À propos

Le thème des huitièmes rencontres organisées par la Maison Julien Gracq, « Tous les corps de Gracq », s'est révélé fécond : à l'invitation d'Arno Bertina, écrivain et programmateur de ces rencontres 2015, et de Cathie Barreau, directrice de la Maison Julien Gracq, Marie-Hélène Lafon a écrit Histoires de casquettes. Un texte court et intense inspiré par des photos représentant Julien Gracq. À travers le corps et l'oeuvre de l'écrivain, Marie-Hélène Lafon nous emmène à la découverte de son propre passé tout en livrant une interprétation de ce qu'était, de ce qu'aurait pu être, Julien Gracq à l'instant où il fut figé sur une photographie.

« Les Cahiers de la Maison Julien Gracq » ont pour vocation d'accueillir les textes écrits par les auteurs lors de leur résidence à Saint-Florent-le-Vieil. À l'image de cet ouvrage, elle donne également la possibilité aux auteurs contemporains de rendre hommage à Julien Gracq, et ainsi de faire le lien qu'il a suggéré dans son legs, entre son oeuvre et les grands lecteurs que sont les écrivains et les artistes d'aujourd'hui.



Categories : Littérature générale > Récit

  • EAN

    9782955407707

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    24 Pages

  • Longueur

    16.5 cm

  • Largeur

    11 cm

  • Épaisseur

    5 cm

  • Poids

    34 g

  • Distributeur

    Editions 303

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Marie-Hélène Lafon

  • Naissance : 1-1-1962
  • Age : 60 ans

Marie-Hélène LAFON Professeure de Lettres classiques et écrivaine née dans le Cantal, Marie-Hélène Lafon commence à écrire en 1996, à 34 ans. Son premier roman "Le soir du chien" (2001) est récompensé par le prix Renaudot des lycéens en 2001. Son département d'origine, le Cantal, et sa rivière, la Santoire, sont le décor de la majorité de ses romans. Elle est lauréate de nombreux prix littéraires dont le Prix Goncourt de la nouvelle en 2016 et le Prix Renaudot en 2020 pour « Histoire du Fils ».

empty