Gallimard-loisirs

  • Français Quentin tarantino

    Ian Nathan

    Film après film, cet ouvrage propose une plongée dans la vision du réalisateur de génie qui a marqué la culture populaire.
    Depuis 30 ans, Quentin Tarantino a développé un style unique en son genre.Le journaliste Ian Nathan retrace l'ensemble de sa carrière, de ses premiers scénarios pour True Romance et Natural Born Killers, à sa dernière oeuvre en date, Once Upon a Time... in Hollywood. L'auteur revient sur les débuts de la notoriété du cinéaste avec Reservoir Dogs, son ascension avec Pulp Fiction, ses films mythiques (Kill Bill volume 1 et 2) ainsi que ses films plus récents, Inglourious Basterds ou Django Unchained.Cet ouvrage richement illustré nous entraîne au plus près du tournage des films mais aussi de la vie du réalisateur, et propose une réflexion sur ses inspirations et ses acteurs fétiches.

  • Depuis plus de trente ans, Francis Latreille sillonne l'Arctique à la rencontre des ethnies du Grand Nord. Dolganes, Nénètses, Tchouktches, Yakoutes, Samis, Koriaks et Inuits continuent de vivre de manière traditionnelle alors que leurs territoires sont hautement menacés par le changement climatique. Au fil de ses années de voyage, le photographe les a accompagnés au cours de leurs transhumances dans la toundra, à la pêche, à la chasse, a partagé leur quotidien. C'est au travers de ces relations privilégiées que s'est dessiné cet hommage aux ethnies du froid.
    Ce magnifique album dresse le portrait de ces peuples qui continuent de résister aux éléments et à la modernité. Erik Orsenna, ami de Francis Latreille et grand connaisseur de ces régions, livre en ouverture une véritable déclaration d'amour au Grand Nord et à ces derniers nomades des glaces.

  • Écrire sur Delon, c'est participer à la construction d'un mythe vivant. C'est côtoyer un acteur intimement lié aux cinquante dernières années du cinéma français. De ses débuts fracassants avec Plein Soleil à ses retrouvailles avec Jean-Paul Belmondo dans Une chance sur deux, en passant par Rocco et ses frères, Le Guépard ou La Piscine, Alain Delon a marqué de sa personnalité plus de 80 films.
    Cet ouvrage présente les moments phares d'une époque et les multiples renaissances d'un acteur devenu légende.
    Indissociable de partenaires talentueux et célèbres en France et à l'étranger (Jean Gabin, Claudia Cardinale, Lino Ventura, Brigitte Bardot, Annie Girardot ou encore Burt Lancaster), il est une source d'inspiration pour nombre de jeunes réalisateurs, en Europe et en Asie.

  • Connaît-on vraiment «la plus belle femme du monde», comme s'est plu à la dépeindre la presse américaine? À 29 ans à peine, elle avait déjà tourné avec les plus grands : Demy, Buñuel, Polanski ou Ferreri. Parmi les cent trente films dans lesquels elle a joué des rôles tour à tour audacieux, novateurs ou scandaleux, soixante sont particulièrement développés pour, à travers ses personnages, comprendre ce que dit la beauté de ce visage ovale parfait, derrière lequel se lit aussi la mélancolie et les non-dits. Voici le portrait de cette grande comédienne, qui fascine tant le public que les cinéastes de renom.

  • Français Les frères Coen

    Ian Nathan

    Les frères Coen comptent parmi les cinéastes les plus inventifs et les plus talentueux d'Hollywood. Ensemble, Joel et Ethan ont réalisé dix-sept films devenus cultes dans le monde entier et reconnaissables à leur humour noir, qui fait le «style Coen».
    Le journaliste Ian Nathan retrace ici l'ensemble de leur carrière, de leurs débuts avec leur premier film, Sang pour sang, à leur dernier long-métrage en date, Ave César !, en passant bien sûr par les incontournables : Fargo, The Big Lebowski, O'Brother, Ladykillers, Burn After Reading, et tous les autres. Au centre du livre, un dépliant présente leur filmographie sous la forme d'une frise chronologique.
    Cet ouvrage richement illustré nous entraîne dans les coulisses des différents tournages, au plus près des réalisateurs et de leurs acteurs fétiches.

