Maisonneuve Larose

  • Un livre de photographies sur La Mecque ? Le sujet peut sembler difficile, voire impossible, le Coran interdisant toute représentation humaine.
    Et même si la photographie n'existait pas à l'époque du Prophète, certains l'associent aujourd'hui à cet interdit. Pourtant, Benyoucef Cherif a su le contourner astucieusement. Sur un marché, il a acheté un cadre, dont il a enlevé le verre et l'image. Tenant son appareil d'une main et ce cadre de l'autre, il a réalisé toutes les images du livre selon un principe simple : une image dans l'image. Celle que l'on voit dans le cadre et celle qui est hors cadre.
    Ingénieuse, cette idée permet de restituer des photographies à plusieurs dimensions. Tout en restant soucieux de respecter ce lieu de culte, Benyoucef Cherif n'en a pas pour autant oublié ses réflexes de reporter, et a tenu à illustrer la diversité des pèlerins, originaires du monde entier. Fenêtre sur La Mecque est un livre qui propose plusieurs champs de vision, reflets d'une ouverture sur le monde.
    Benyoucef Cherif : " Ouvrir une fenêtre pour qu'entre la lumière, c'est à cela que ressemble mon Islam ".

  • Photographe en rupture de ban et voyageur au long cours, Pierre Verger (1902-1996) est devenu ethnologue, botaniste, historien. À partir de 1946 et jusqu'à sa mort, il a consacré cinquante années de recherches aux cultures noires du Brésil et d'Afrique (Nigeria, Bénin), au monde transocéanique des orixas et des voduns. Il fut initié au candomblé à Salvador de Bahia, à la divination d'Ifâ en pays yoruba (où il renaquit symboliquement sous le nom de Fatumbi), ainsi qu'à plusieurs sociétés secrètes. Homme de l'image initialement très méfiant envers l'écriture, il finit par rédiger des sommes ethnographiques pour montrer la richesse et la spécificité de ces cultures de l'oralité. Son itinéraire singulier, sa méthode de travail originale, lui ont permis de recueillir des matériaux artistiques, documentaires et scientifiques considérables. Ce livre aux accents parfois biographiques consiste en une analyse de la production scientifique et artistique de Pierre Verger, et en une réflexion plus générale sur l'originalité et la portée de son expérience. En effet, cette " oeuvre-vie " interroge en profondeur la " science de l'autre " : elle invite à renouveler les méthodes et à reconsidérer les enjeux de l'anthropologie. L'ouvrage, distribué en dix chapitres thématiques, compte 140 photographies de Verger choisies par l'auteur. Il est préfacé par Jean-Paul Colleyn.

empty