sur des cas particuliers, qui font l'objet d'illustrations (photogrammes extraits des films).

empty