  • À Rochefort, entre 1997 et 2014, dans l'ancien Arsenal maritime, une équipe de passionnés a entrepris de construire la réplique de la frégate Hermione, ce grand trois-mâts de 66 mètres de long et 2 000 mètres carrés de voilure, témoin d'une période phare de l'histoire maritime française, qui permit à La Fayette de traverser l'Atlantique pour rejoindre l'Amérique en 1780.
    Mise à l'eau et gréée en 2014, la nouvelle Hermione a appareillé en avril 2015 pour une traversée de l'Atlantique sur les traces de La Fayette : un voyage de quatre mois, de 7 500 milles marins - 13 000 kilomètres - et de 13 escales à travers l'Atlantique et le long de la côte des États-Unis. L'équipage est constitué d'une vingtaine de marins professionnels assistés d'une soixantaine de volontaires. Pour assurer les relèves d'équipages dans les divers ports américains, ce sont plus de 160 volontaires d'une moyenne d'âge de 27 ans, dont un tiers de filles, qui ont été mobilisés. De retour à Brest le 15 août 2015, la frégate a retrouvé son port d'attache à Rochefort sur la Charente où les passionnés peuvent à nouveau la visiter.
    D'autres voyages au long cours seront programmés tous les 2 ou 3 ans, le temps nécessaire à la préparation de ces nouvelles aventures maritimes et à la formation de nouveaux membres d'équipage.

  • Times Square, Central Park, Empire State Building, pont de Brooklyn, Metropolitan Museum, Flatiron Building, Grand Central, la High Line...

    À croire que New York était fait pour Instagram ! Nouveaux talents prometteurs ou photographes les plus suivis de la communauté, 40 instagrameurs livrent une vision inédite de la ville la plus photogénique du monde. Bâtiments emblématiques, quartiers branchés, lieux cachés... À travers plus de 300 photos, ce livre étonnant dresse un portrait unique de la Grosse Pomme, «la ville qui ne dort jamais». Découvrez un New York éclectique, vivant, vibrant grâce à ces instantanés à couper le souffle!

  • «Deux grands mythes circulent à mon propos : je suis un intellectuel parce que je porte des lunettes et je suis un artiste parce que mes films perdent de l'argent.» Woody Allen.

    Woody Allen est l'une des figures les plus connues et accomplies du septième art, un cinéaste qui, plus que tout autre, a profondément influencé son époque et un réalisateur qui a toujours su attirer les meilleurs acteurs. Tout le monde a son Woody Allen préféré : qu'il s'agisse d'une de ses comédies romantiques urbaines comme Annie Hall ou Manhattan, ou d'une des comédies dramatiques plus récentes telles Vicky Cristina Barcelona ou Blue Jasmine.
    De Quoi de neuf, Pussycat? (1965) à L'Homme irrationnel (2015), Woody Allen film par film explore cinquante années de cinéma. Dans un entretien exclusif, le réalisateur revient sur son incomparable carrière que la préface de Julie Delpy éclaire d'un tout nouveau regard.

