La Musardine

  • Cette image est destinée à un public majeur.

    J'ai plus de 18 ans

    Français Le cinéma X

    Jacques Zimmer

    Exhaustif, coloré, audacieux, ce monumental ouvrage de 430 pages, initialement paru en 2001, vendu à plus de 8000 exemplaires et épuisé depuis 2 ans, revient sur l'histoire d'un genre à travers ses grands courants - des pionniers à l'ère industrielle, du cul-cul au hard-core, de l'Europe aux USA - et présente autant de films emblématiques. Ce Cinéma X fait aussi la part belle à une iconographie souvent rare et toujours étonnante.

    De ses origines (les films clandestins américains) à l'apogée d'Internet et de la VOD, des films militants des années 70, qui s'affichaient sur les Champs Elysées, aux gonzos, un panorama complet d'un genre dit mineur, qui a pourtant toujours connu un énorme succès populaire.

    - Une éphéméride illustrée retrace l'histoire du film X à travers les principaux événements.
    - Une première partie détaille cette histoire selon les grandes périodes.
    - Une deuxième partie expose les sous-genres majeurs du cinéma pornographique.
    - Une anthologie met en avant les 50 films les plus représentatifs, avec informations techniques, scénarios et commentaires.
    - Un dictionnaire présente une centaine de fiches actrices et acteurs, et les principaux réalisateurs et réalisatrices.
    - Un index reprend les films et les personnes cités.


    Cette nouvelle édition s'ouvre sur une préface du cinéaste Gaspar Noé.

  • Cette image est destinée à un public majeur.

    J'ai plus de 18 ans

    Français Joyeux enfer

    Alexandre Dupouy

    À l'heure où la pornographie envahit nos écrans, si nous allions voir comment nos aïeux excitaient leurs pupilles ?...

    Dès le milieu du XIXe siècle apparaissent les premiers daguerréotypes obscènes qui vont inspirer Gustave Courbet et son Origine du monde. Au fil des décennies, ce type d'images ardemment convoitées, mais coûteuses et proposées « sous le manteau », va se populariser. Dans le même temps, les modèles académiques craintifs et soumis des premiers clichés disparaissent au profit de femmes affranchies, dont le regard audacieux et provocateur n'hésite pas à saisir l'oeil du photographe et du voyeur. C'est cette épopée, s'étalant de 1850 à 1930, qu'Alexandre Dupouy propose de nous conter en révélant, suivant un classement thématique, une sélection pointue et rigoureuse de plus de 300 photographies vouées à dévoiler le talent injustement méconnu de ces artistes anonymes et de leurs modèles complices dans l'authentique expression de leur sexualité arrogante et libertine.

    Le livre est accompagné d'un DVD intitulé « Porno Folies », comprenant 9 films pornographiques clandestins du début du siècle, pour une durée totale de 60 minutes : « Strip-tease forain » ; « La Nouvelle Secrétaire » ; « Le peintre » ; « Clownerie » ; « Photo nuptiale » ; « Avec ses pieds » ; « École de danse » ; « Étape en forêt » ; « Dernières cartouches ».

  • Français Addicted to nudes

    Dahmane

    Né en à Paris de parents artistes, Dahmane découvre très jeune le charme des formes féminines, et y associe dès l'âge de 15 ans sa passion pour la photographie. Cette union va donner naissance à des milliers d'images, explorant les ressources infinies de la sensualité que peut dégager un corps de femme à demi nu dans l'intimité ou, inversement, exposé aux regards de passants dans des lieux publics.
    Avec Addicted to nudes, il nous revient avec du photo-montage en couleurs, où ses nus sensuels, mélancoliques, gais ou provocants, se retrouvent comme par magie dans des endroits improbables, des villes hostiles à la féminité, des espaces virtuels ou des décors approximatifs. Tout devient possible dans une nouvelle réalité où seule demeure la femme, élément essentiel de la composition.

  • Français Luba

    Petter Hegre

    Après Russian Lolita, et Wild Shaven angel, voici Luba, une des plus jolies créatures de la photographie érotique de ces dernières années. Le Norvégien Petter Hegre consacre à sa jeune modèle ukrainienne "qui est également sa femme" un livre entier, une monographie qui fait le tour de son corps et de toutes ses possibilités, particulièrement vastes et enthousiasmantes. Un livre de photographie d'une fraîcheur et d'une spontanéité rares.
    Luba a été publié pour la première fois en 2003 en Allemagne, et a connu
    plusieurs éditions en Angleterre et aux États Unis : plus de 15 000 exemplaires
    ont été diffusés à travers le monde.

