Persee

  • Français Le cadre photo

    Franck Rognard

    • Persee
    • 8 August 2018

    Francis et Jean-Paul sont deux amis d'enfance nés à Oran en 1950. Partis d'Algérie en 1962 avec leurs valises pleines de souvenirs d'enfants, ils ont tout d'abord fini de grandir séparément en métropole avant de se retrouver pour ne plus jamais se quitter.
    Si Jean-Paul n'est jamais retourné là-bas, Francis a retraversé la Méditerranée en 2000 pour ses cinquante ans. Sur la tombe de ses grands-parents, il fait une rencontre qui va bouleverser sa vie.
    Cette histoire romanesque évoque l'amitié entre deux hommes déracinés, les cahots de la vie et l'inertie insoupçonnable de leurs trajectoires que peuvent engendrer de tels conflits. Si Jean-Paul a cherché à oublier, Francis aura passé une grande partie de sa vie à chercher à comprendre.
    />

  • Français L'instant d'avant

    Jean-Noël Roy

    • Persee
    • 16 January 2019

    « À l'intérieur de la caméra, emprisonnées dans la chambre noire, les images enroulées, serrées les unes contre les autres, attendaient d'être révélées. » Noël met en suspens son métier de réalisateur et décide d'écrire un scénario romanesque sur sa vie, qui commence au moment même où la télévision surgit et s'apprête à envahir le paysage. Il s'invente un personnage inspiré de lui-même et de toutes les figures et décors qu'il a pu rencontrer.

    Peu à peu, sa propre existence se détache et ses personnages se libèrent spontanément, prenant vie à la fois devant et derrière l'écran. Noël entame une projection dans le temps, à travers le regard des caméras chargées de transmettre simultanément des vies qui se déroulent parallèlement.

    Mais que se passe-t-il dans le présent quand toutes les caméras sont tournées vers le passé ?

    Jean-Noël Roy a été toute sa vie professionnelle auteur et réalisateur pour la télévision. Il livre avec L'Instant d'avant un témoignage introspectif singulier - le scénario du film de sa vie.

  • Le cinéma en famille

    Fouad Sabbagh

    • Persee
    • 18 March 2013

    Les films éduquent, inspirent et divertissent, ils font partie de l'environnement audiovisuel des enfants. Il convient alors de savoir les choisir pour leur faire découvrir des oeuvres relevant de genres divers, aux époques et formes variées, qui distraient sans abêtir, qui dispensent quelque leçon sans être moralisateurs, qui instruisent sans être didactiques, bref, qui favorisent l'ouverture d'esprit du jeune spectateur.
    Ce guide est un outil précieux pour aider les parents à développer les goûts culturels de leur progéniture ; il répertorie plus de mille films, parmi lesquels trois cents grands classiques dont les sujets, l'interprétation et la qualité cinématographique sont susceptibles d'intéresser les jeunes.
    Pour le plaisir de grandir, de rêver et de se cultiver... en famille !

  • Certains noms propres annoncent la destinée de ceux qui le portent, il en est ainsi pour Maltese. Jean Maltese est un aventurier. Né dans un souk à Tunis, il a été à la fois un artiste et un homme de télévision. Or il faut avoir la force de la persuasion, le talent de la présentation et l'obstination dans la réalisation pour être un personnage dans ce monde de l'image.
    Un " Maltese " ne peut être qu'un homme atypique, et, dès ses quinze ans, Jean quitte son pays et part sans bagages ni relations, mais des rêves plein la tête, vers la ville lumière.
    Ce Rastignac de Saint-Germain-des-Près, élève du Cours Simon, devient acteur et compositeur, à la guitare, entre autres. Il passe au petit conservatoire de la chanson de Mireille où il est même lauréat finaliste du grand prix international des variétés de 1963.
    Homme de radio, journaliste, présentateur des journaux télévisés pendant dix ans, il connait la planète comme sa poche. Jean Maltese a connu tout de la télévision : l'image en noir et blanc, puis son passage vers la couleur, la naissance de la publicité, la création des chaînes privées puis celle des chaînes satellites.
    L'artiste s'est effacé devant le journaliste. C'est l'enquêteur qui a fréquenté tous les hommes et les femmes qui ont marqué l'histoire de notre époque.
    Mais surtout Jean Maltese est modeste, il dit : " Je suis une éponge, j'absorbe tout ce que je peux, et c'est ainsi que j'ai appris à devenir ce que je suis. "

empty