  • « Romy Schneider est bien plus qu'une star de cinéma. Elle est une véritable icône, un symbole fort pour une génération entière. Femme libre, artiste accomplie, elle continue de fasciner encore aujourd'hui. Elle incarne la femme moderne, elle est l'image même de ces femmes qui, dans les années 1970, ont cherché à gagner leur liberté et la maîtrise de leur destin. Elle est "l'image de toutes les femmes" comme le disait si justement Claude Sautet. On aime Romy car dès son plus jeune âge, elle rue dans les brancards et s'élève contre sa famille et une mère étouffante. On aime Romy car elle aime aimer les hommes, sans entraves et sans barrières. Mais on l'aime aussi parce qu'elle est une mère attentive et chaleureuse, parce qu'elle a choisi de prendre sa vie à bras-le-corps, plutôt deux fois qu'une, avec passion toujours : "Dans la vie, comme au cinéma, j'applique la devise Tout ou rien. La témérité est quelque chose qui m'a toujours aidée à avancer." Tels sont les mots de Romy. Elle est une Antigone des temps modernes qui, comme l'héroïne grecque, affirme haut et fort "Je veux tout!"» Isabelle Giordano.

  • En 2001 Titouan est parti seul autour du monde avec ses carnets, son sac de gouaches et un appareil photo en bandoulière. 7ans plus tard s'ouvrait au Musée de l'homme l'exposition-concept «Femmes du Monde». Au cours de ces années, le travail de Titouan, notamment photographique, a évolué et s'est considérablement sophistiqué. Il a peu à peu constitué autour de lui un véritable équipage : assistants en voyages, documentalistes, infographistes à l'atelier . plus d'une quinzaine à l'arrivée. La conception du livre, de l'exposition et de sa mise en oeuvre ont requis les compétences extérieures d'un nombre encore plus important de spécialistes depuis les graphistes et designers, en passant par les labo, jusqu'aux artisans d'art qui ont fabriqué le mobilier original de l'exposition. Histoire d'une exposition, raconte cette aventure atypique menée par un artiste atypique. Pendant les trois mois du montage de l'exposition, Didier Leger (fondateur du laboratoire Imaginoir, tireur de Sief, Sarah Moon, Depardon, Lindbergh, . et de Titouan depuis quinze ans ) a réalisé un reportage photo noir et blanc au quotidien, qui constitue le fil conducteur visuel du livre, agrémenté d'oeuvres inédites de Titouan et de photos illustrant l'évolution de son travail photographique depuis quinze ans.

  • Les sciences ont été le moteur de nombreuses expéditions en direction des deux pôles. Les recherches scientifiques actuelles et le champ potentiel des découvertes à venir servent notre imaginaire polaire. Il n'est donc pas innocent de parcourir ces routes polaires, d'observer la formation d'un iceberg, de suivre les traces d'un ours sur les névés ou de croiser le regard d'un Inuk chasseur. L'accès à ces zones et, plus encore, la visite du fond d'un fjord ou l'observation d'une faune polaire emblématique, ne peut se faire sans l'utilisation d'un bateau quelle que soit sa taille.
    Le monde polaire, comme celui du XVIIIe ou du XIXe siècle, est maritime. Que l'on soit scientifique ou voyageur, le bateau est le moyen de transport idéal, lent et précis, dans ces mers qui ne sont plus hostiles mais toujours délicates. Nathalie Michel, photographe de terrain, Stéphane Niveau, guide naturaliste polaire, se croisent régulièrement aux pôles et partagent leur passion pour ces régions.
    La curiosité ne suffit plus pour comprendre pourquoi ces deux-là ont accumulé plus d'une centaine de voyages au-delà du cercle polaire arctique. Il s'agit bien d'une passion qu'il est nécessaire de nourir. Et quand ils sont en France et qu'ils se retrouvent, il s'agit encore et toujours d'histoires polaires. Ce livre est le fruit de l'envie de partager le regard qu'ils portent sur les latitudes extrêmes.
    La géographie des lieux peut être infinie. De Kirkenes en Europe du Nord à Pétropavlovsk-Kamchatsky en Extrême-Orient Russe, Nathalie Michel et Stéphane Niveau nous décrivent leurs escales préférées en s'appuyant sur la richesse historique des lieux et le pouvoir hypnotique des paysages.

  • Une centaine de célébrités féminines aussi belles et élégantes qu'épanouies chamboulent la très vieille et péjorative expression «femme à chats».