  • Unique en son genre, ce livre offre un panorama très complet des multiples représentations des gays et des lesbiennes dans le 7e art, de son invention à nos jours. Un tour d'horizon qui ne se limite pas au cinéma gay ni aux grands films parlant d'homosexualité (Mort à Venise, L'Homme blessé, Victor Victoria, Le Secret de Brokeback Mountain...) mais qui englobe des genres plus secrets (le western, le flirt noir) ou plus inattendus (les duos comiques à la Laurel et Hardy, les comédies franchouillardes, le cinéma d'horreur), sans oublier l'érotisme. La manière dont le cinéma parle d'homosexualité est tout sauf neutre : que les homosexuels soient réprimés ou tolérés, les films en portent la trace. C'est cette histoire complexe, où se mêlent des aspects purement cinématographiques et d'autres de nature plus politique, que cet ouvrage s'efforce de retracer. Greta Garbo, Rainer Werner Fassbinder, Rock Hudson, Barbara Hammer, Wong Kar-wai, Youssef Chahine, Jean Cocteau, Gus Van Sant, Pedro Almodovar, François Ozon, Pier Paolo Pasolini et Rose Troche font partie de ce voyage à la fois chronologique et géographique à travers plus de 5 000 films et 600 photographies.

  • Pin-up

    Aslan

    Plus qu'un album de famille, ce livre d'images - recueillies entre 1964 et 1983 - est aussi réjouissant qu'impressionnant.
    Il vous convaincra, s'il en est besoin, que Monsieur Aslan a gravé l'identité nationale de la femme française dans l'imagerie érotique mondiale.

  • Ce livre compile trois chefs-d'oeuvre de la littérature érotique gay, signés Eric Jourdan. L'Amour brut Tom est un adolescent solaire, au sourire et à l'indépendance indéfectibles, à la sensualité presque indécente. Rejeté par sa famille, par les institutions scolaires, par ses semblables enfin, il fait le douloureux apprentissage de l'amour et de la jouissance. Avec May, garce magnifique qui ne lui accordera pas un regard, avec des garçons ensuite, qui les premiers le poursuivent et le désirent. Mais sont-ils à même de lui apporter l'amour idéalisé dont il rêve ? L'Amour brut est un hymne à la jeunesse, à l'innocence, à la passion, en un mot, à la liberté. Aux gémonies Pour mettre à l'épreuve leur amitié malmenée par une rivalité amoureuse, deux jeunes photographes, Matthias et Vivien, amis depuis le lycée, décident de partir en reportage à l'autre bout du monde. Ils devront suivre les troupes d'une force internationale dans les forêts et montagnes de Birmanie afin de "

  • Français Erotisme et cinema

    Gérard Lenne

    Du premier baiser cinématographique (1896) au film X, en passant par l'apparition du nu à l'écran, l'émergence de la femme fatale, le sadomasochisme, l'homosexualité, le couple, la censure, l'histoire du cinéma est un formidable révélateur de l'évolution de nos moeurs, de nos tabous et transgressions, de nos peurs et nos fantasmes.
    A travers 384 pages en couleurs, plus de 600 photographies, 2000 films cités, un texte brillant et argumenté, Erotisme et cinéma est un ouvrage de référence indispensable à tout amateur du 7e art.

  • Érotique du cimetière est un ouvrage de référence qui allie texte critique et florilège photographique noir et blanc, comme il convient au sujet.

    L'auteur, qui compte une quinzaine de titres à son actif, se présente comme un « promeneur nécropolitain ». Il a réalisé à ce jour 175 000 photos dans des cimetières aux quatre coins du monde, dont il a extrait ici plus de 300 clichés réalisés dans une centaine de villes d'une trentaine de pays. André Chabot nous emmène de New York à Los Angeles, de La Havane à Buenos Aires, d'Oslo à Palerme, de Londres à Erevan, et, sans oublier la France, s'attarde en particulier en Italie, reine de la sculpture funéraire suggestive.

    /> Dans des chapitres aux titres évocateurs - Et mourir de plaisir, Péché d'amour péché mortel, Belle comme un rêve de pierre, Les secrets frissons des marbres, Phantasmes-objets du désir. - il nous plonge dans un étrange climat érotique où les champs de repos sont agités de furieux soubresauts, où les grandes passions ont des airs de petites morts, où les transports amoureux, les extases mystiques et les adieux pathétiques se donnent à voir sans pudeur sous le regard d'anges ambigus et parfois acteurs eux-mêmes.

