Editions Varia

  • Depuis près de trente ans, Todd Haynes (I'm not there, Carol) se démarque comme l'une des figures incontournables du cinéma international. Profondément ancrés dans son époque, ses films interrogent les mécanismes assujettissants de la vie contemporaine et exposent une critique radicale de la société actuelle, qui laisse peu de place à la différence et à la transgression. Enchaînant les projets originaux et audacieux, Haynes élabore également une réflexion au sujet de la forme narrative cinématographique.
    Comment le travail de Haynes a-t-il nourri la pensée queer, comment a-t-il été nourri par elle? Puisant aux sources des études cinématographiques, de la culture populaire, de la sociologie, de la politique et de la philosophie, Olivier Ducharme propose ici une traversée rigoureuse et éclairée de cette oeuvre foisonnante.

  • Figures incontournables du cinéma contemporain, les frères Dardenne offrent un tableau sans compromis des inégalités sociales engendrées par un marché du travail fortement compétitif et une précarisation des liens communautaires. Se refusant toutefois à une vision exclusivement pessimiste du monde actuel, ils s'attachent à représenter des actes de résistance. Leurs personnages parviennent à établir de nouveaux rapports sociaux et défient ainsi la violence d'une vie dominée par le pouvoir de l'économie et de la valeur d'échange. À la croisée des études cinématographiques, de l'essai politique et de la philosophie, cet ouvrage nous aide à mieux percevoir le monde contemporain et la possibilité de le transformer.

  • À l'heure où s e construit une dynamique de combat entre l'Occident dit « éclairé » et les extrémistes m usulmans - tels ces talibans qui ont pulvérisé les Bouddhas de B amiyan - , l'auteur a plutôt choisi d'interroger ici l a dévalorisation de l 'image que couve la tradition culturelle occidentale. Car « nous », nous nous croyons libérés de la peur des images. le sommes-nous vraiment ? Pourtant, de nos jours, bien des intellectuels, comme n'importe quel quidam, vous diront que les images sont dangereuses et qu'elles ont une mauvaise influence, en particulier sur les jeunes.
    Cet essai entend précisément remettre en question ces préjugés en s'intéressant aux usages de l'image chez certains artistes contemporains et en déplaçant le débat sur le fond de la longue histoire du rapport entre l'image et le texte, dont on ne saurait depuis l'Antiquité exclure les enjeux de pouvoir et des hiérarchies implicites. Une lecture essentielle, à la suite de laquelle on ne peut plus voir notre monde - ni les selfies- comme avant.

empty