    Alors que le terme «femme à chats» (en anglais Cat Lady) renvoie immédiatement l'image d'une vieille fille mal fagotée, négligée, un tantinet aigrie, les artistes ont largement fait voler ce mythe en éclats, représentant la Cat Lady comme une femme séduisante et sûre d'elle-même, à travers leurs superbes peintures et photographies.
    De Ingrid Bergman à Romy Schneider, de Lauren Bacall à Lana del Rey, toutes possèdent une aura, un «chic» supplémentaire qu'elles doivent au chat couché à leurs côtés, alangui à leurs pieds, lové sur leurs genoux ou drapé autour de leurs épaules à la manière d'un carré Hermès. Dans le geste ou la posture, maîtresse et félin affichent une même grâce et, dans une intimité forte et douce, l'élégance se fait sophistication.

  • Leur nom, Batammaba, signifie, dans leur langue, «les vrais architectes de la terre». Communément appelés Tamberma, ils vivent en Afrique, à la frontière du Togo et du Bénin. Leurs maisons en terre crue, véritables fortins, expriment leur conception du monde et leurs croyances, sur lesquelles le monde moderne n'a pas eu prise.
    Au début de l'année 2000, Lucille Reyboz, jeune photographe ayant vécu en Afrique dans son enfance, découvre par hasard le pays Tamberma et ses habitants, qu'elle a le sentiment de connaître depuis toujours. Elle y retourne au fil des saisons, partage le quotidien des villageois, est initiée à leurs rites et se voit offrir une maison par le chef du village. Les images rapportées de ses nombreux séjours témoignent d'une rare complicité.


  • « Lorsque la mer se retire, la vase a carte blanche, ou plutôt brune, pour se modeler au gré de qui l'effleure : les carènes de bateaux qui dessinent comme les empreintes de feuilles tombées d'arbres imaginaires et pour le moins géants, le vent qui plisse la surface meuble et découverte, les rivières et les bras de mer momentanément asséchés qui évoquent les artères d'un grand corps immobile. [...] À marée basse, la mer découvre aussi un autre monde, souterrain, sous-marin, pareil à autant de blessures, tout au moins de cicatrices, que la vase conserve comme une mémoire. Le bleu s'efface au profit de l'ocre et de la couleur rouille. Surgissent les traces du labeur, les tables des ostréiculteurs. Les mouillages deviennent moulages. Le paysage se fait lunaire, et il faut toute la force de l'imagination pour croire que, dans quelques heures, ce désor sera submergé et effacé comme sur une ardoise magique. »
    Éric Fottorino.

  • Français Guide des cépages

    Oz Clarke

    Les cépages qui ont colonisé le monde - Plus de 300 variétés de cépages du monde entier, présentées de A à Z. - Des monographies détaillées pour les cépages les plus prestigieux, leur répartition géographique, leur histoire, leur culture, leur vinification. - Les meilleurs producteurs de l'Ancien et du Nouveau Monde, les bonnes bouteilles de tous les pays. - Les principales appellations européennes et les cépages correspondants, autorisés pour leur élaboration. - Un glossaire technique pour comprendre tous les mots du vin. - Un index des noms de cépages et de leurs synonymes. - Plus de 550 documents; photographies de vignobles, de raisins, de vignerons et d'oenologues, peintures, cartes, graphiques, étiquettes. Dans cette nouvelle édition 2010 du guide des cépages, Oz Clarke présente plus de 300 cépages, issus d'une même souche, Vitis vinifiera, classés de A à Z. Il étudie en détail les 17 plus importants, s'arrêtant sur leur histoire, leurs terroirs, leur mode de culture et de vinification, leur diffusion dans le monde. Il met en lumière les hommes qui font la célébrité de tel ou tel cépage, et prodigue des conseils d'achat, dans une sélection internationale des producteurs, revisitant ainsi le monde du vin.

