Sur les traces de mon père
Sur les traces de mon père

Sur les traces de mon père

À propos

Ce recueil est un engagement en faveur d'un Homme et d'un Monde meilleurs. L'auteur veut transmuter ses sentiments et ses émotions afin de s'élever à la dimension d'un humanisme universel. Il souhaite voir réaliser une société fraternelle où l'amitié et l'amour du prochain, la liberté et le respect de la différence sont des valeurs cardinales partagées. Ses poèmes se lisent comme des contes ou des petits récits, car chaque texte renferme une histoire d'où peut se dégager une sagesse.

Categories : Littérature générale > Poésie

  • EAN

    9782355721304

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    116 Pages

  • Longueur

    21.5 cm

  • Largeur

    13.5 cm

  • Poids

    145 g

  • Distributeur

    L'harmattan

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Eric Joël Bekale

Eric Joël Bekale-Etoughet est né en 1968 dans un matiti de Libreville. Aîné d'une famille de plus de trente enfants, il a fait ses études primaires chez les missionnaires, à l'École Saint-Monfort. Il entame ses études secondaires dans un établissement paramilitaire (ESCAP) avant de les poursuivre au Lycée d'État de l'Estuaire où il obtient son bac, au second essai, en 1989. C'est à l'internat (pension) dès la classe de sixième, qu'Eric Joël BEKALE se découvre une passion pour l'écriture. Élève mélancolique et nostalgique, il transcrira sur du papier ses rêveries et ses émotions passagères sous formes de textes poétiques. Aussi, très tôt, il publiera des poésies et des courts essais philosophiques dans le Journal du collège (ESCAP) et ensuite dans celui du Lycée. Inscrit en Faculté de Droit à l'Université de Libreville, et confronté à de nouvelles réalités sociopolitiques, Eric Joël BEKALE prendra conscience d'un certains nombre de choses qui vont rapidement le déterminer dans son opinion de la gouvernance de son pays. Né dans une famille modeste et vivant au quotidien la misère et la souffrance des gens du quartier, il n'aura de cesse que de décrire et de dénoncer ces situations. En 1990, à l'instar des autres établissements d'enseignements supérieurs de l'Afrique, lorsque l'Université de Libreville se soulève, Éric Joël Bekale se retrouve naturellement dans le groupe de tête. Il quitte le Gabon cette même année, après la tenue de la Conférence nationale, pour poursuivre ses études à Paris. Une fois en France, il découvre avec une certaine joie l'environnement intellectuel et culturel de la ville lumière dont il s'éprend assez vite au point d'en devenir un inconditionnel.
En 1993, il obtient son Diplôme de Formation Supérieure en Science Politique à l'HEP de Paris. La même année, il publie son premier livre, Le Chant de ma mère,aux éditions La Pensée Universelle. En 1994, il s'inscrit en DEA d'"Anthropologie et Sociologie du Politique" à Paris VIII, obtient son diplôme et s'engage pour une thèse de doctorat qu'il préféra suspendre afin de passer le concours d'entrée à l'ENA de Libreville en 1996. Il sortira de cette École en 1998 avec le grade de Conseiller des Affaires Étrangères. Ce qui lui permettra de commencer une carrière de Diplomate. A ce jour, Éric Joël BEKALE est en poste à la Mission permanente du Gabon auprès des Nations Unies à Genève. Il est marié et père de deux enfants.
Éric Joël Bekale dédicacera son roman à partir du 14 mars 17 h au Salon du livre de Paris au stand de Cultures France Librairie africaine et caribéenne.

empty