Editions Du Quai Des Marais

  • Vincent Rossell, le photographe que nous présentons, n'est pas né dans la photo. Il fait d'abord des études de Beaux-Arts, peint et organise des expositions, fait des décors pour le théâtre, enseigne la littérature comparée. Son itinéraire le conduit de sa Catalogne natale (Barcelone) à Helsinki en Finlande où il dirigera une école d'art. Le hasard lui permet alors d'entrer dans la photo professionnelle : il fait un reportage sur les lapons qui est acheté par Life Magazine. D'autres suivent avec succès et il va rencontrer Darryl F. Zanuck qui lui fait connaître Louis Malle. Premier film important pour lui : Ascenseur pour l'échafaud (1957). Suivront plus de 90 films, qu'il entrecoupera de périodes de peinture à laquelle il n'a jamais renoncé. Plus de 400 photos en noir et blanc prise entre 1957 et 1984 sur une quarantaine de films.

empty