Labor Et Fides

  • à la périphérie de ta Ville, conséquence de l'abandon des politiques tolérantes qui prévalaient avant les années 2000. Photographe engagé, Julien Gregorio propose ici les portraits sur dix ans (2002-2012) de la planète squat à Genève.
    Ses quatre-vingt-une photos évoquent des installations, des vies quotidiennes, des évacuations et les évolutions d'une forme d'habitation motivée par la crise du logement et des aspirations à la vie communautaire. Dix-sept lieux apparaissent dans ce livre, en résonnance avec des affiches et des documents qui éclairent de l'intérieur une culture trop souvent caricaturée. Comme l'écrit te sociologue Luca Pattaroni dans sa postface, "l'histoire du mouvement squat à Genève a été aussi celle de l'invention d'une ville un peu plus hospitalière à la diversité des personnes et des manières de vivre".
    Ce livre en est la mémoire ouverte.

  • Suisse, diversifiant et enrichissant ses identités. Comment ces nouveaux ressortissants appréhendent-ils cette nouvelle Babel Suisse ? Quelle nostalgie les habite ? Où se démarquent leurs horizons géographiques quotidiens et sur quels objets symboliques reportent-ils leur affection ? Le photographe lausannois Bertrand Cottet dévoile ici les visages en gros plan de cinquante-huit personnes, regroupées chronologiquement par ancienneté d'arrivée en Suisse.
    On y voit également d'autres prises de vue racontant leurs univers intérieur et extérieur. Vingt témoignages permettent d'identifier le sentiment d'appartenance et le mal du pays de ces nouveaux Suisses : une grande majorité de ces derniers se rejoignent pour louer la liberté et la protection sociale dont ils bénéficient chez les Helvètes, mais beaucoup déplorent aussi une forme de solitude et de froideur éprouvée dans leur nouveau pays.
    Cinquante-huit portraits pour montrer les dimensions nouvelles d'un pays qui change.

  • Cet album s'inscrit dans la lignée des recueils de photos de grands reporters, édités par RSF pour sensibiliser l'opinion à la liberté d'informer et d'être informé partout dans le monde. Dans cette édition 2010, Jean Mohr propose 100 images prises aux quatre coins du monde depuis plus de 50 ans pour en dire la beauté, pour dénoncer ses violences et restituer ses mystères. En acquérant ce volume, vous contribuez à soutenir Reporters sans frontières et la liberté de l'information.

  • La révolution internet modifie en profondeur les circuits de l'information. Le journaliste se trouve concurrencé par des légions d'acteurs qui offrent au public un champ élargi de nouvelles, d'images ou de visions du monde. Comment et à quel prix continuer d'exercer une profession dont la pratique reste essentielle pour la démocratie ? Sous quelles conditions communiquer à la communauté des citoyens ce qu'il lui est utile de savoir pour vivre ensemble ?
    Pour le spécialiste des médias Daniel Cornu, si la liberté d'informer, au fondement du journalisme, profite évidemment de l'Internet, plusieurs menaces surgissent dans le même temps.
    Elles portent sur la protection de la vie privée, les atteintes aux personnes sous le masque de l'anonymat, la recherche de la vérité de fait et la sélection des informations nécessaires à la compréhension du monde où l'on vit. Blogueurs et autres internautes actifs sur la Toile ne sont pas moins concernés par ces enjeux. Il ne s'agit plus de se demander ce qu'est la profession de journaliste aujourd'hui mais davantage : en quoi ce que le Web nous offre est-il ou non du journalisme ? Le temps est venu de l'ouvrir à une éthique participative.

  • Dans cet ouvrage particulièrement suggestif, le photographe Jean Mohr présente les coulisses de son activité menée depuis plus d'un demi-siècle. En 135 photos et au fil de confidences pleines de sel, le célèbre artiste genevois raconte les dessous de sa vocation et de sa carrière. Quels sont les secrets d'un métier exercé au jour le jour ? Comment tire-t-on le portrait de collègues, d'enfants, de marginaux, de stars, d'amis, dans son pays et sous les plus lointaines latitudes ? L'auteur décline ici entre deux images des anecdotes et des portraits, ceux qui refusent, s'intimident ou se dévoilent dans cette relation si particulière d'un photographe à ses modèles.
    Né à Genève en 1925, Jean Mohr a longtemps témoigné par la photo sur le Proche-Orient en guerre et sur des catastrophes humanitaires qu'il a couvertes tout au long du XXe siècle aux côtés du CICR, du HCR et de l'UNRWA. Auteur de 28 livres, il entretient aujourd'hui une activité éditoriale importante avec l'écrivain John Berger.

empty