Objectif Cinema

  • En l'espace de neuf longs métrages, David Lynch s'est imposé comme l'un des auteurs incontournables du septième art. Mais loin de se limiter aux confins du territoire cinématographique, ce réalisateur américain est un artiste complet et protéiforme qui s'adonne avec le même bonheur à la quasi-intégralité des arts majeurs : peinture, sculpture, design, photographie, musique, mais aussi télévision, bande dessinée ou multimédia contribuent ainsi sans cesse à élargir sa palette et à enrichir son univers. Le livre Lynchland #1 de Roland Kermarec, un français qui a été invité par le cinéaste à venir assister à l'intégralité du tournage de son film Lost Highway, présente six textes qui se proposent d'éclairer et d'explorer ces contrées parfois méconnues ou rarement abordées du monde artistique de David Lynch.

  • Le doublage est apparu tout naturellement avec le début du cinéma parlant et a suscité, à cette époque, bien des polémiques chez certains critiques et professionnels du cinéma. Depuis, cette technique, devenue une véritable industrie qui fait vivre de nombreux corps de métier, a été acceptée par la plupart des intervenants du Septième Art.
    Les spectateurs du monde francophone, quant à eux, ont toujours vu, dans leur grande majorité, les films en version française au cinéma. Les séries télévisées, ont permis elles aussi au plus grand nombre de se familiariser avec de nombreuses voix de comédiens français, québécois ou belges. Le doublage reste néanmoins méconnu du grand public.
    « Rencontres autour du doublage des films et des séries télé » est un ouvrage qui présente - au travers de nombreuses interviews de comédiens et de techniciens, de reportages sur des plateaux, de sujets de fond et de fiches de films - le monde du doublage, de la « synchro ». Ce livre, tout en permettant aux apprentis techniciens ou comédiens de découvrir ce secteur, rend hommage à ces professionnels de l'ombre qui méritent une large reconnaissance, contribuant à l'enrichissement de la diversité culturelle par le grand comme le petit écran.

empty