Xenia

  • Français La France de Jean Gabin

    Alain Paucard

    • Xenia
    • 18 October 2016

    Jean Gabin, c'est une gueule, un grand acteur, un combattant... et aussi un certain visage de la France.
    Malgré le temps, la société qui change trop vite et le noir et blanc, Gabin est toujours fréquenté et fréquentable. Il y a plusieurs raisons à cela - le talent, la présence qui le sert, les scénarios, les réalisations - mais qui fusionnent en une seule :
    L'incarnation du cher et vieux pays.
    - Avec un classement des 5 Gabin préférés de 23 personnalités.

  • Michel Audiard a eu le sort posthume qu'il méritait : récompensé par le public et honni de la critique de son vivant, il est désormais élevé au rang de gloire nationale, y compris et surtout par ceux qui l'avaient dénigré. C'est justice : Audiard fixe sur la toile de la vie française, entre 1949 et 1985, le tempérament gaulois avec, en dominante, l'esprit frondeur du Parigot-tête-de-veau. Gabin, Ventura, Blier, Lefebvre, Biraud et bien d'autres sont les instruments d'une partition qui sonne juste.
    Le monde a changé, mais pas les ressorts humains qui fondent l'éternelle comédie des passions. Audiard en est le vivant exemple. Une belle et gouailleuse introduction à l'univers d'Audiard par un frère en esprit parisien, assortie d'une filmographie : le parfait "vademecum" audiardien.

  • Cet ouvrage est un recueil des portraits, au nombre de 35, que l'auteur a donnés au Spectacle du Monde entre janvier 2003 et avril 2011, florilège où comédiens et comédiennes se taillent la part du lion (25 sur 35).
    S'y adjoignent 3 acteurs-réalisateurs, 6 metteurs en scène et 1 scénariste.
    Sur les 35 artistes rassemblés, 25 appartiennent au cinéma français, 10 au domaine anglo-saxon. Tous se situent dans la période qui va de la Nouvelle Vague à nos jours,. Sous l'apparente disparité de l'ensemble, on finit par pressentir qu'il existe une cohérence secrète. Si - pour s'en tenir aux comédiens de chez nous - Louis de Funès voisine avec Michel Bouquet, Jean-Pierre Marielle avec Bruno Cremer, Claude Rich avec Poelvoorde, Catherine Frot avec Isabelle Carré, c'est que ces acteurs si dissemblables appartiennent à un cinéma qui est à la fois populaire et de qualité, et que tous ont en commun d'être de probes artisans, soucieux de plaire au plus vaste public mais se tenant par convenance à l'écart du cirque médiatique, pensant que l'art n'a pas d'autre but que lui-même et, contrairement à tant d'autres, répugnant à le mettre au service d'une cause quelconque.
    Guyot-Jeannin a pensé à l'amateur du cinéma d'outre-Atlantique en incluant d'éminents metteurs en scène et acteurs américains : De Palma, Oliver Stone, Clint Eastwood, Mel Gibson, Sean Connery, Andy Garcia, Charlotte Rampling, Catherine Zeta- Jones et Sharon Stone.

  • Français La France de Michel Audiard

    Alain Paucard

    • Xenia
    • 27 October 2007

    Michel Audiard a eu le sort posthume qu'il méritait : récompensé par le public et honni de la critique de son vivant, il est désormais élevé au rang de gloire nationale, y compris et surtout par ceux qui l'avaient dénigré.
    C'est justice : Audiard fixe sur la toile de la vie française, entre 1949 et 1985, le tempérament gaulois avec, en dominante, l'esprit frondeur du Parigot-tête-de-veau. Gabin, Ventura, Blier, Lefebvre, Biraud et bien d'autres sont les instruments d'une partition qui sonne juste. Le monde a changé, mais pas les ressorts humains qui fondent l'éternelle comédie des passions. Audiard en est le vivant exemple.
    Une belle et gouailleuse introduction à l'univers d'Audiard par un frère en esprit parisien, assortie d'une filmographie détaillée : voici le parfait vademecum audiardien. La France de Michel Audiard a reçu en 2001 le prix Simone Genevois, présidé par Alexandre Astruc et récompensant le meilleur ouvrage sur le cinéma.

empty