Memo

  • Cement éclipses

    Isaac Cordal

    • Memo
    • 2 September 2013

    Avant que l'Espagne ne subisse la crise financière mondiale, Isaac Cordal voyait déjà la bétonnisation de son pays comme preuve de l'aliénation de la société. Il a donc choisi le ciment pour mouler des corps humains. Cement Eclipses est tout autant critique que réflexion sur notre comportement en tant que masse sociale. Composée de petites sculptures de quelques centimètres de haut qui prennent la forme d'archétypes de nos sociétés, elle montre les effets collatéraux dévastateurs de notre évolution en rupture avec notre environnement naturel. Ce livre revient sur des oeuvres antérieures, et fait la part belle au projet mené à Nantes à travers un choix de photographies et de textes critiques écrits par Eva Prouteau et David Moinard, commissaire de l'exposition.

empty