    Fiancée du Christ ou objet pour l'homme, la femme de pierre ou de bronze s'y donne à voir, épouse ou amante, angélique ou charnelle tandis que, plus rarement, la beauté du corps de l'homme sculptural s'offre elle aussi au regard.

    Cet ouvrage est initialement paru en 1989 chez Henri Veyrier et obtint à l'époque le Grand Prix de L'Humour noir. Introuvable aujourd'hui, le voici enfin réédité, revu et augmenté.

  • Do not disturb

    Chas Ray Krider

    "peut-on photographier le désir, photographier l'attente du plaisir ?.
    Personne, aussi bien que chas ray krider, n'a su le faire avec une délicatesse aussi lascive. photographier l'illusion d'être celui qu'attendent ces femmes à demi nues offertes au regard dans le désordre savant de leur lingerie, lingerie qui feint de cacher ce qui attire nos yeux, qui le dissimule pour mieux l'exhiber. à quoi peuvent donc penser ces femmes retroussées, dénudées, qui attendent notre visite en sirotant un whisky ?.
    De nous, à qui elles vont se livrer, elles ne savent rien ; serons-nous des rustres, des impuissants, des empotés, ou au contraire, saurons-nous éveiller dans leur chair ce plaisir dont les caprices échappent à toutes règles ?. elles n'en savent rien. et nous non plus ". esparbec.

  • Français Nude yoga

    ,

    De la rencontre au Canada entre une jeune étudiante, par ailleurs modèle photo et pratiquante assidue de yoga, et un photographe professionnel naît l'idée de ce livre unique en son genre. « Dans ces photos se lient deux passions, toutes deux vécues comme exploration du mouvement par le corps : le travail de modèle et la pratique de yoga. C'est au confluant de ces deux disciplines que j'ai découvert une possibilité d'exprimer une intensité au-delà des mots. » annonce la modèle. Autrement dit, comment concilier la nécessaire exhibition devant un appareil photo et la nécessité de se retirer en soi, pour parfaire la pose de yoga ? Ces photos de nus ne sont pas des photos érotiques. Ce ne sont pas non plus des photos pour apprendre le yoga.

  • Suivre les starlettes de x dans leurs péripéties sexuelles, accueillir leurs mimiques et leurs soupirs comme une générosité destinée à nous guider sur le chemin de notre propre fascination, c'est pénétrer en leur compagnie dans des mondes nouveaux.
    Dans cette étrange métaphysique, les partouzes ont un parfum boticellien et l'amateur de films pornographiques n'est, étonnamment, jamais loin de l'ascète mystique. et si, lorsque le film s'arrête, la réalité crève l'écran, la starlette de x laisse dans son sillage une trace. un ange passe. une promenade troublante, érudite et élégante, servie par une plume audacieuse qui flirte entre l'érudition et la dérision.
    Après avoir lu cet essai subversif, vous ne regarderez plus jamais un film pornographique de la même façon.

  • Français Sade et le cinéma

    Jacques Zimmer

    Emprisonné longuement pour de mauvaises raisons, vilipendé de son vivant, honni après sa mort, condamné aux éditions clandestines, Sade ne fut totalement édité et partiellement réhabilité qu'au XXe siècle. À Jules Janin, écrivant, en 1834, " La main tremble en écrivant son nom ", répond Apollinaire : " Le marquis de Sade ? Cet esprit le plus libre qui ait encore existé. " Si le cinéma bénéficia des travaux éclairés de Gilbert Lély, Jean-Jacques Pauvert ou Raymond Jean, il ne se dépouilla pas pour autant de quelques images d'Épinal attachées à un personnage doublement sulfureux : par ses actes, par ses écrits.
    Pourtant, le 7e Art se montra relativement honnête et mesuré, certaines biographies filmées donnant de l'homme une image diversifiée, nuancée, documentée, même si d'autres n'exploitaient que des clichés ressassés.

    Dans sa première partie (" Chronique et mythologies "), l'ouvrage étudie, après les rares biographies globales, tous les films abordant certaines périodes de la vie du marquis classées chronologiquement (Les prisons, La Révolution, Les asiles.).
    S'y ajoutent des productions généralement fantastiques prolongeant son existence par des survivances, des héritiers, des réincarnations.
    Dans la deuxième partie (" Sade Scénariste ") ont été regroupés, par titre d'oeuvres littéraires, toutes les adaptations : Pasolini ou Vadim y croisent Jacquot, Franco, Pierson, Scandelari ou Skorecki.
    En comparant rigoureusement la matière littéraire à sa transcription audiovisuelle, on mesure l'extrême difficulté du cinéma à égaler la crudité du texte et à en restituer l'esprit, que les scénarios soient transposés, actualisés ou traités dans leur contexte.

