Le Passeur

  • Charles Berling a de multiples vies : homme de théâtre, de cinéma, metteur en scène puis directeur du théâtre Liberté de Toulon, mais aussi chanteur. Autant de voies que ce fils de marin, destiné à une existence plus normée, s'est offert.
    Dans ce livre, il raconte pour la première fois son enfance passée entre Tahiti, Brest, Paris ou Toulon, ses rencontres artistiques, ses choix de vies et son principal moteur : la farouche recherche de la liberté.
    Sa sensibilité, sa quête de sens et de sensualité le poussent à explorer bien des possibilités que peut offrir une existence : la célébrité, la solitude d'un voyage en voilier, la passion des femmes, l'amour des hommes, la possession de la scène, le rapport à la nature, mais aussi la paternité et le deuil.
    Tour à tour solaire et ombrageux, solitaire et sollicité, libéré et fidèle, provincial et parisien, bourgeois et populaire, Charles Berling est un être traversé de flux contradictoires, façonné comme un puzzle de mots, d'émotions et de sensations, mais dont l'ensemble s'harmonise peu à peu, à l'aube de ses 60 ans. Authentique et sincère, il partage dans ce livre ses fulgurances et ses pages de vie, celles d'un artiste par excellence.

  • Est-on à la veille de l'Apocalypse ? Notre monde court-il à la catastrophe, comme le pensent plusieurs prospectivistes ? L'innovation est-elle en panne au point que nous ne puissions trouver les solutions pour nous extraire de la crise financière qui semble interminable ? L'Histoire nous enseigne pourtant que les périodes de crises ont souvent précédé les ères de forte croissance économique et de progrès social. C'est la thèse de ce livre.
    Tout en étant au paroxysme d'une crise telle que le monde occidental et la France n'en ont pas connu depuis la Seconde Guerre mondiale, notre civilisation se trouve à l'aube d'une révolution de l'innovation d'une ampleur unique, qui restera dans l'Histoire comme un changement de paradigme majeur pour l'humanité. L'avènement d'une économie de la connaissance, qui est aussi une économie du numérique, va bouleverser plus profondément et durablement la société que ne l'ont fait la révolution néolithique ou les deux révolutions industrielles.
    Au travers de son expérience d'entrepreneur, puis de président du Conseil national du numérique (CNN) et enfin de Digital Champion, Gilles Babinet a identifié cinq domaines, intrinsèquement liés au numérique, dont l'évolution en cours va changer le monde : connaissance, éducation, santé, production et État. Pour chacun, il en explique avec clarté les enjeux et en précise les contours.

  • Français 50 ans de télévision

    Collectif

    Quinze des plus grandes figures de la télévision française reviennent sur leur itinéraire, la création, les coulisses et l'évolution d'émissions qui ont marqué l'histoire de la télévision : Cinq colonnes à la une, Jeux sans frontières, Télé-Soir, le 20 h, Discorama, Monsieur Cinéma, Arsène Lupin, La Tête et les Jambes, La Caméra invisible, La Nuit écoute, La Légende du siècle, Livre mon ami, À la découverte des Français, La caméra explore le temps, Récré A2, Les Dossiers extraordinaires, La Nuit des Césars, Un siècle d'écrivains.
    À travers les récits de ces pionniers ou journalistes contemporains, l'histoire de la télévision française s'écrit sous nos yeux, avec ses soubresauts et ses bouleversements, des 3 000 premiers postes disponibles en 1949 à son omniprésence dans chaque foyer.

  • Pierre-Anthony Allard se rêvait comédien ou réalisateur. Le destin lui a ouvert les portes d'un studio de photographie légendaire : Harcourt où, depuis 1934, se bousculaient les célébrités. Pour le jeune homme, amoureux de la lumière, c'est l'opportunité de devenir photographe, ou plus exactement portraitiste. Désireux de renouer avec le passé prestigieux du studio, il va étudier des centaines de négatifs, théâtraliser la séance de photo et sublimer le sujet photographié.
    Son oeil de peintre et sa palette de clairs-obscurs n'éclaireront pas que la beauté des stars. Des clients anonymes et même des animaux ou des objets bénéficieront de la même attention, de la même grâce : celle qui permet de révéler une parcelle de notre âme.
    Des anecdotes cocasses, graves ou insolites émaillent les souvenirs de Pierre-Anthony Allard. Néanmoins, résumer sa vie à une série de petites histoires serait négliger sa passion extraordinaire pour la lumière, son travail constant pour saisir l'instant qui, même figé sur du papier, parle de vie, de désir, de lutte pour se dépasser.

empty