  • Traduire le mouvement par le dessin.
    Depuis longtemps, j'étais admirative des gestes extrêmes observés par Hokusai avec ses lutteurs de sumo, Toulouse-Lautrec avec la Goulue. L'idée de rencontrer un cirque m'était venue. Mais quel cirque ? Une surface ronde, sans doute, une vie d'itinérants, un spectacle populaire... Mais encore ? Je découvris, un froid soir de décembre, le spectacle de Que-Cir-Que à la Villette. Là, peu de chose correspondant à l'idée que l'on se fait d'un cirque.
    Pas d'animaux. Pas de strass. Pas de Monsieur Loyal... Un décor dépouillé, une piste ronde, un mât central. Et la vie autour. L'histoire simplement humaine d'une femme et de deux hommes. L'histoire forte, tendre, sensuelle, violente et drôle aussi de trois artistes réduisant leur humanité à sa plus stricte expression. La seule chose que je voulais traduire par mes petits dessins, c'est cette humanité qu'eux trois expriment avec tant de simplicité.
    Et c'est à cette simplicité que j'avais envie d'accéder enfin par le trait.

  • C'est avec un studio photographique portatif de leur invention et une bonne dose de patience et de détermination que ces deux Allemands - l'un photographe, l'autre écrivain - ont parcouru le globe à la rencontre des dernières cultures vivant à l'écart d'un monde de plus en plus matérialiste.
    Günter Pfannmüller et Wilhelm Klein se sont mis en quête d'une certaine forme de dignité qui, selon eux, est appelée à disparaître. C'est ainsi qu'ils ont découvert des modes de vie profondément éclairés, lesquels se manifestent à travers des traditions séculaires et des pratiques vestimentaires, rituelles et spirituelles particulièrement élaborées. De l'Afrique à l'Asie du Sud-Est, ils ont pénétré dans des régions jusqu'à présent épargnées par le progrès technologique et la mondialisation.
    /> Le développement accéléré des moyens d'information a transformé les valeurs, le style de vie et la conscience des pays riches. Pfannmüller et Klein sont persuadés qu'il n'y a pas mieux qu'une photographie prise en studio pour isoler - et par conséquent identifier - les éléments subsistants d'un individu et garder ainsi la trace d'une humanité exclue de la civilisation contemporaine. Leurs portraits dévoilent la dignité évocatrice des visages, des attitudes et de la tenue vestimentaire de ces femmes et de ces hommes qui n'ont pas forcément une grande conscience de leur image, mais qui possèdent en revanche une grande maîtrise d'eux-mêmes.
    Grâce à ses quelque vingt-cinq années d'expérience en matière de cultures indigènes, Wade Davis, anthropologue, écrivain et scientifique de renom, nous offre, dans sa préface, un premier plan intellectuel qui permet d'aborder ce reportage intime avec toute la sensibilité qui convient face à des cultures en voie d'extinction.

  • « Où que l'on soit au monde, quand on ferme les yeux pour penser à la Seine, c'est aussitôt Paris que l'on voit : le Paris des quais, des ponts et des îles, le Paris qui borde les flots et paraît quelque peu en partance, comme s'il était possible d'être à la fois le navire et le port, et de justifier par là cette devise de batelier, Fluctuat nec mergitur, qui suggère que l'âme de la cité étant de terre et d'eau, elle flotte et ne sombre pas. »
    André Velter.

  • La passion d'un photographe pour l'univers de la jungle : un royaume situé de part et d'autre de l'équateur, où vivent aujourd'hui 50 % des espèces vivantes de la planète. Et qui dans 50 ans, pour ainsi dire demain, pourrait avoir disparu... De 16 années passées dans toutes ses forêts pluviales du monde, Thomas Marent a rapporté cet hymne à la vie, dans sa variété fascinante et inépuisable. Plus de 500 photos, qui font de nous les spectateurs privilégiés d'un monde à préserver. ET un CD pour vivre en direct les bruits de la jungle.

empty