    Une troisième partie, enfin, fait un sort particulier à un maître reconnu : Luis Bunuel. Lequel présente cette double particularité de n'avoir jamais adapté directement Sade (hors deux brèves citations) tout en construisant une filmographie littéralement hantée par le " Divin Marquis " dont il reconnut souvent l'influence déterminante.
    Le tout complété par un chapitre sur Sade notre contemporain, tel qu'il est assimilé par le cinéma, mais aussi le théâtre, la bande dessinée, voire la publicité. Et, pour conclure, une étude sur la censure dont il fit l'objet : hier littéraire, aujourd'hui cinématographique.

    Cet ouvrage s'inscrit dans la ligné de L'Homosexualité au cinéma, de Didier Roth-Bettoni, paru en mai 2007. Il s'agit d'aborder le cinéma sous un angle particulier, ce qui permet une nouvelle lecture de nombreux films et de séquences. Illustré de plus de 200 photographies en N&B et de 4 cahiers hors-texte en couleurs, le livre est bien entendu agrémenté d'une large bibliographie et d'un index détaillé.

    Cet ouvrage bénéficie d'une aide du Centre National du Livre.

  • Français In sex we trust ; backstage

    ,

    Sur le tournage d'un film porno, Ovidie s'amuse, rit, s'ennuie, rêve. Elle fait l'amour aussi.
    En doutiez-vous ? Ces photos vous en convaincront.
    Réalisatrice, actrice dans plus de soixante films X, et dans plusieurs films traditionnels, auteur, Ovidie a été dès le début de sa carrière remarquée et sollicitée par les médias, intéressés par ce qu'ils considèrent être une ovni ou encore une intello dans le milieu du porno. Dans In sex we trust, le travail photographique d'Hugo relève du reportage artistique. Durant de longs mois, il a suivi Ovidie et a réalisé des centaines de photos. Ce livre nous présente une partie de ce travail sur les coulisses du tournage d'un film pornographique. Hugo a saisi les expressions insolites d'Ovidie et de ses partenaires et leur grande complicité. Visages tour à tour rêveurs, boudeurs, rieurs ou ennuyés, situations fortes ou amusantes, géométrie des corps et des passions, la palette des expressions est étonnamment riche et nous renvoie à un paradoxe. Après montage, il est probable que la version finale de ce film soit bien moins riche en émotion et authenticité (en érotisme aussi ?) que ce que nous révèlent les photos de son tournage. Les photos sont accompagnées de textes inédits d'Ovidie sur le mode du journal intime, au sujet de sa relation quotidienne à la pornographie.

  • Cinema x

    Jacques Zimmer

    Cet ouvrage, paru en pleine polémique autour du cinéma pornographique a connu un très important retentissement dans la presse (généraliste, cinématographique, jeune, spécialisée...) et fut épuisé en seulement 4 mois. Il est aujourd'hui réimprimé, dans une version intégralement revue et corrigée.

  • Erotic sessions

    Dahmane

    Avec Erotic sessions,Dahmane,photographe de renom international, signe une véritable ode érotique dédiée à la Femme.
    Plus de vingt-cinq ans consacrés à la photographie de nu et aux femmes qui ont profondément influencé son travail, et dont il se plaît à dire que chacune à sa manière le fait avancer. Il était une fois un monde meilleur, où les jolies filles de la terre avaient envie de se dévoiler. Un monde, qui devrait être le nôtre, où la pudeur était intacte, où l'exhibitionnisme était obligatoire, où le sexe était simple, où le corps était espiègle. Un monde mutin : celui des mutinées de Dahmane..Frédéric Beigbeder, préface à Dressed nudes.

  • L'âge d'or du cinéma X condensé en douze mois !
    Découvrez 13 photos de Brigitte Lahaie, icone du cinéma érotique des années 80 et 90, pour la plupart complètement inédites... Une femme magnifique, aux multiples facettes, dont tout le pouvoir érotique se révèle dans ce splendide calendrier 2017.
    Un superbe calendrier mural pour tous les amateurs d'érotisme rétro et vintage, ainsi que de photographie érotique.

empty